ARMS Direct

 

Nintendo continue de nous surprendre, en annonçant les Nintendo Direct toujours plus proches de leur diffusion. Probablement pour éviter les leaks, même si ça n’a pas fonctionné, une fois de plus. Mais pour ma part, j’ai attendu le lendemain matin pour visionner cette diffusion consacrée à ARMS qui sort dans un mois (le 16 juin exactement). Le tout est animé par Globule, le commentateur officiel des combats ARMS.

Quelques informations sur Splatoon 2 ont également été révélées en fin de vidéo.

 

Les origines des ARMS

Le ARMS Direct commence très fort avec une petite explication « scientifique » de ces bras extensibles. Ils fonctionnent comme des ressorts, mais personne ne connait leur origine. Plusieurs hypothèses ont été envisagées, mutation, « pouvoir » héréditaire, manipulation par les extraterrestres, mais aucune avérées. En tout cas, il semblerait que des chercheurs se penchent très sérieusement sur la question…

 

Origine des ARMS

 

Dans tous les cas, de nombreux individus à travers le monde sont dotés de cette capacité, et certains d’entre eux se sont mis à participer à des tournois d’un sport de combat appelé ARMS. Étonnamment, tous les combattants interrogés ne se souviennent pas du moment où ils ont découvert cette aptitude. Ils se seraient réveillés un matin comme ça ! C’est tellement facile. Pas besoin d’imaginer un scénario de fou pour les développeurs…

 

Les bases du combat 

Base de combats ARMS

 

Après cette petite introduction qui soulève plus de question qu’elle n’en clôt, Globule nous parle des bases des combats. A savoir que les 2 éléments essentiels à connaître avant de combattre sont :

  • le poids de l’arme
  • son attribut

Le poids influe bien évidemment sur la vitesse du poing, mais aussi sur sa puissance. Certains préféreront cogner souvent même s’il n’y a que peu d’impact, tandis que d’autres miseront sur la puissance pour gagner en un nombre de coups restreint. Mais la connaissance des poids de chaque arme va permettre d’adapter son comportement, et surtout de savoir qui prendra le dessus au cas où les poings se heurtent en plein ciel. L’arme la plus lourde pourra parer le coup, la légère devra plutôt essayer d’esquiver le coup.

Pour les attributs, c’est un peu différent. Il en existe 7 en tout, et ils se déclenchent après chargement de l’arme. Le feu (Feu) semble assez puissant. La foudre (Fo) permet surtout de paralyser l’ennemi. Le vent (V) pourra envoyer valser l’adversaire plus facilement. La glace (G) quant à elle va plutôt ralentir les mouvements. Le choc (C) va, comme son nom l’indique, étourdir quelques secondes le combattant. L’explosion (E) attaque violemment l’adversaire. Enfin, l’aveuglement (A) est un attribut qui va surtout diminuer le joueur, une tache d’encre venant se coller sur l’écran.

Chaque arme dispose d’un attribut, et il est possible d’équiper le combattant de 2 armes différents. Il y a donc de très nombreuses possibilités, au joueur de choisir celle qu’il préfère. La bonne idée est de combiner 2 armes de poids et d’attribut différents, afin de les compléter au mieux.

 

ARMS - Attributs des armes

 

Chacun a sa façon de jouer, mais il est essentiel de tenir compte de ces détails afin de tirer le meilleur parti de la combinaison choisie, et surtout de bien appréhender son adversaire. N’est-ce pas en analysant au plus près ce qu’il se passe en face et en connaissant ses propres capacités qu’un combattant est assuré de la victoire ? De multiples essais et entraînements seront nécessaires pour réussir à intégrer toutes ces informations, mais ça apporte une sacrée stratégie au jeu, qui n’est pas pour me déplaire (même si je sens que je m’en sortirai pas…).

 

Les combattants et leurs armes favorites

Une grande partie du Direct a été consacrée à la description de chaque combattant, le tout en 2 parties. Et Nintendo nous a réservé quelques surprises avec l’annonce de plusieurs nouveaux personnages. Globule nous raconte ainsi leur histoire et le détail de leurs 3 armes favorites. Mais surtout, ce commentateur d’exception nous donne sa petit combinaison idéale, avec les armes complémentaires et des petites astuces pour les utiliser au mieux. Un vrai passage utile pour tout débutant qui souhaite se faire une idée des tactiques possibles.

Il y aura 10 combattants au total, et pas moins de 30 armes différentes dès le début du jeu :

  • Spring-Man, grand passionné des combats ARMS et idole des plus jeunes, qui utilise le Toaster (Feu), le Boomerang (V) et le Trident (C).
  • Mechanica, combattante sans bras extensibles, mais qui a su créer une combinaison de combat qui le permet, et qui peut même planer quelques instants. Elle combat avec le Foudroyeur (Fo), le Marteau (C) ou le Traqueur (E).
  • Ninjara, apprenti ninja qui peut disparaître et se téléporter sur de courtes distances. Ses armes favorites sont le Chakram (C), le Compresseur (sans attribut) et le Kunai (E).
  • Master Mummy, combattant coriace qui encaisse les coups et peut récupérer son énergie en se mettant en garde. Son arme de base, le Démolisseur (sans attribut), est puissante mais lourde, mais il utilise également le Cerbère (Feu) et le Corneille (Feu).
  • Kid Cobra, premier des nouveaux personnages annoncés, est un roundboarder proche de son public et cherche surtout à augmenter sa popularité. Vif, agile et solide comme un serpent, ses armes sont la Vipère (V), l’Hydre (Feu) et le Coolerang (G).

 

ARMS - Combattant Kid Cobra

 

  • Ribbon Girl, vedette de musique pop et reine des airs, elle défie la gravité et se bat avec l’Etincelle (Fo), la Spirale (V) ou la Salamandre (Feu).
  • Min Min, experte en arts martiaux avec des bras en ramen dont l’un d’eux se transforme en dragon grâce à son arme fétiche, le Dragon (Feu). Mais elle utilise aussi l’Electrochoc (Fo) ou le Ramram (Feu). Cette combattante peut également utiliser ses pieds pour contre-attaquer ou se protéger, les bras n’étant pas les seuls à être utilisés.
  • Helix, créature issue d’une expérience des laboratoires ARMS eux-même ! Son corps entier est extensible, ce qui n’aide pas pour prévoir ses mouvements. Il utilise le Blorbe (A) qui lance de l’encre sur l’écran, le Blizzard (G) et l’Egide (Fo) qui est surtout un bouclier permettant d’avancer pour attaquer de plus près.
  • Byte & Barq, deux robots policiers, le deuxième étant un chien autonome qui attaque l’adversaire de son côté  mais peut également servir de trampoline à Byte. Ensemble ils disposent même d’une attaque spéciale puissante. Leurs armes sont le Fulgurant (Fo), le Vortex (Feu) et le Simulacre (sans attribut).
  • Twintelle, une star du cinéma qui possède une incroyable aura qui ralentit les attaques adverses. Elle combat grâce à ses cheveux plein de ressorts, et laisse présager que ses vrais bras pourront également lui servir ! Elle utilise le Freezer (G), le Parasol (V) et l’Hirondelle (Fo).

 

ARMS - Combattant Twintelle

 

Chaque personnage peut se voir attribuer 2 armes, une à droite et une à gauche. Les armes présentées sont toutefois utilisables sur chaque combattant, ce qui laisse un nombre infini de possibilités. Bien qu’une trentaine d’armes ait été présentée, plusieurs d’entre elles se ressemblent pas leur forme et leur poids, mais disposent d’attributs différents. Au joueur de voir ce qu’il préférera utiliser en fonction de la stratégie qu’il souhaite adopter.

Même si le direct ne parle pas beaucoup des arènes, chaque combattant dispose d’une arène particulière, mais rien ne dit comment elles pourront être choisies. Chacune d’entre elle aura ses particularités, que ce soit des arènes simples similaires à un ring de boxe, un quartier complet avec des voitures, une scène de danse avec des blocs qui montent et descendent…

 

ARMS - Les Combattants

 

 

Les modes de combat

Dans ARMS, il n’y a pas que les combats en 1 contre 1, mais bien d’autres modes de jeu. Ce fut l’occasion d’en apprendre un peu plus sur ce que nous propose le jeu.

 

Grand Prix

Mode que l’on pourrait qualifier de solo, mais un partenaire peut également jouer en local. Il permet au joueur de combattre plusieurs matchs à la suite. Il lui faudra en gagner 10 pour remporter le grand prix. Différents ennemis, arènes et surtout règles pour chaque combat. Le duel final sera contre le champion en titre.

 

Mode Versus

Ce mode multijoueur regorge de possibilités, et pas uniquement des combats. Bien sûr, le premier mode possible correspond à un match d’ARMS classique, mais il n’y a pas que ça !

Combats

Ici, pas de complications, 2 combattants s’affrontent pour obtenir la victoire. Il est possible de fixer la durée du match, les conditions de victoires, la présence d’objets… Ces derniers pourront être des bombes ou des soins, à utiliser avec stratégie.

Par équipe

Même chose que les combats classique, mais en 2 vs 2. Les combattants sont reliés par un cordon, donc les mouvements de chacun ne seront pas complètement libres. En cas de grosse attaque, les deux coéquipiers se prendront le recul. Et attention, il est possible de toucher son équipier ! Il faudra donc faire attention à 3 personnes sur le terrain et faire la différence entre alliés et adversaires.

Volley

Vous connaissez le volleyball ? Et bien nous avons le même principe, mais le ballon est en fait une balle explosive qui ne doit pas toucher le sol du côté du joueur. En 2 contre 2, avec les bras extensibles, les matchs promettent d’être très dynamiques.

 

ARMS - Volley

 

Basket

Un autre mode basé sur un sport national. Contrairement au volley, ici la ballon n’est autre que votre adversaire. Le but est de l’envoyer dans le panier, en dunk ou de loin. Des match en 1 contre 1, particulièrement extrêmes.

Cibles mouvantes

Un mode qui permet de s’entraîner à viser avec ses bras. Il faut détruire le plus de cibles possible avant l’adversaire face à nous. La maîtrise de l’arme est vraiment essentielle ici.

 

ARMS - Cibles mouvantes

 

Survie

Autre mode qui va aider pour maîtriser ses armes et tester les meilleures combinaisons. Des vagues d’ennemis apparaissent et il faut tous les battre. Le but étant de survivre le plus longtemps possible.

Test ARMS & Entraînement

Le véritable entraînement, où les joueurs peuvent tester différentes combinaisons aléatoires dans le mode Test. En mode Entraînement, ce sont des défis variés qui attendent les joueurs, comme réaliser des coups incurvés. Idéal pour en apprendre un peu plus et s’entraîner sur des coups spéciaux.

 

Matchs non classés

Le multijoueur en ligne côté fun. Des groupes de joueurs du monde entier sont formés. Un groupe accueille jusqu’à 10 consoles, et permet deux joueurs par console. Cela donne des groupes de 20 personnes, puis des sous-groupes de 4 pour les combats, qui peuvent être en 1 contre 1 ou en équipe, au choix. Les groupes étant choisis automatiquement par le réseau, peu de chances d’attendre trop longtemps.

 

Matchs classés

Cette fois, ce mode en ligne octroie des points aux joueurs qui gagnent les combats (et en fait perdre le cas contraire), et montent ainsi dans le classement. Par contre les matchs sont uniquement en solo, le joueur est seul face à l’adversaire.

Petit plus que je trouve sympathique, c’est la possibilité de participer à un autre mode de jeu en attendant l’adversaire. Un peu comme les mini-jeux dans Splatoon, mais ici le joueur s’entraîne et ne fait pas que passer le temps. Par contre, il n’ira probablement pas au bout de ses combats d’attente.

 

Mode local

Enfin, il y a forcément la possibilité de joueur en local, chacun avec sa console. Il pourra y avoir jusqu’à 8 consoles connectées, avec un seul joueur par console cette fois. Les combats pourront être en un contre un, mais aussi un un contre 3, avec des sous-groupe de 4 joueurs qui combattent chacun pour soi.

 

L’arsenal ARMS

Comment acquérir de nouvelles armes ? Elles ne sont pas fournies automatiquement avec les combattants. Mais les combats ont des enjeux, financiers, et les pièces gagnées peuvent être utilisées pour acheter de nouvelles armes. Le problème ? L’arme achetée est aléatoire, le joueur n’a pas la possibilité de faire son choix. Les doubles seront donc monnaie courante au fil du jeu. Mais l’avantage, c’est que les armes obtenues en double deviennent plus puissantes. Finalement, ce sera donc une bonne chose de tomber sur une arme qu’on possède déjà, à condition qu’elle nous plaise !

 

Les petites annonces en plus

Pendant ce ARMS Direct, Globule nous annonce déjà de futures mises à jour, et elles seront gratuites ! De nouveaux combattants, nouvelles arènes et forcément, nouvelles armes. C’est certain, le jeu se renouvellera dans le temps évitant ainsi aux joueurs de se lasser des 10 combattants existants.

Autre annonce de dernière minute, une démonstration en ligne, au même titre que Splatoon 2, sera disponible pendant 2 week-end, à savoir les 27/28 mai et les 3/4 juin. Le ARMS : Global Testpunch permettra de s’essayer au combat avec 7 des 10 combattants prévus dans le jeu initial. Pour ceux qui hésitent sur ce jeu, c’est le meilleur moment pour se décider (à condition d’avoir une Switch, bien sûr). Il suffit pour cela de télécharger cette version démo sur l’eShop et d’attendre le 27 mai pour la première session.

 

ARMS - Global Testpunch

 

 

Splatoon 2

On peut se demander ce que vient faire Splatoon 2 ici, mais je pense que Nintendo a juste profité du Arms Direct pour présenter son nouveau mode solo, le mode Héros.

Qu’y voit-on ? Tout d’abord une nouvelle place toute refaite et moins spacieuse. Mais surtout, Oly apparaît, seule et en kimono. C’est elle qui présente le mode solo, à la recherche d’Ayo qui a disparu. La pauvre, l’Inklink qu’elle a devant elle ne voit même pas qui elle est. Une nouvelle générations de joueurs qui n’a pas connu les Calamazones est en train de naître…

 

Splatoon 2 - Oly en kimono

 

Ce nouveau mode solo semble encore plus dynamique que le précédent, ou du moins c’est ce que le trailer laisse sous-entendre. Je n’ai pas terminé celui de Splatoon 1, mais celui-ci m’attire pas mal. Plusieurs armes utilisables, du cache-cache pour réussir à battre les Octariens, des boss énormes… Les passages sur cordes semblent particulièrement tendus, même s’ils ont l’air faciles à l’écran. De quoi s’entraîner avant de passer aux combats en ligne !

 

Splatoon 2 - Artwork

 

 

A la fin de cette présentation, de nombreuses annonces ont été faites avec des bundles et futurs accessoires.

  • Pack console Nintendo Switch et code de téléchargement pour Splatoon 2, avec les Joy-Con néons bleus et rouge (alors que le Japon les aura orange et vert…).
  • Pro Controller Splatoon 2 édition, avec des poignées rose néon et vert néon, et surtout de magnifiques motifs sur la manette.
  • Pochette de transport Splatoon 2 Edition avec protection d’écran, à l’image du jeu et des fermetures rose néon et vert néon.
  • Paire de Joy-Con néon vert / rose.

 

Splatoon 2 - accessoires

 

Quand j’avais tester le jeu à Paris avec 4 combattants et uniquement les combats en un contre un, j’avais déjà beaucoup aimé. Mais suite à ce direct et toutes ces annonces, le jeu s’est considérablement alourdi et promet de bonnes heures de combat, volley, basket, et délires entre amis. Nintendo semble avoir confiance en cette nouvelle licence prometteuse, un jeu de combat made in Nintendo tout neuf !

Le petit trailer de fin sur ARMS montre toute la puissance du jeu, et surtout des décors magnifiques. Je trouve qu’ils n’ont pas assez parlé des arènes, et des spécificités de celles-ci, mais on peut facilement les deviner avec les images passées.

Enfin, les annonces sur Splatoon 2 arrivent un peu comme un cheveu sur la soupe, mais sont tout de même les bienvenues. Nouveau mode, accessoires, bundle, pas mal d’informations en peu de temps, mais qui devraient ravir les fans et intéresser les débutants. Pour ma part, même si je n’aime pas trop le rose, j’ai adoré le Pro Controller et il est déjà précommandé !

Il ne reste plus qu’à attendre juin puis juillet…

 

 Comme toujours, je vous laisse le replay du ARMS Direct afin que vous puissiez juger par vous-même des infos données ! N’hésitez pas à réagir en commentaires, toute discussion est bienvenue.

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

En live pour de nouvelles découvertes !
Actuellement absente
error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :