[Découverte] Hana l’inaccessible, une comédie romantique mature

par Seilin
0 commentaire 2778 vues
Bannière Hana Tome 1

Alors que j’errais dans ma librairie favorite à la recherche de nouveaux titres (comme si la pile que j’avais dans les bras ne me suffisait pas…), j’ai remarqué la couverture de ce titre dont je n’avais encore jamais entendu parler. D’un éditeur que je ne connaissais pas encore non plus d’ailleurs, Meian !

Première impression

Une jeune fille en gros plan, avec des traits fins et détaillés. Je pensais à une étudiante, avec son air un peu contrarié et sérieux et son stylo en main. Seul le bandeau à l’avant précise qu’il s’agit du monde des affaires. La couverture m’a donné un sentiment de titre plus mature, sentiment qui s’est renforcé avec la lecture du synopsis. Mais le design de la quatrième de couverture tranche un peu, avec ce même personnage en pyjama à oreilles, serrant un gros ours en peluche et minaudant sur son téléphone. Etonnant !

Hana_couverture_bandeau
© Meian / IDP HOME VIDEO

Je me suis arrêtée à ça, ouvrant le tome juste pour confirmer que le trait du dessinateur me convenait. C’était le cas, ça m’a suffi pour dépenser un peu plus d’argent…

Synopsis

La carte maîtresse du fabricant de confiseries traditionnelles Mitsubachi, se nomme Hana Takamine et a vingt-sept ans. Cette jeune femme aussi belle qu’inégalable, fait rêver par son côté inaccessible. Mais derrière cette image de perfection, Hana cache en réalité un secret. Elle n’a absolument aucune expérience en matière d’amour et réagit toujours comme une jeune écolière. Pas facile alors d’avouer ses sentiments à Tsuyoshi Towaki, un autre employé de la société. Ce qu’elle ignore, c’est que cet amour est réciproque ! Ils désirent s’avouer leurs sentiments sans y parvenir !

Le début d’une comédie romantique avec un amour partagé.

Mais non avoué !!

© Meian / IDP HOME VIDEO

Le résumé confirme mon ressenti sur une histoire plus mature. L’environnement de l’entreprise, l’âge et le caractère professionnel de l’héroïne le montrent clairement. Toutefois, le côté histoire d’amour, et la naïveté d’Hana semblent être accessibles à tout le monde.

Je ne savais pas si je devais m’attendre à une histoire très sérieuse ou plus légère. Mais je m’identifie plutôt bien à ce genre de personnage (carriériste et pas douée en amour…). J’avais hâte de voir ce qui allait se passer.

Avis après lecture

Un chassé-croisé amoureux

Dès les 5 premières pages, le ton est donné. Hana est très stricte sur son lieu de travail et n’hésite pas à dire ce qu’elle pense. Très belle, bien habillée dans son superbe tailleur, et gardant une distance avec les autres, elle m’a plu très rapidement ! Le genre de femme forte que je souhaiterai être.

Mais dès qu’elle rentre chez elle, elle se transforme en une sorte d’adolescente en manque d’affection, regrettant ses paroles envers un collègue en particulier dont elle est éperdument amoureuse

Hana_planches début
© Meian / IDP HOME VIDEO

Tsuyoshi, le collègue en question (celui des premières pages ci-dessus), n’est pas très beau, pas vraiment doué, et il aime lui aussi Hana ! Mais elle ne le sait pas

Il essaie de faire au mieux pour la satisfaire d’un point de vue professionnel, mais ça ne convient jamais car ses idées de projets sont pourries (j’ai pas d’autres mots…). Il est très (trop) à l’écoute de ses faits et gestes, et les interprète souvent de manière erronée. Hana fait de même, et ça donne un cercle vicieux assez facile.

La vie en entreprise

L’histoire ne tourne pas qu’autour de ces 2 personnages principaux. Plusieurs autres collègues de travail ont un rôle non négligeable. Notamment le play-boy qui essaie de séduire Hana (entre autres…) et la jeune femme qui joue sur sa beauté et est jalouse du succès de sa rivale.

A cause de la timidité et de la maladresse des 2 tourtereaux, de nombreux quiproquos vont avoir lieu avec ces autres personnages. Paroles et actes, tout porte à interprétation, alors attention ! C’est facile à deviner à l’avance, mais souvent bien amené. Les scènes vont se dérouler lors des réunions, dans les bureaux de l’entreprise, mais aussi en dehors, pendant des pauses en journée, le soir, ou encore en voyage d’affaires. 

Hana_Tsuyoshi
© Meian / IDP HOME VIDEO

Quand on est dans le monde du travail, on peut facilement reconnaître certaines situations. Je n’ai jamais connu de personnages aussi clichés dans mon environnement professionnel, mais j’en connais, ou j’en ai vu d’autres. C’est un thème qui se prête bien au manga !

Un rythme haché

Le premier tome est de taille classique, mais possède 20 chapitres et un bonus ! C’est beaucoup, mais il y a entre 4 et 10 pages par chapitre. Mais si l’histoire suit, ce n’est pas choquant. Ici, j’ai toutefois trouvé que les chapitres étaient un peu trop distincts les uns des autres. J’ai lu ce tome comme une succession de scénettes plutôt que comme une histoire prenante à part entière. 

Un point qui peut plaire à certains, mais pour ma part je ne suis pas très fan. Pour autant, l’histoire entre Hana et Tsuyoshi commence à évoluer dans ce premier volume. Les chapitres ne sont pas liés, mais pas totalement indépendant non plus. Mais ce rythme ne me plait qu’à moitié, j’espère que le manga ne s’éternisera pas pour autant…

Mon avis : Un nouveau titre plaisant, mais loin d’un coup de cœur.
Hana l’inaccessible, c’est une histoire de tous les jours, mais dans un univers plus mature qu’à l’accoutumée, ce qui change un peu. Je reste curieuse de l’évolution de la relation entre Hana qui commence déjà à perdre de plus en plus ses moyens face à Tsuyoshi, et ce dernier qui ne cesse de gaffer. J’espère juste que l’auteur saura rendre le rythme un peu plus lisse et dynamique, et qu’il ne compte pas en faire une histoire à rallonge. Mais s’agissant de son premier manga (édité en France du mois), je ne pense pas que ça arrivera. Le tome 2 est déjà disponible, il ne me manque plus qu’à le récupérer pour découvrir la suite.
Hana_couverture_tome1

Editeur : Meian
Auteurs :  Koji Murata
Date de sortie : 20 novembre 2020
Catégorie : Seinen
Genre : comédie, romance, tranche de vie, josei, travail
Tarif : 6,95 €

0 commentaire

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le blog utilise les cookies pour améliorer votre expérience et diverses statistiques de fréquentation. En continuant à utiliser le blog, vous acceptez l’utilisation des cookies. Accepter En savoir plus

%d blogueurs aiment cette page :