[Unboxing] Collector Celeste – édition Nintendo Switch

par Seilin

Unboxing Collector Celeste

Vous connaissez très probablement Celeste. Ce jeu indépendant qui a connu un énorme succès à sa sortie il y a bientôt 2 ans. J’y ai joué sur Switch bien après les autres, mais j’ai adoré, moi aussi. Quand j’ai vu que Limited Run Games (LRG)  proposait un collector, j’avoue que j’ai un peu craqué, et j’ai repris le jeu en version physique. Le pack étant très conséquent, avec un design vraiment original, je n’ai pas pu résister. La précommande a eu lieu en début d’année, de nombreux mois se sont écoulés depuis. Ils ont attendu que le dernier DLC soit paru pour proposer la version cartouche la plus complète possible.

offre Celeste LRG

Je dois reconnaître qu’avec ce délai, je n’avais plus du tout en tête ce qu’il y avait dans la boîte. Je me rappelais seulement du design du coffret, et de la peluche de la fraise, symbole du jeu . Donc quand LRG a annoncé qu’ils abandonnaient l’idée du coffret en biseau pour une boîte plus classique, pour éviter les problèmes lors des livraisons, j’ai été déçue, comme beaucoup d’autres… La raison est tout à fait légitime, mais je me suis demandée si j’avais eu raison de faire cet achat (complètement) compulsif. Si je ne devais pas le revendre avant même de le réceptionner.

Et puis j’ai reçu mon coffret. Et tout a changé !

 

Vue de l’extérieur

En ouvrant mon colis, je n’ai pas eu de surprise. Il était conforme aux dernières informations de LRG. Une boîte rectangulaire, avec une fenêtre pour apercevoir la peluche à l’avant. Mais en regardant de plus près, on voit déjà le soin apporté à l’édition, malgré tout.

Un beau fond bleu nuit, quelques flocons de neige, et le nom du jeu pour un avant très simple mais efficace. La photo ne rend pas hommage, mais la peluche est posée dans le même décor de jeu, avec le Mont Celeste en fond.

Unboxing collector Celeste - coffret de l'exterieur

Un suremballage permet d’avoir toutes les indications du jeu, les modes de jeu, nombres de joueurs… sans gâcher la boîte finale. Le tout surmonté d’une belle image de la maison de la grand-mère que l’on retrouve dans le jeu. La boîte en elle-même présente uniquement l’artwork avec la maison.

Unboxing collector Celeste - coffret déboîté

A ce moment-là, je ne me rappelais toujours pas du contenu du coffret. La fraise me faisait envie, mais je trouvais que c’était un peu léger.

 

Le contenu

Et puis j’ai commencé à le déballer. La fraise était évidente, mais derrière il y avait plusieurs autres choses. Plus j’en sortais, plus il y en avait ! Le jeu, évidemment, mais aussi le steelbook et des tas de papiers de différentes tailles.

Mais commençons dans l’ordre

 

La peluche

L’objet le plus évident du coffret (hormis le jeu, même si certains n’hésitent plus à proposer des collectors sans le jeu…), c’est la fraise. Une peluche toute douce et super mignonne ! Elle dispose même d’un mousqueton pour l’accrocher. Un peu grosse pour moi pour l’utiliser comme porte-clé, mais elle pourrait très bien convenir à un sac. Pour ma part, elle restera dans ma gaming room, c’est tout à fait approprié ! Vous pouvez même voir cette petite fraise sur les écrans d’attente et de déconnexion de la chaîne Twitch, grâce au travail de Benjamin !

Unboxing collector Celeste - peluche fraise

Concrètement, elle fait environ 10 cm de hauteur pour 15 cm de largeur. Les ailes peuvent se replier légèrement, mais elle est beaucoup plus jolie dans son état naturel. Elle est très ressemblante à la fameuse fraise du jeu. Celle que l’on trouve en grande quantité dans les niveaux, objet à collecter, pas toujours facile à attraper. Les versions ailées comme la peluche sont encore un peu plus complexes, car elles fuient si Madeline active son dash (accélération).

C’est donc le goodies parfait pour ce jeu ! Un joli petit objet de collection.

 

La boîte du jeu

Objet essentiel à toute édition limitée d’un jeu, la boîte en elle-même. Je m’attendais à voir l’artwork classique comme jaquette, et je fus bien surprise de voir que ce n’est pas le cas. Cette version est beaucoup plus sobre, avec une Madeline bicolore, tenant un coeur contre elle, le regard plutôt mauvais. Les teintes restent dans les roses et violets, seul le titre ressort , avec sa police habituelle. Il s’agit d’ailleurs de l’image que l’on retrouve sur une carte de collection irisée de LRG.

Une carte accompagnait le jeu, reprenant cette fois l’artwork officiel.

Unboxing collector Celeste - boîte de jeu

A l’intérieur, la cartouche de jeu, présentant la même image que la jaquette avant. L’image interne montre cette fois Madeline en pleine chute, avec son double qui essaie de la rattraper, ou qui vient de la pousser, nous ne savons pas trop. Le tout dans un tourbillon de nuage rose. Simple, efficace. Les images aussi peu remplies mais utiles sont rares dans les boîtes. Il n’y a aucun texte, pour laisser le joueur profiter de la beauté du tableau.

Unboxing collector Celeste - boîte de jeu ouverte

L’arrière de la jaquette est bien moins sobre. Mais tout en anglais… Un fond noir pour le résumé du jeu, les deux personnages qui se tendent la main (ou pas) comme à l’intérieur, par-dessus 3 écrans du jeu. De très bons choix de captures d’écran d’ailleurs, quand on connait déjà le jeu. Et une tombe, même si je ne vois pas trop à quoi ça correspond.

En dessous, les caractéristiques classiques sur les modes de jeu, le nombre de joueurs, etc…

Unboxing collector Celeste-1

Le gros point négatif sur cette boîte de jeu, c’est la place du titre sur la tranche. J’ai l’habitude des titres centrés, et celui-ci ne l’est pas… Déjà qu’il est très court, le choix de l’avoir aligné sur la gauche me semble plutôt mauvais.

Le rendu visuel n’est pas idéal avec la boîte de jeu en main, seule, mais c’est encore pire au milieu des autres.

Unboxing collector Celeste-4

L’alignement à gauche dénature un peu l’harmonie de la collection, je trouve ça dommage.

Sur les photos précédentes, il y avait tout de même un objet avec l’artwork le plus connu du jeu. Madeline essayant d’attraper la fraise volante, le Mont Céleste avec le titre, et les différents personnages du jeu, dans une ambiance plus sombre et une image plus fournie.

Il s’agit là de la notice. Oui, une notice !! Vous avez bien lu. Si les éditeurs principaux ne mettent plus ces bouts de papiers dans les boîtes de jeu, les éditeurs comme LRG ou Super Rare Games (j’avais eu la même chose avec le jeu Fairune Switch) se font un plaisir d’en créer spécialement pour le jeu. Les règles et commandes du jeu sont très simples, mais j’ai pu constaté avec un grand plaisir qu’il y a le détail de quelques techniques avancées aidant pour atteindre certains fraises. Ou pour le speedrun. Même si je ne compte pas me mettre au speedrun, c’est toujours une bonne chose d’apprendre ces mouvements qui donnent une accélération supplémentaire, afin de mieux s’en sortir dans certains tableaux.

Mais la majorité des pages contient surtout de nombreux artworks, et des esquisses des premiers instants du jeu. Regardez l’évolution de Madeline depuis la conception jusqu’au jeu final !

Unboxing collector Celeste - notice du jeu

En relisant cette notice, et surtout les artworks qui suivent, j’ai eu la surprise de voir une mise en forme bien connue. Des images carrées, encadrées de blanc, et au-dessus une photo ronde avec un pseudo, “theounderstars”. Oui, c’est bien le profil Instagram de Théo !! Attention si vous allez le voir, quelques spoils peuvent vous surprendre, vous êtes prévenus !

 

Le steelbook

Dans ce coffret, il y avait également un steelbook. Autre objet très courant dans les éditions limitées, et dernier objet dont je me souvenais. Celui-ci est superbe, représentant le miroir symbolique du jeu. Sur la face avant, Madeline se regarde d’un air étonné et tend la main vers le miroir. Sur la face arrière, son reflet maléfique essaie de briser ce même miroir.

Si regarder le steeblook fermé est déjà très agréable, l’effet est vraiment saisissant quand on l’ouvre à plat !

Unboxing collector Celeste - steelbook

A l’intérieur, le dessin est beaucoup plus simple. Il n’y a que le ciel étoilé en pleine nuit, avec un aperçu des montagne et de la forêt. Des teintes de bleu pour une image plus calme, presque sereine si on ne connait pas le jeu.

Mais le côté travaillé, c’est celui qui contient la cartouche de jeu. Il s’agit du côté du reflet maléfique qui brise le miroir. Et ces brisures sont reprises en relief sur l’intérieur en plastique de la boîte. Cela ne se voit pas très bien selon la direction de la lumière, mais donne un très bel effet lors de l’ouverture.

Unboxing collector Celeste - steelbook ouvert

 

Cartes, posters

Derrière la boîte de jeu et le steelbook se trouvaient un grand nombre de papiers.

Le plus grand et le plus épais d’entre eux correspond à un poster légèrement cartonné. Il représente le Mont Celeste, avec les différents niveaux du jeu. Le tout dans des teintes de jaune à rose, comme s’il avait été dessiné pendant un coucher de soleil. Il me donne l’impression d’un aspect un peu rétro / vieilli, peut-être à cause du matériau. Ce n’est pas mon objet préféré du coffret, peut-être même le moins bon pour moi, mais il reste très beau. Ce ressenti est peut-être dû à la couleur rose que je n’aime pas en temps normal, ou à l’aspect cartonné fortement plié, qui risquerait de ne pas être parfait même sous verre.

Unboxing collector Celeste - poster

Parmi les autres objets plats dans cette partie du collector :

  • 1 carte postale provenant directement du Mont Celeste et invitant quiconque la reçoit à nous rejoindre. Elle est déjà pré-timbrée, et sur le verso, en bas à droite, il y a une fraise qui sent bon (le parfum chimique) quand on la gratte ! Ça me rappelle des souvenirs d’albums Panini avec quelques images similaires…
  • 1 carte irisée assez étrange mais très jolie. Une sorte de trompe l’œil mettant en scène Madeline. Quand je regarde le bas de la carte, j’ai l’impression qu’elle est dans une grotte. Mais en regardant le haut, je vois plutôt le sommet du Mont Celeste, donc comme si elle était à l’extérieur. Le rendu est vraiment beau. Le verso est totalement blanc, c’est une simple carte à collectionner.
  • 1 fiche de recette de la fameuse tarte aux fraises, détaillée avec tous les ingrédients nécessaires, et une jolie photo de famille.
  • Une planche d’autocollants avec de nombreux éléments du jeu. Je ne savais pas encore si j’allais les utiliser, mais je crois bien que oui. J’ai trouvé un objet à personnaliser et certains de ces autocollants iront parfaitement.
  • Un patchwork pour coller sur votre sac ou autre objet en tissu. Un joli losange encadré de bleu turquoise, avec le Mont Celeste, et une fraise en-dessous. J’avoue ne pas savoir à quoi correspondent les lettres BC et CA. Peut-être que BC correspond à British Columbia, une province du Canada et lieu où le Mont Celeste existe réellement ! CA serait alors le diminutif du pays. Comme si le blason correspondait à un endroit réellement visité.

Je suis une grande amatrice de cartes postales, et je dois avouer que tous ces petits ajouts me réjouissent particulièrement ! Ils présent tous un ou plusieurs gros clins d’œil au jeu. Parfois, ça va même encore plus loin, mais je ne dirai rien de plus. Je pourrai vous en parler en privé si vous le souhaitez !

 

La K7 audio

Je me répète, mais je ne me souvenais plus du tout du contenu du collector. Donc je m’étais arrêtée à tout ce que je vous ai raconté précédemment. Mais je ne sais pas quelle petite voix dans ma tête m’a dit de soulever le support en carton qui se trouvait dans la boîte. Parfois, on fait des choses sans savoir pourquoi…

C’est donc en soulevant ce carton, que je me suis aperçue qu’il était assez lourd à un endroit. Et qu’une sorte de boîtier noir était présent au niveau du socle, sous la peluche.

Unboxing collector Celeste - emplacement cassette

Si je n’avais pas soulevé le carton, la cassette serait restée longtemps dans sa cachette…

Nous avons donc une vraie cassette audio ! Vous savez ce que c’est les jeunes ? Un boitier qui fait de la musique quand on le met dans un lecteur adapté, et qu’il faut retourner quand la bande a été entièrement lue ! Ça rappelle aussi des souvenirs… J’ai un lecteur de cassettes quelque part chez moi, mais je ne l’ai pas encore retrouvé… Du coup je n’ai pas pu tester la qualité de la bande son.

Mais même sans ça, l’objet est collector ! La cassette et sa boîte sont superbement réalisées. On dirait vraiment un objet vintage ! La cassette en elle-même est toute blanche, avec les inscription du jeu, et la compositrice des musiques, Lena Raine. La jaquette est un peu jaunie, avec des couleurs vives, une police d’écriture un peu dépassée, et un bandeau tricolore dans le coin. Cela fait longtemps que je n’ai plus de K7 audio chez moi, mais ça ressemble fortement à ce que j’ai dans mes souvenirs.

Pour aller un peu plus loin, l’intérieur de la jaquette se déplie pour montrer une nouvelle image du jeu. Madeline au sommet, s’offrant une pause et admirant la vue du lever de soleil au loin. Une magnifique image de fin de jeu.

Pour ceux qui n’ont pas de lecteur adapté, ou qui préfèrent la version portable des musiques du jeu, le coffret contient tout de même un code de téléchargement. Il est noté sur le petit carré bleu avec le nom du jeu sur les photos précédentes. Il renvoie à l’album de Lena Raine. 21 musiques du jeu, plus ou moins longues, qui prolongeront l’expérience. En les écoutant, je me revois en train d’y jouer !

Articles similaires

7 commentaires

Mystic Falco 19 décembre 2019 - 9 h 15 min

Un excellent article d’unboxing qui fait plaisir à lire ! Tout comme toi, j’ai sacrément attendu ce collector, et le voir enfin arriver fait extrêmement plaisir !
Pour ce qui est du nom du jeu, sur la tranche de la jaquette, c’est dût aux formats US et Japonais, je crois, pas bien sûr, mais que nous sommes les seuls à avoir le nom centré sur la jaquette ! Il faudrait que l’on voit ensemble si tu le souhaites pour que je refasse cette jaquette de Celeste en français, afin d’avoir tout bien aligné dans ta collection ! Car oui, je m’amuse à refaire des jaquettes de jeux Switch pour avoir aussi la cohérence dans ma collection ! ^-^

Autrement, pour en revenir à l’article, j’aime beaucoup le fait que tu te sois rencarder sur plusieurs aspects, je pense notamment aux BC / CA du blason, j’avoue avoir apprit plusieurs aspects que j’ignorais ça me fait encore plus apprécier ce collector ! :3
Et merci à toi pour la petite mention :3

Répondre
Seilin 20 décembre 2019 - 22 h 23 min

Merci pour ton commentaire ! Disons que je me suis posée quelques questions lors de l’unboxing, et j’ai essayé d’y répondre 🙂
Par contre je ne savais pas pour les titres des autres éditions, je comprends mieux (même si ce ne fut pas le cas avec Super Rare Games). Et merci pour ta proposition ! Tu fais un super boulot sur les couvertures ! Je reviendrai vers toi si nécessaire !

Répondre
Bienvenue ! Moi c'est Lisa ! 20 décembre 2019 - 17 h 30 min

Ce collector est juste MAGNIFIQUE et bien fourni, un vrai collector digne de ce nom ! Je n’ai pas encore fait le jeu, aussi je me laisserai sûrement tenter un de ces jours.

Répondre
Seilin 20 décembre 2019 - 22 h 27 min

J’avoue qu’il est vraiment bien ce collector ! Tout comme le jeu d’ailleurs, je te le conseille vivement 😉

Répondre
Bienvenue ! Moi c'est Lisa ! 5 juin 2020 - 17 h 24 min

Je l’ai pris sur l’Epic Game Store quand il était gratuit, il n’y a plus qu’à le faire ^^

Répondre
Seilin 5 juin 2020 - 17 h 30 min

Oh mais oui, il faut ! Il est tellement bien 🙂
(bon, il faudrait quand même que je le termine, le tout dernier chapitre est un peu plus dur… ^^’)

Répondre
La Geek En Rose 4 septembre 2020 - 15 h 04 min

Vu la difficulté des premiers niveaux je n’en doute pas

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le blog utilise les cookies pour améliorer votre expérience et diverses statistiques de fréquentation. En continuant à utiliser le blog, vous acceptez l’utilisation des cookies. Accepter En savoir plus

%d blogueurs aiment cette page :