[GC2019] NisAmercia présente son line-up et Destiny Connect: Tick-Tock Travelers

par Seilin

Preview gamescom Destiny Connect Tick Tock Travelers

Au cours de cette gamescom, j’ai eu l’occasion de rencontrer Nis America grâce à Koch Media. J’aime beaucoup leurs jeux, même si j’y joue peu par manque de temps. J’ai déjà pu vous parler de The Longest Five Minutes ou Culdcept Revolt, mais pas encore de la licence Disgaea par exemple. Ce sont souvent des RPG japonais, très variés, avec des graphismes très réussis.

Cette année fut assez différente d’il y a 2 ans, le rendez-vous était privé, en tête à tête avec un responsable de l’éditeur. J’ai eu droit à une très rapide présentation des futurs titres (surtout les données techniques, dates et plateformes), que je pouvais essayer ensuite pendant le temps imparti. Il était assez court pour essayer plusieurs jeux, donc mon choix s’est porté sur Destiny Connect : Tick-Tock Travelers qui m’intéresse beaucoup.

 

Utawarerumono ZAN

Je ne connais pas du tout la licence, mais cet épisode semble être plutôt un hack’n’slash, donc je dois vous avouer que ce genre ce m’intéresse pas du tout. Le jeu est déja disponible, uniquement sur PS4. Le texte est en japonais, et les voix en anglais, sans possibilité de changer. Il est possible d’y jouer seul, ou en ligne jusqu’à 4 joueurs.

 

The Alliance Alive HD Remastered

Il s’agit là d’un jeu originalement développé pour la 3DS (il y en a eu beaucoup de chez Nis America), il y a 2 ans maintenant. Mais probablement à cause de son futur plus qu’incertain, tout a été revu pour le jouer sur un seul écran, avec au passage des graphismes en haute définition. The Alliance Alive est un J-RPG classique, jouable en solo, avec des combats, de l’exploration, et des alliances à former. Les musiques ont été faites par Masashi Hamauzu, le compositeur de plusieurs musiques de Final Fantasy, et le scénario par Yoshitaka Murayama, connu notamment pour la série Suikoden.

Le jeu est déjà disponible sur Switch et PS4, et arrivera plus tard sur PC. Attention toutefois, les textes sont exclusivement en anglais.

 

The Legend of Heroes : Trails of Cold Steel III

J-RPG fait exclusivement pour la PS4, je ne me suis pas beaucoup posée de questions à son sujet. Bien que ce soit un troisième épisode pour la licence, il n’est pas nécessaire de connaître les précédents car tout est expliqué en détails dans le jeu.

Les voix sont en japonais ou anglais, et les textes en anglais ou français. Le jeu sera disponible le 22 octobre.

 

Destiny Connect: Tick-Tock Travelers

Même si je vous parle plus en détails de ma session de jeu un peu plus bas, voici déjà les éléments techniques dont je disposais au début de cet entretien. Destiny Connect est un J-RPG old-style, à la manière de The Longest Five Minutes. Ayant joué à ce dernier, j’ai été surprise par cette information, les graphismes étant très différents, mais cela se remarquera peut-être dans le gameplay. C’est un jeu plutôt calme, qui parle de voyage dans le temps.

Disponible sur PS4 et Switch le 25 octobre, accessible à des jeunes joueurs (PEGI 7, contrairement aux autres jeux Nis America qui sont souvent PEGI 12), mais uniquement en anglais.

 

Disgaea 4 Complete +

La licence Disgaea m’a toujours beaucoup attirée, mais je n’ai jamais pris le temps de m’en préoccuper. Ce quatrième épisode est le deuxième meilleur de la série, et son arrivée sur Switch est marqué par une édition plus complète. Tous le contenu de Disgaea 4, avec le cheat shop et le magic change. Je dois vous avouer ne pas exactement savoir à quoi cela correspond, mais tout y est !

Ici encore, les voix sont en japonais ou anglais, et les textes en anglais ou français. Le jeu sera disponible sur Switch et PS4 dès le 29 octobre.

 

Utawarerumono : Prelude to the Fallen

Autre épisode de la licence présentée ce jour. Il s’agit là encore d’un muso (hack’n’slash), mais cette fois c’est le remake du tout premier épisode de la licence, avec de tous nouveaux visuels. De fait, pas besoin de connaître les autres pour apprécier le jeu. Il a été développé par l’équipe derrière Senran Kagura.

Il n’y a pas encore de date annoncée pour ce titre, mais il sera disponibles sur PS4 et PS Vita (format digital), avec une démo prochaine. Les voix seront en japonais et les textes en anglais.

 

Psikyo Shooting Stars Alpha / Stars Bravo

Licence de shooting très conne au Japon sur borne d’arcade, les 2 jeux arriveront sur Switch en 2020. 6 jeux différents par version, jouables à 1 ou 2 joueurs, la console utilisée à la verticale. Il sera possible d’acquérir les 2 jeux en pack sur l’eShop, permettant d’économiser quelques euros. Les jeux seront uniquement en anglais.

 

Langrisser I & II

Autre licence que je ne connaissais pas, alors qu’il s’agit d’un rival de Fire Emblem. Donc il devrait me plaire ! Il s’agit là de remakes des versions Sega Mega Drive, avec de nouveaux designs. Et comme c’est dans l’ère du temps, il sera possible de passer des designs originaux aux designs modernes très facilement.

Comme souvent, les voix seront en japonais, et les textes uniquement en anglais, sans traduction prévue. Les deux jeux devraient arriver en 2020, sur Switch PS4 et PC.

 

Disaster Report 4 : Summer Memories

Une licence  dont je n’avais encore jamais entendu parler. Jeu de survie, le but principal est de quitter la ville détruite après un tremblement de terre. Au cours de cette aventure, de nombreux choix s’offrent au joueur,et les chapitres seront modifiés en conséquence. Malheureusement, ce jeu a connu du retard car il devait sortir initialement en 2011, mais il avait été annulé suite à la catastrophe au Japon la même année. Son développement n’a repris que bien plus tard.

Voilà un jeu qui pourrait m’intéresser, la survie n’étant pas synonyme d’horror-survival à la Resident Evil. Je vais le suivre de plus près, à voir. Il sera disponible en 2020, sur Switch, PS 4 et PC. Une comptabilité PSVR est également à l’étude. Pour le moment, pas de traduction envisagée. Les voix sont en japonais et les textes en anglais.

 

RPG Maker MV

Le petit dernier de la liste, c’est RPG Maker MV, un jeu de développement de jeux RPG. Plusieurs éditions sont déjà parues, et celle-ci devrait arriver prochainement sur Switch et PS4. Les points intéressants, c’est qu’un clavier (USB) sera compatible sur les 2 plateformes, et que sur Switch, l’écran tactile sera supporté. Idéal pour fabriquer de beaux niveaux.

Les créateurs pourront choisir entre designs modernes ou anciens, dans un style fantaisie, et pour les systèmes de combats, entre un mode Dragon Quest ou Final Fantasy. Je ne connais pas assez les licences pour vous traduire ce que cela signifie, mais je pense que si vous êtes intéressés, vous savez de quoi je parle ! Autre point clé, le jeu sera traduit en français !

 

Destiny Connect: Tick-Tock Travelers – session d’essai

Destiny Connect Tick Tock Travelers - edition collector switch

Depuis son annonce, le jeu m’intéressait particulièrement. Des graphismes très mignons avec des visages tous ronds, des grands yeux et des personnages tout sourire et un scénario mettant en scène des robots et le voyage dans le temps. Les graphismes et l’ambiance me faisaient penser à Fantasy Life de Level-5 (pourtant assez différents). Du coup, j’étais contente de pouvoir l’essayer sur place, et j’ai passé tout le temps qu’il me restait sur ce jeu. Je ne sais pas si c’était suffisant pour me faire une vraie idée du jeu, mais en tout cas bien assez pour vous en parler plus en détails.

 

Le jeu

C’est la fête dans la ville de Clockness pour le passage à l’an 2000. Pendant ce temps, Sherry, une jeune fille au visage rondouillard et aux grands yeux, habillée d’une robe à carreaux, attend son père avec impatience dans la maison familiale, pas très loin, en regardant son film favori sur le voyage dans le temps. Mais un incident se produit dans le centre, et Sherry s’y dirige pour tenter de résoudre le mystère.

Destiny Connect Tick Tock Travelers - Sherry en ville

C’est le moment d’explorer la ville et de parler avec les gens alentours, le tout avec un tutoriel très détaillé (accessible à tout moment). La ville n’est pas très grande, et on tourne facilement en rond. Des barrières invisibles nous empêchent d’aller dans certains recoins, mais à force de réaliser des mini-quêtes, on se retrouve au cœur de la forêt. Elle se retrouve face à un garçon familier, le héros de son film favori.

De retour en ville, Sherry se rend avec sa mère à la fête, mais au moment du décompte, le temps s’arrête autour d’elles, et des télévisions géantes s’attaquent à la ville. Scénario étrange, mais très amusant. L’héroïne devra alors se lancer dans des combats au tour par tour contre des machines, armée de son… sèche-cheveux rose !

Destiny Connect Tick Tock Travelers - Sherry et son seche cheveux

Ce que je n’ai pas pu découvrir, ce sont les allers et venues dans le passé pour changer le futur et dégeler le présent, ni approfondir le système de combats, avec l’ami peureux de Sherry, Pegreo, et Isaac, un robot qui voyage dans le temps.

 

Ce que j’en ai pensé

J’ai commencé à m’intéresser à Destiny Connect: Tick-Tock Travelers pour son style graphique et son scénario, et sur ce point je n’ai pas été déçue. Les graphismes sont vraiment charmants, et le scénario, bien que très atypique, m’a beaucoup plu. Pendant tout le début du jeu, le joueur est accompagné, avec plusieurs tutoriels très bien amenés.

Les combats commencent dès le film à la télévision. Leur déroulé est classique et plutôt simple. Au tour par tour, avec un aperçu de l’ordre du combat, il suffit de choisir l’ennemi et d’attaquer. Ces combats seront ensuite très fréquents pendant la résolution de ce grand mystère.

Destiny Connect Tick Tock Travelers - Pegreo combat

Pendant les phases d’exploration, j’ai beaucoup apprécié la quantité d’icônes explicatives. Le joueur est toujours accompagné et sait où aller pour sa quête principale. Beaucoup moins pour les secondaires par contre. Pour moi, il manquait une modification du statut ou de l’icône associé à un PNJ, précisant qu’on lui avait déjà parlé. Avec ma mémoire de poisson rouge, je me suis retrouvée à parler plusieurs fois à la même personne, ne faisant pas avancer le jeu… Par ailleurs, les déplacements se font à la troisième personne, le joueur suivant Sherry depuis l’arrière. Mais la caméra était beaucoup trop vive et bougeait dans tous les sens, rendant le visuel bien moins agréable, et Sherry avançait trop doucement à mon goût.

L’ambiance musicale colle très bien avec les graphismes. La musique est douce dans la maison, puis très vive et enjouée en ville. Une sorte de musique d’aventure épique. Malheureusement, elle devient vite répétitive… Je regrette au passage que les textes ne soient pas doublés, à aucun moment. Ça manque.

Destiny Connect Tick Tock Travelers - attaque de robot

Les images sont issues du kit presse de l’éditeur.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le blog utilise les cookies pour améliorer votre expérience et diverses statistiques de fréquentation. En continuant à utiliser le blog, vous acceptez l’utilisation des cookies. Accepter En savoir plus

En Live ! Rejoignez-moi !
CURRENTLY OFFLINE
%d blogueurs aiment cette page :