Test Hexologic

 

Comme tous les étés, Nintendo a proposé des offres estivales sur l’eShop, notamment pour la Switch. Le moment pour moi d’aller à la découverte de nouveaux jeux qui pourraient m’intéresser. Si on compte en plus les points or qui permettent dorénavant de payer les jeux, j’avais de quoi faire…

C’est ainsi que je suis tombée sur Hexologic. Un jeu de casse-tête, de nombreuses grilles, un coût très bas, je n’ai pas hésité longtemps ! Il fait dire que de base il est à 2,99 euros, donc ce n’est pas excessif, et je crois me souvenir l’avoir eu pour moins d’un euro !

 

Additions ternaires en hexagone

Ici pas d’histoire, de scénario ni même d’explication. Seulement un petit tutoriel et une première grille disponible. Les puzzles se présentent sous la forme de grilles avec des cases hexagonales et des nombres en bout de ligne (ou colonne, ou diagonale…). Et vous ne pouvez compléter ces cases qu’avec des points, entre un et trois, la somme devant correspondre au nombre indiqué.

 

Hexologic - niveau simple

Toute première grille après le tutoriel, des calculs simples

 

Dans un premier temps, c’est facile. Une seule ligne, 3 cases, le total devant être égal à 5. Plusieurs possibilités, une fois 1, 1, 3 ou 1, 2, 2, chaque chiffre dans n’importe quel ordre. Mais petit à petit, les lignes se font plus nombreuses, s’entremêlent, les calculs se croisent, et les possibilités s’amenuisent, jusqu’à devenir uniques.

Hexologic se compose de 60 grilles, réparties dans plusieurs univers différents. Plus que la direction artistique qui est modifiée, c’est surtout le système de jeu qui évolue. A chaque nouvelle étape, une difficulté est ajoutée. Une fois que vous avez bien pris en main le fonctionnement des grilles, de nouveaux types de cases apparaissent. Des cases fixes, avec un certain nombre de points déjà figé, ou des cases multiples, où les points se dupliquent dans les cases de même couleur.

 

Hexologic - grille complexe

Des cases figées, des cases de couleur qui contiendront les mêmes résultats, la grille est plus difficile !

 

Quand les grilles se complexifient ainsi, il est forcément plus difficile de la terminer d’une traite. Une grande réflexion est nécessaire, un peu de temps entre deux cases à compléter, mais petit à petit on y arrive. Et si besoin, un peu comme au Sudoku, des hypothèses peuvent être faites, afin d’avoir un meilleur aperçu des possibilités. Très utile pour ceux qui n’arrivent pas à se représenter les possibilités dans leur tête. 

Il est possible de noter en hypothèse si la case peut avoir plusieurs solutions, ou faire des essais, sans pour autant les valider.

 

Hexologic - hypotheses

Les différentes hypothèses à placer dans les cases, quand on hésite ou quand on teste

 

 

Une ambiance zen pour des méninges à plein régime

Comme souvent dans les jeux de casse-tête, l’ambiance est agréable, avec une musique douce. Ici, elle n’est pas particulièrement mémorable, mais permet au moins de rester apaisé pendant qu’on réfléchit.

Côté graphisme, j’ai beaucoup aimé le style coloré, plutôt pastel. Pas de fioritures dans les grilles, les cases complétées sont dans la couleur de l’univers, un décor en fond mais très flou, les lignes valides en vert, et quelques cases particulières entourées de couleur.

 

Hexologic - grille colorée

Selon le score de la case, la teinte est plus ou moins foncée

 

Le menu est un peu plus décoré. Chaque univers à son propre design, des fonds sous-marins jusqu’aux cieux, en passant par une forêt aztèque. Un ensemble très harmonieux, très réussi. Ici aussi, beaucoup de couleurs dans les tons pastels.

Les grilles se dévoilent les unes après les autres, impossible de devancer les premiers niveaux. Puis quelques niveaux bonus se débloquent dès que l’univers est terminé. Des niveaux un peu plus complexes que les autres, nécessitant un peu plus de réflexion encore.

 

Hexologic - niveaux bonus

3 niveaux bonus à débloquer pour chaque univers

 

Le jeu se joue en tactile ou avec les boutons. Pour ma part j’y ai joué presque exclusivement en tactile, les grilles se complètent facilement de cette manière. Mais dès le menu, si vous utilisez les boutons, vous verrez les commandes utiles.

Chose étonnante, certaines caractéristiques du jeu ne sont disponibles que dans un certain mode de jeu. Mettre en niveau en favori n’est possible qu’avec les boutons, tandis que les hypothèses ne sont présentes qu’en mode tactile, en restant longtemps sur une case. Ou alors je n’ai pas bien compris, mais comme il n’y a pas de manuel je n’ai pas trouvé.

 

Hexologic - menu bouton

Lancer une grille ou la mettre en favori, c’est affiché directement.

 

Mon avis : Un bon casse-tête qui sort du lot

Je suis toujours autant friande de jeux de réflexion, avec la possibilité de faire quelques grilles de temps à autre. Mais j’ai tellement accroché au jeu que j’ai enchaîné les grilles les unes après les autres jusqu’à le finir en quelques jours. Comptez environ 4-5h pour terminer toutes les grilles. Ça semble peu mais le jeu n’est vraiment pas cher, et de nouvelles grilles gratuites sont prévues.

Et puis, faire ces grilles avec des couleurs pastels, sans contours, avec une musique zen, c’est très agréable. Le jeu souffre toutefois de quelques petits défauts, notamment des difficultés avec le tactile, mais rien de gênant tellement on peut passer facilement du tactile aux boutons.

Points positifs
– Un concept qui change
– Des grilles variées à la difficulté grandissante
– Des graphismes clairs et agréables
– La quantité de grilles, pour le prix
Points négatifs
Le tactile qui fonctionne assez mal lors du choix des grilles 
– Les hypothèses uniquement en tactile, et pas toujours disponibles
– L’absence de timing

 

Editeur : MythicOwl 
Supports : Switch (PC, smartphones) 
Tarif Switch : 2,99€

 

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :