MAGIC2018 - Bienvenue

 

En février, le rendez-vous incontournable de la culture pop est à Monaco. Pour la quatrième année consécutive, le MAGIC nous a offert une journée gratuite, accompagnée d’invités prestigieux venus de tous horizons. Sans oublier plusieurs expositions et de multiples concours.

 

Invités et conférences

Le principe même de la journée, c’est la présence d’invités de marque, couvrant plusieurs domaines, pour des dédicaces et des conférences, le tout entièrement gratuit, au sein du Grimaldi Forum de Monaco.

Pour les jeux vidéo, plusieurs genres étaient représentés, avec des conférences de Jordan Mechner (Prince of Persia), Oskar Guilbert et Philippe Moreau (Vampyr), ou encore le très attendu Yu Suzuki, pour parler de Shenmue III. Si je n’ai pas pu assister à la première conférence, j’ai suivi les deux autres, étant curieuse des sujets abordés même si les jeux ne m’intéressent pas spécialement. Dans les 2 cas, pour Vampyr et Shenmue III, nous avons eu droit à des nouveautés, démo ou nouvelles images, pour satisfaire l’attente des plus impatients.

Je l’ai mis un peu de côté juste avant car il n’est pas venu présenté un jeu en particulier, mais Yoji Shinkawa était également présent. Le Directeur Artistique de Kojima Productions nous a parlé de son métier, son cursus, tout en réalisant plusieurs dessins en live. Une belle prestation qui démontre le talent du personnage, celui-là même qui est à l’origine de l’affiche du MAGIC2018 !

 

MAGIC2018 - live drawing Yoji Shinkawa

 

Comme tous les ans, plusieurs invités du monde des comics s’étaient déplacés, avec la présence de Karen Green pour animer le tout. Ainsi, outre une table ronde rassemblant Bill Sienkiewicz et Colleen Doran, nous avons eu une nouvelle fois droit à une séance de live drawing, pour le moins étrange cette fois. Je ne suis arrivée que plus tard, et pas très bien placée, mais j’ai cru comprendre que Colleen nous avait fait un très beau dessin, tandis que Bill a fait monter plusieurs personnes du public pour dessiner un personnage avec différents traits de chacun. Le tout pour un résultat… étonnant !

 

 

Une fois n’est pas coutume, nous avons eu droit à un invité surprenant, qui n’a été annoncé qu’au dernier moment. Acteur, réalisateur, producteur et scénariste, il est surtout connu pour ses rôles dans Rocky IV et Expendables. Il s’agit de Dolph Lundgren, qui a présenté une conférence, revenant sur sa carrière, et répondant aux questions du modérateur. Un grand moment quand ce dernier lui a demandé de lui montré quelques techniques de combat ! Mais rien de cassé, le tout s’est opéré dans la plus grande pédagogie. Il était également disponible pour des séances de dédicaces, mais malheureusement, celle du soir a été réduite de moitié car il se sentait très fatigué, et nous n’avons donc pas pu le voir de plus près…

 

MAGIC2018 - Dolph Lundgren

 

Enfin, l’invité surprise de cette année, annoncé lors de la conférence de presse, n’était autre que Jacky, le célèbre animateur du Club Dorothée, qui a fêté ses 30 ans. Il était là pour la nostalgie, le Club Dorothée étant pour beaucoup d’entre nous à l’origine de notre passion pour la japanimation. Et quoi de mieux pour raviver la passion, qu’un quiz sur les dessins animés d’antan ? Quoique pas uniquement l’air de rien… Je n’ai pas été assez rapide pour être sélectionnée, mais ce fut un très grand moment. Un ensemble de questions sur les dessins animés de l’époque, que ce soit par des blind tests, des rébus, ou des chansons tronquées ! Une animation qui change un peu du sérieux de la journée, et que j’ai beaucoup apprécié.

 

MAGIC2018 - Jacky

 

 

Les stands et expositions

En dehors de la salle de conférence dont le programme n’a connu aucune pause, et de l’espace dédicace qui ne désemplissait pas, plusieurs stands étaient présents dans le hall principal. Sponsors, projets, boutique pour acheter les supports de dédicace, et café pour se désaltérer, la liste reste faible, volonté du MAGIC (ce que j’apprécie beaucoup). Ainsi, pas de cohue, de fort brouhaha ni d’allées bondées, même si le monde présent était déjà bien suffisant. Au milieu de ces quelques stands, des expositions. Pas axées sur la vente, mais sur la présentation de divers artistes.

Ainsi, Mr. Garcin était en dédicace avec son nouveau livre, il y avait cette année encore une exposition de League Of Replica avec plusieurs costumes de l’univers Marvel et DC, ainsi que The Art of Anime avec plusieurs planches de dessins animés, et Reborn et ses bornes d’arcade.

Par contre, pour la toute première fois, au MAGIC et même en Europe, le Grimaldi Forum abritait en parallèle la compétition officielle Neo Geo World Tour ! Un événement unique, organisé dans le cadre des 40 ans de l’entreprise SNK. Il y avait notamment du King of Fighters et du Metal Slug tout au long de la journée, avec des lots officiels à gagner. N’ayant pas joué sur Neo Geo, je n’y ai pas participé, mais il y avait foule, que ce soit en participants ou en spectateurs.

 

MAGIC2018 - tournoi Neo Geo

 

Juste à côté du tournoi, le retour de la console favorite de l’an dernier. La Nintendo Playstation était encore présente, avec plusieurs jeux SNES originaux et dédicacés en exposition. Malheureusement, je n’ai pas vu son propriétaire dans les parages, et la console n’était pas fonctionnelle (une histoire de prise non compatible à l’endroit du stand). En tout cas, la console continuait d’attirer les curieux.

 

MAGIC2018 - Nintendo Playstation

 

 

Le concours de Cosplay

Le gros événement du MAGIC, c’est sans conteste son concours de Cosplay, le MICM. Les meilleurs artistes du monde rassemblés pour un défilé hors normes, dans des costumes conçus spécialement pour l’occasion, et dans le plus grand secret. Ce n’est qu’une fois sur scène que leur personnage est révélé, pour garder la surprise jusqu’au bout. Et c’est beau, c’est bluffant, chaque année le niveau est exceptionnel ! L’inconvénient de vouloir garder la surprise, c’est qu’il y a des risques d’avoir plusieurs fois le même thème, voire le même personnage. Cette année, il y a eu beaucoup de Warcraft et compagnie, univers que j’apprécie peu, mais qui bénéficie de magnifiques costumes et décors. Néanmoins, la gagnante était dans un tout autre domaine : un ensemble de costumes Roméo et Juliette avec une très belle prestation. Ce n’était pas ma favorite, mais le niveau était très élevé !

MAGIC2018 - cosplay groupe

Photo de groupe du Cosplay avec la gagnante devant, au centre

 

 

Les annonces de Shibuya Productions

Pendant la journée, il y a toujours un moment d’auto-promotion de Shibuya Productions, appelé le « Crazy Time ». Pendant cette conférence, Cédric Biscay donne les informations importantes sur le futur de la société et les nouveaux projets. Cette année, ce furent 4 annonces, et pas de moindres.

La première, c’est la confirmation d’une rumeur qui courait depuis quelques temps. Le MAGIC s’exporte à l’étranger, et pas n’importe où. Cet automne, il y aura une édition au Japon, à Kyoto plus particulièrement ! C’est via une vidéo du gouverneur lui-même que nous l’avons appris. Une superbe destination, temple de la culture japonaise, pour rassembler hors Monaco tout ce que le MAGIC signifie.

 

 

 

La deuxième annonce, c’est la création d’une école spécialisée dans l’animation, le jeux vidéo, l’illustration… Créée avec le soutien du MAGIC et de Shibuya Productions, elle a ouvert à Marseille et accueillera ses premiers étudiants à la rentrée. D’ici là, des portes ouvertes sont organisées, pour montrer à tous ceux qui veulent se lancer dans l’aventure ce que pourra leur apporter cette école.

Pour continuer dans les partenariats, la quatrième annonce (je reviendrai sur la troisième ensuite) concerne la publication, avec une collaboration avec Michel Lafon. Cela va permettre notamment d’éditer en France les gagnants des concours de manga de l’an dernier et de cette année. Une très bonne nouvelle, étant donné que jusqu’à présent, ils n’étaient prévus qu’au Japon.

La troisième annonce concerne le cosplay. Le MICM prend une plus grande ampleur, et le gagnant du prochain WCS (World Cosplay Summit) sera candidat au MICM. J’ai d’abord cru à l’inverse, mais non, c’est bien le gagnant du championnat du monde de Cosplay qui pourra se présenter à Monaco !

 

MAGIC2018 - WCS

 

Enfin, la toute dernière annonce fut faite en présence de l’un des invités. Yu Suzuki est revenu après sa conférence du matin, pour présenter une nouvelle vidéo de Shenmue III, une exclusivité de plus de 2 minutes.

Un grand moment que cette « pause » en fin de journée, avec toutes ces annonces. Les prochaines éditions du MAGIC, que ce soit à Monaco ou à Kyoto, promettent d’être toujours plus intéressantes.

 

 

Les concours JV et manga

C’était assez discret tout au long de la journée, mais lors du MAGIC, deux autres concours se déroulent : un pour les jeux vidéo, l’autre pour les mangas. Dans des salles distinctes, les projets finalistes sont présentés devant un jury, et les vainqueurs sont annoncés en fin de journée.

Côté manga, le choix semble avoir été difficile. Il y a eu non seulement un(e) vainqueur, le projet Run Time, mais aussi un dauphin et un coup de coeur du jury ! Sur 5 projets, dont un qui n’était pas présent, c’est plutôt pas mal, et synonyme de bonne qualité. La gagnante, qui arrive tout droit des Etats-Unis, remporte un mois au Japon chez Shonen Jump / Shueisha avec notamment la rencontre de Tite Kubo. Son manga sera par ailleurs publié sur Shonen Jump Plus.

Côté jeux vidéo, le jury a dû se contenter d’un seul vainqueur, et le temps manquait donc l’annonce fut très rapide. C’est le projet Crazy Dreamz qui remporte le prix de 100 000€ d’investissement par Shibuya Productions. Il ne reste plus qu’à en savoir un peu plus dans les mois à venir.

 

Encore une journée qui ne nous a pas laissé de répit. Le MAGIC, c’est une journée remplie de bonnes conférences, d’invités exceptionnels, des expositions intéressantes, et le tout toujours gratuit. Sans oublier des projets ouverts à tous, du Cosplay, du jeu vidéo et du manga. Et ma toute première interview ! Elle arrivera dans les prochains jours, le temps de la mettre par écrit, mais je suis très contente de cette étape.

Attendons de voir ce que nous réserve la cinquième édition l’année prochaine, en espérant des invités qui m’intéressent un peu plus. Par contre, je suivrais avec attention l’édition à Kyoto, moi qui rêve d’aller là-bas ! Ce ne sera pas pour cette année, mais je suis très curieuse de savoir ce que ça va donner.

 

Toutes les photos de la journée sont accessibles sur l’album photo de la page Facebook.

 

MAGIC2018 - Merci

 

 

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :