[Convention] PAF2019, mon premier stand !

par Seilin

Bannière - premier stand en convention

Cette année j’ai eu l’immense opportunité d’être invitée au Play Azur Festival à Nice.

Le but initial étant de présenter mon blog et mes activités stream et vidéos. J’étais sur place, je pensais y aller dans tous les cas parce que j’aime bien ce salon qui change un peu de l’ordinaire, donc je me suis dit que ce serait une belle expérience. Mais aller et venir dans les allées d’un salon et tenir un stand, c’est totalement différent ! Retour sur un week-end un peu hors normes !

 

L’installation

Après une intense réflexion personnelle, je me suis dit que la meilleure façon de présenter le blog, c’était de tenir un stand où je pourrais présenter les jeux que j’ai déjà pu tester, notamment des indépendants, tout en mettant en avant le blog. En espérant pouvoir discuter surtout de cet aspect avec les visiteurs. Mais je n’y croyais pas trop, les blogs ne sont pas très réputés, contrairement aux chaînes YouTube qui attirent plus facilement les curieux.

N’ayant aucune expérience pour tenir un stand en convention (uniquement une fois en vide grenier, donc rien à voir), qui plus est un stand d’animation, je me suis retrouvée confrontée à plein de questions ! Et je n’ai pas eu toutes les réponses dans un premier temps. Elles sont arrivées petit à petit, voire même directement sur place. Concrètement, j’ai su où j’étais en me voyant sur le plan du festival. Juste à côté de la Nintendo League, comme prévu. Même si mon blog est tout petit et pas connu, il peut être considéré comme complémentaire, et puis ils sont toujours très sympas. Par contre, j’ai l’impression d’être un peu dans un coin, et j’ai peur de ne pas être très visible… Mais fort heureusement, habitant juste à côté et ayant posé un jour de congé la veille, je me rends sur place le matin pour voir ce qu’il en est de mes propres yeux, pour mieux appréhender mon installation.

Après quelques malentendus et discussions, j’arrive à obtenir le minimum pour animer le stand que j’ai en tête, c’est-à-dire une table, quelques chaises et une prise électrique. Il y avait même mieux que ce à quoi je pensais, avec des panneaux pour accrocher un peu de décoration, chose à laquelle je n’avais même pas pensé (allez savoir pourquoi, ça parait si évident quand on y pense…) ! Et puis je ne suis pas si isolée comme je le pensais. L’espace autour de moi est grand, et je suis à côté de l’entrée de l’amphithéâtre principal, ce qui ne peut qu’être positif. A ce stade, je n’ai pas encore amené tout mon matériel, car je n’ai pas envie qu’il soit tout seul, loin de moi. J’ai juste un peu de déco, et finalement pas assez pour que ça fasse vraiment joli. Le stand est donc encore assez vide, mais il prend forme.

Premier-stand-en-convention-PAF2019-début-de-linstallation

C’est surtout le samedi matin que tout s’accélère. Monsieur me dépose à l’entrée du festival pour m’éviter un trajet trop grand alors que je suis chargée. J’ai amené ma télé un peu trop grande, ma Nintendo Switch ainsi que mes mini NES et mini SNES pour essayer de montrer les jeux qui m’ont rendue si passionnée, des peluches pour la déco, et des volumes 1 de mangas pour faire découvrir au public des titres classiques ou moins connus. Pas évident de faire son choix quand on ne sait pas à quoi s’attendre. Donc le premier jour, j’avais beaucoup trop de choses. C’est en voyant ce qui a servi et ce qui est resté dans les cartons (par exemple les mini-consoles), que j’ai pu améliorer un peu les choses le dimanche. Rien de transcendant, mais je suis venue avec tout le nécessaire, pas de superflu !

Je pense que le tout était assez harmonieux et me représentait plutôt bien. Je suis assez fière du résultat.

Premier-stand-en-convention-PAF2019-stand-final

Pour désinstaller, ce ne fut pas trop difficile. J’étais bien préparée, et surtout la veille j’avais récupéré tout ce qui ne me servait finalement pas, donc je n’étais pas très chargée. Et puis comme je ne voulais pas laisser mes objets de valeur seuls dans la nuit de samedi à dimanche, j’avais voulu les ramener. Mais surprise, entre la fermeture au public et l’extinction des lumières, il n’y avait que quelques minutes, et je me suis un peu trop précipitée pour fermer le stand. Il faut dire que je n’avais pas l’habitude, et j’ai laissé quelqu’un jouer un peu trop longtemps, ce qui m’a fait perdre du temps. On ne m’y reprendra plus.

 

Le stand

Plus concrètement, j’avais voulu diviser le stand en 2 parties (grâce à une deuxième table généreusement prêtée par la Nintendo League). Tout d’abord avec le plus important, la partie jeux vidéo, et une déco très axée Mario. Il faut dire que la majorité de mes figurines, peluches et accessoires proviennent de cet univers, c’est pas ma faute ! Et je n’avais pas eu le temps de finir de trier mes cartons du déménagement pour trouver autre chose…

Premier-stand-en-convention-PAF2019-déco-Mario

Une déco dans mon univers favori, celui de Mario !

Je pensais mettre en évidence plusieurs consoles, mais la Switch s’est révélée suffisante. Accolée à la télévision, je l’ai un minimum sécurisée pour que personne ne l’utilise en mode portable, et j’ai mis à disposition 4 Joy-Cons (les miens, mes précieux !). C’est moi qui me chargeais de changer le jeu à la demande des visiteurs. Enfin, ça c’était le samedi. Mais finalement, vu la quantité de jeux dont je dispose, difficile de bien conseiller les gens. On me demandait souvent les grands classiques, et il y a eu de nombreuses sessions sur Super Mario Odyssey, ou ARMS. J’ai donc essayé d’orienter les sessions le dimanche, en proposant un jeu différent par heure, majoritairement des indépendants.

Le public qui venait jouer était très varié, et dépendait très fortement du jeu en cours. J’ai remarqué que les jeunes enfants ont été très vite attiré par Mario Odyssey ou Captain Toad, alors que les ados arrivaient rapidement quand il s’agissait de ARMS. Dès que je mettais des jeux indépendants, je voyais surtout des têtes de curieux, et ce n’est qu’avec quelques explications qu’ils venaient s’y essayer, pour repartir généralement ravis. Parmi les jeux présentés, il y avait Céleste, et j’ai été surprise de voir le nombre de personnes ne connaissant pas le jeu, Astro Bears Party, qui a ravi plusieurs groupes de joueurs, qu’ils se connaissaient ou pas, ou encore Shu, le jeu de plateforme fait dernièrement en stream, et accessible à tout le monde.

Premier-stand-en-convention-PAF2019-programme-JV

Le plus difficile avec cette façon de faire, c’était vraiment de réussir à attirer les visiteurs sur des jeux qu’ils ne connaissent pas ou peu. Mais à ma grande surprise, j’ai eu peu de temps morts. Je n’ai jamais eu une très forte affluence, mais j’ai rarement eu le temps de m’ennuyer !

Pour être plus visible et pas tout le temps tournée sur la télé, j’avais amené mon ordinateur avec mon boîtier d’acquisition. Pas de live-stream car pas de réseau (c’est bien dommage, j’avais hésité à en programmer), mais je pouvais au moins visualiser ce qu’il se passait directement sur mon ordi, et ainsi rester face au public. Et puis, que ce soit sur l’ordinateur ou sur les panneaux derrière moi, j’avais installé quelques affiches présentant le blog, ainsi que plusieurs cartes de visite, afin d’attirer l’attention sur cet aspect du stand.

Premier-stand-en-convention-PAF2019-le-blog

La deuxième partie du stand était dédiée aux mangas. Difficile d’attirer des visiteurs sur ce point, mais j’avais mis en place quelques premiers volumes de séries, espérant que cela attirerait l’œil. Ce fut le cas, et j’ai été ravie de ne déplorer aucune perte ni dégradation. Mais les gens étaient peu enclins à discuter mangas j’ai eu l’impression. Ils regardaient les titres, les feuilletaient de temps en temps mais assez rarement, et repartaient de leur côté. Cela n’a pas apporté beaucoup d’interaction, même si je m’y attendais.

Premier-stand-en-convention-PAF2019-partie-manga

Ce fut finalement assez compliqué de faire comprendre aux gens ce que je faisais. Certains pensaient que j’étais une boutique, alors que je ne vendais rien du tout ! D’autres une association, ce qui pouvait être déjà plus cohérent. Certains ont quand même pris la peine de discuter avec moi du blog, et ça fait vraiment plaisir.

Mais cette diversité de visiteurs n’a pas que du bon, et plusieurs fois j’ai dû prendre mon mal en patience pour ne pas réagir face à des enfants, ou même (souvent) des parents irrespectueux. Certains se permettent même de laisser leurs mouchoirs sales sur le stand, comme si nous étions une poubelle… Certains interdisent à leurs enfants de s’approcher d’un stand alors même qu’ils sont encore à 5 mètres, tandis que d’autres les laissent faire ce qu’ils veulent. J’ai eu plusieurs fois des sueurs froides en voyant des visiteurs (quel que soit leur âge) en train de manger une gaufre au Nutella et en louchant sur la console ou les mangas. Mais non, ceux-là ont eu la bonne présence d’esprit de terminer leur repas et au moins de s’essuyer les mains avant de se mettre à jouer.

C’est dans ces cas-là que je me rends compte que ce n’est vraiment pas de tout repos de tenir un stand ! Ce n’est pas qu’une question d’attention, de sourire et de réponses aux questions !

Premier-stand-en-convention-PAF2019-session-sur-Captain-Toad

Certains enfants étaient très sages et attentifs aux jeux proposés, ça fait plaisir !

 

Animer des défis et un quiz

Pour motiver un peu les gens à venir sur le stand (et surtout les décrocher du stand Nintendo), j’ai mis en place des défis, avec quelques petits lots à gagner. Pas grand chose, quelques goodies que j’avais chez moi et qui n’ont jamais servi. Mais je sais que ça peut toujours faire plaisir, donc…

Le samedi, premier essai. J’ai proposé 3 défis sur 3 jeux différents, chacun pouvant le tenter quand il voulait. Il fallait faire le meilleur temps sur le chapitre 1 de Céleste, un niveau sélectionné sur Koloro, ou faire le meilleur score au mode solo d’Astro Bears Party. Et l’air de rien, il y a eu quelques participations. J’ai été assez amusée de voir les plus jeunes joueurs s’essayer à Céleste surtout. Il y avait toutes sortes de réactions. Le joueur qui galère un peu, parce que trop jeune, mais qui essaie. Au bout d’un moment malheureusement il abandonne, et j’ai préféré l’orienter sur un autre genre de jeu. Celui qui s’accroche, on sent la volonté et une bonne maîtrise des commandes d’un jeu qu’il ne connaissait pas quelques minutes avant. Et le rageur, qui galère mais qui ne veut pas le reconnaître et préfère accuser le jeu de le “troller”.  Un mauvais perdant qui n’apprend pas beaucoup de ses erreurs, c’est dommage.

A la fin de la journée, j’ai contacté les gagnants des différents défis pour qu’ils viennent récupérer leurs lots, et j’ai eu des retours plutôt positifs.

Mais finalement, les gens sont souvent attirés par le jeu qu’ils voient à l’écran, donc j’ai changé de stratégie le dimanche. Dans mon programme de jeux (1 jeu/heure), j’ai remis des défis. Meilleur temps sur le premier niveau de Shu, une nouvelle fois un niveau de Koloro, et en fin de journée, un tournoi sur Astro Bears Party. J’espérais 16 participants, afin de faire durer le plaisir et faire une finale avec les vainqueurs des premières manches. Mais entre le concours de Cosplay, le tournoi Smash Bros juste à côté et le quiz Nintendo aussi juste à côté, il n’y avait pas foule. J’ai donc proposé aux curieux qui voulaient juste tester, de participer, et le tournoi s’est fait en une seule manche avec 4 joueurs. Mais ils ont tellement aimé le jeu qu’ils sont restés faire plusieurs parties !

Premier-stand-en-convention-PAF2019-session-sur-Celeste

La joie de faire découvrir Céleste à un jeune qui a beaucoup aimé le jeu !

Mais le plus stressant pour moi ce week-end, c’était sans conteste l’organisation d’un quiz, sur scène. Je n’en ai été informée que tardivement, et j’ai donc eu peu de temps pour me préparer. Je rappelle que je n’ai aucune expérience dans le domaine, que je suis ultra réservée et que je n’aime pas parler en public. Mais sinon tout allait bien !

Fort heureusement, j’ai eu de beaux lots à proposer grâce à Koch Media et Just for Games, que je remercie encore. Un beau Dead Cells sur PS4 (oui, pas sur Switch, mais je ne voulais pas faire de demande trop précise, surtout au dernier moment), et Warriors Orochi 4 et Shining Resonance Refrain sur Switch. Ces jeux associés à quelques beaux goodies dont je disposais, j’ai préparé des lots pour les 3 meilleurs participants du quiz.

Premier stand en convention PAF2019 - Lots du quiz

S’agissant d’un quiz sur la culture geek de manière générale, et mon blog parlant de jeux vidéo mais aussi de mangas (même si pas autant que je le voudrais), j’ai préparé des questions sur ces 2 thèmes. Cela permettait au passage de viser un public plus large. Je ne savais pas du tout si le quiz allait avoir du succès, et j’avais vraiment peur d’être quasi seule, sans réels vainqueurs… Surtout qu’avant moi, il y avait un concert, et si je pensais qu’il allait attirer du monde, il n’y avait que 4 ou 5 personnes qui s’en préoccupaient. J’avais vraiment très peur…

Premier stand en convention PAF2019 - quiz sur scène

Mais non, le public est arrivé exprès pour le quiz. Probablement l’appât des gains, mais c’est le but ! Et une fois le micro en main, je me souviens à peine de ce qu’il s’est passé ! J’avais préparé quelques phrases d’introduction, et elles sont sorties toutes seules. Le reste est venu naturellement ! J’arrivais à parler, à me déplacer un peu sur scène, et même à plaisanter ! Par contre avec ma manie de parler trop vite, les questions se sont enchaînées et je n’en avais plus assez pour tenir le créneau. A chaque bonne réponse, le gagnant récupérait une de mes cartes de visite, ce qui m’a bien servi pour le décompte final ! Le plus difficile finalement, c’était de vérifier qui avait lever la main en premier, et surtout de retenir les suivants dans le cas où le premier se trompait ! Heureusement mon compagnon était là pour assurer le service, les photos, et la distribution des cartes.

Premier stand en convention PAF2019 - public du quiz

Le public était finalement au rendez-vous !

Voici quelques exemples de questions pour vous donner une idée. Il y en avait pour tous les âges, tous les goûts (plus ou moins, je suis restée axée sur ce que je connaissais à peu près) et tous les genres.

  • Quel est le métier de Tom Nook dans Animal Crossing New Leaf ?
  • Quel jeu a été élu le meilleur jeu indépendant de l’année 2018 ?
  • Quel est le nom du professeur principal dans GTO ?
  • Quel est le nom et le type du dernier Pokemon légendaire sorti avec Pokémon Let’s Go ? 
  • Quelle est la particularité de la classe 3-E dans Assassination Classroom ?

Parmi toutes les questions, il y en a quelques-unes qui n’ont pas trouvé de vainqueur, je suis peut-être allée un peu trop loin dans le détail, ou dans les années (la question sur la prétendante de Ranma ne me semblait pas si difficile ^^).

A la fin des questions, 3 vainqueurs, dont 2 ex-aequo, mais j’avais préparé une question pour les départager. Le premier a pu choisir son jeu parmi les 3, accompagné d’un sac de goodies, de même pour le deuxième, et le troisième a gagné le jeu restant.

Ce qui me fait plaisir, c’est que sur les 3, il y avait 2 amateurs de jeux vidéo, et une amatrice de mangas. Donc pari réussi, j’ai pu faire proposer un quiz assez varié pour attirer et faire gagner divers profils ! Une sacrée expérience. Celle qui me faisait le plus stresser, mais peut-être celle que j’ai le mieux réussi du week-end !

 

Ressenti sur cette expérience

J’ai voulu tenter l’expérience, et je ne le regrette pas ! C’était super intéressant mais aussi très fatiguant ! Vous le savez, je suis entièrement seule à gérer le blog. Mon compagnon m’accompagne souvent dans les conventions pour l’aspect logistique, pour prendre quelques photos quand je ne peux pas les faire, mais c’est tout. Il s’y connaît peu en mangas, et ne joue pas sur Switch donc les débuts sur le stand étaient un peu compliqués. Enfin cette fois, il a été beaucoup plus mis à contribution que d’habitude, et je n’aurais pas apprécié autant ce week-end sans lui. Je le remercie pour ça !

Mais il faut tout gérer, le plus souvent seule. Déjà le stand, en répondant aux questions, en faisant attention à ce que les gens ne touchent pas trop à tout, ne volent pas ou ne cassent pas des objets. Sur ce point là je n’ai pas eu de perte à déplorer (à part un rouleau de scotch emprunté pour le concours Cosplay, qui ne m’a jamais été rendu). Et puis je voulais partager plus d’informations sur les réseaux tout au long des deux jours, mais je ne pouvais faire toute la gestion et être CM ! Donc vous n’avez pas eu autant de publications que je n’aurais souhaité.

Dur de partager des photos pendant qu’on gère un stand !

Du coup, je n’ai pas eu beaucoup de temps à moi pour faire le tour du salon. Et c’est ce qui m’a le plus manqué. D’autant que le Play Azur Festival, c’est une convention très différente des autres, avec de nombreux stands découverte et surtout des conférences sur des thèmes très variés tout au long de la journée. Mais je n’ai pas pu assister à une seule d’entre elle, et c’est vraiment dommage. Les quelques fois où mon compagnon a tenu le stand seul, je n’osais pas le laisser trop longtemps, et j’ai surtout fait le tour des stands. Pour savoir ce qu’il y avait, prendre quelques photos et faire quelques achats. Mais je revenais très vite à mon stand. Après tout, c’est mon blog, c’est normal que ce soit moi qui soit sur place !

Du coup, même si c’était une superbe expérience, je ne sais pas si je la renouvellerai. Ce n’est pas dans ma nature de faire de l’animation, je préfère errer dans les allées, découvrir les autres stands, les invités, conférences et animations. Et discuter avec un peu tout le monde ! Sur ce point, j’ai quand même été servie, car plusieurs personnes sont venues me voir. Ceux qui me connaissaient, pour discuter un peu dans le sens inverse pour une fois, mais aussi des pros qui cherchent à en savoir plus sur les stands. J’ai donc pu discuter avec des organisateurs d’autres conventions, les gérants d’une escape game, et même avec un des responsables de Tipeee, qui cherchait à faire connaître la plateforme, surtout pour les blogueurs et autres profils que les YouTubeurs. D’ailleurs, plusieurs des invités sont venus se détendre un peu sur le stand…

Premier stand en convention PAF2019 - Ockam Razor sur Astro Bears Party

En fin de journée, Ockam Razor est même venu s’essayer à Astro Bears Party pour décompresser un peu !

Avec cette expérience, je pense que ce qui me conviendrait le plus ce serait invitée. Que le public sache que je suis une blogueuse, qu’il puisse me poser des questions. Sur le blog, mais aussi discuter de jeux, de mangas ou autre… Et en même temps je n’aurais pas de stand, donc je pourrais me balader dans les allées à mon gré. Par contre je ne me vois clairement pas faire de dédicaces, juste une conférence, à la limite, pourquoi pas. Mais même si ce rôle pourrait être sympa, je n’en suis pas encore là, et je ne pense pas devenir suffisamment intéressante pour y arriver un jour (et cela ne m’intéresse pas plus que ça).

En attendant, vous continuerez à me voir en convention en tant que blogueuse-presse ou simple visiteur, et ce sera déjà pas mal !

Cela ne m’a pas empêchée d’avoir un pincement au cœur lorsqu’il a fallu tout quitter, en voyant le stand démonté et entièrement vidé…

Premier-stand-en-convention-PAF2019-clap-de-fin-et-déballage

L’heure de se dire au revoir…

 

Articles similaires

2 commentaires

Akiko 16 février 2019 - 18 h 31 min

Coucou Seilin,

vraiment un super article. J’ai adoré le lire et le sujet est assez “unique” je dirais. C’est vraiment cool d’avoir ton ressenti par rapport à un évènement comme celui-là pour lequel tu as participé.

Peut-être essayer un stand collectif avec un autre blogueur pourrait mieux te convenir ?

A bientôt.

Reply
Seilin 16 février 2019 - 19 h 08 min

Merci Akiko 🙂
J’ai voulu partager ce ressenti parce qu’en effet, c’est moins courant comme témoignage !
C’est vraiment pas bête pour le stand collectif, ce serait probablement beaucoup mieux, avec une bonne ambiance et plus de souplesse. Peut-être un jour avec Les No Names!

Reply

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le blog utilise les cookies pour améliorer votre expérience et diverses statistiques de fréquentation. En continuant à utiliser le blog, vous acceptez l’utilisation des cookies. Accepter En savoir plus

En Live ! Rejoignez-moi !
CURRENTLY OFFLINE
%d blogueurs aiment cette page :