[GC2019] J’ai joué à L’Âge de Glace : la folle aventure de Scrat

par Seilin

Preview gamescom l'Age de Glace

Etre présente à la gamescom en tant que presse a de multiples avantages. Notamment le fait d’être de fait présente sur les listes, et être contactée pour des jeux dont je n’avais pas connaissance jusqu’alors. L’Âge de Glace : la folle aventure de Scrat (“Ice Age: Scrat’s Nutty Adventure” en anglais) fait partie de ces jeux. Etant très friande de la licence l’Age de Glace, je ne pouvais pas passer à côté. De même pour Seb d’ailleurs, qui s’est retrouvé comme un enfant quand il a su qu’on allait tester ce jeu.

Rien que le titre nous indiquait qu’on allait passer un bon moment à suivre les aventures de notre écureuil favori ! J’ai toutefois été surprise de voir que le développeur était le même que celui de Sniper Elite ou Oddworld : New & Tasty (que j’avais beaucoup aimé sur Wii U, mais d’un tout autre genre).

Editeur : Outright Games / Bandai Namco Plateformes : Switch, PS4, Xbox One, PC
Développeur : Just Add Water Date de sortie : 18 octobre 2019

 

Le scénario

Scrat, cet écureuil à dents de sabre totalement fou, toujours à la recherche d’un gland, revient dans une toute nouvelle aventure. Dans ce jeu de plateforme, il va parcourir plusieurs lieux bien connus de la licence l’Age de Glace pour récupérer… son gland, évidemment ! Celui-ci se trouve au cœur de l’ancien temple de Scratazon. Mais il faudra tout d’abord qu’il trouve les 4 légendaires Glands de Cristal. Chacun de ces glands octroient à Scrat une capacité spéciale, qui sera utilisée pour avancer, ou débloquer quelques collectibles dans les niveaux précédents, comme le double saut ou la télékinésie.

Parmi les objets à collecter, il y a une multitude de gemmes mauves dans les niveaux, présentes avant tout pour guider le joueur vers sa destination. Mais certaines sont toutefois bien cachées. Les collecter vous permettra de débloquer les croquis et artwork dans les bonus du jeu. Quelques statues sont également éparpillées dans les niveaux, mais je ne sais pas encore à quoi elles vont servir.

Age de Glace - scrat télékinésie

Au cours de son aventure, Scrat va devoir affronter des créatures préhistoriques (même si lors de la démo, j’ai surtout vu quelques insectes). Les combats que j’ai pu voir ne sont pas passionnants, mais je pense qu’à l’issue de chaque niveau, le boss sera plus corsé. Le côté plateforme par contre est très bien mené, avec le suivi des gemmes et des décors multiples avec les caractéristiques associées.

 

La direction artistique

Dès le début, j’ai été captivée par la qualité des images et la beauté des paysages. Pendant la démo, j’ai pu avoir accès à la grotte principale où Scrat pourra obtenir son gland quand il aura trouver ceux de cristal. Une sorte de centre du monde, qui donne accès aux 4 mondes.  Dans ce lieu sombre, un socle central, et quatre portails précédés d’emplacement (pour les statues à trouver dans les niveaux). Le premier monde est assez classique mais déjà très beau. Je pense qu’il correspond au premier épisode de l’Age de Glace, avec la forêt, les cours d’eau, les montagnes… Le degré de détail est excellent, on se croirait dans les films d’animation.

Age de Glace - scrat en forêt - 1er monde

Dans les autres mondes que je n’ai pas encore vus, il y a de la glace, de la lave, des geysers, et surement bien plus encore. De quoi me donner très envie, et je m’attends à en prendre une fois de plus plein la vue ! Les gemmes irisées, les pierres incrustées dans les roches, les quelques ennemis (scarabées et insectes colorés dans un premier temps), étaient également très réussis visuellement.

Et puis, le fort du jeu, c’est son protagoniste. Scrat est égal à lui-même. A nous de le diriger, mais il semble toujours aussi fou. Que ce soit par ses mimiques si caractéristiques ou ses prises de karaté quand il essaie de se battre, impossible de ne pas sourire.

Age de Glace - combat de scrat dans la neige

Je n’aurais pas pu mieux le représenter !

Par contre, je m’attendais à avoir une belle bande-son en fond de ses paysages sublimes, mais il n’en fut rien. Ou alors le son était tellement faible que le bruit ambiant le couvrait. D’un autre côté, cela permet de se concentrer sur tous les bruitages du jeu. La foret, l’eau, les ennemis, Scrat… ! A voir s’il y a des cinématiques ou des moments avec un peu plus de musiques.

 

La jouabilité

Etant plus habituée des jeux de plateforme, la prise en main fut immédiate et rapide. Le jeu est plutôt fluide et les commandes classiques. Certaines actions pourront demander une petite maîtrise, comme certains sauts un peu longs. Le début du jeu ne demande toutefois pas de grands talents de joueur. Avancer, sauter, se battre (coup de patte, saut chargé…) et grimper sur certaines parois. Le tout est correctement amené et expliqué dès qu’une capacité peut être utilisée pour la première fois.

Age de Glace - foret et mamouths

Ce fut un réel plaisir de manier Scrat au milieu de ces décors. Je me suis un peu amusée à regarder de tous les côtés, et admirer les paysages avant de reprendre ma route. Une fois les gemmes collectées, c’est peut-être un peu plus difficile de savoir où il faut aller, mais ça ajoute un peu de piment dans l’exploration.

Les images sont issues du press kit de l’éditeur.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le blog utilise les cookies pour améliorer votre expérience et diverses statistiques de fréquentation. En continuant à utiliser le blog, vous acceptez l’utilisation des cookies. Accepter En savoir plus

En Live ! Rejoignez-moi !
CURRENTLY OFFLINE
%d blogueurs aiment cette page :