TFM2A

 

Attention, certains titres sont destinés à un public (plus ou moins) averti. Je le signalerai sur chaque titre concerné, en essayant de ne pas trop en dire.

 

Voilà bien longtemps que je n’avais pas fait un top 5 sur les mangas. Avec le TFM2A (Top Five Manga Anime Addict) de Monsieur Geek, c’est pourtant le bon moment, mais les derniers thèmes ne m’avaient pas beaucoup inspirée, ou je manquais de temps. Quoique en ce moment, le temps n’est pas la chose dont je dispose le plus. Mais contre toute attente, un thème sur les pervers m’a pas mal inspirée, je me devais donc de vous proposer quelques titres ! Certains seront bien connus, d’autres probablement moins. Et attention, il n’y a pas que des hommes dans l’histoire !

 

#5. Maître Happôsai (Ranma 1/2)

happosai

 

Que ce soit dans le manga ou l’animé, le maître de Genma Saotome (le père de Ranma) est un sacré pervers. Collectionneur maladif de petites culottes et de soutien-gorges accrochés aux fenêtres des voisines du quartier, les scènes où il apparaît sont souvent très drôles. Néanmoins, c’est un adversaire redoutable, qui connait de nombreuses techniques d’arts martiaux et perd très rarement face à ses élèves.

Et s’il accepte « d’aider » Ranma pour devenir le plus fort, il ne le fait le plus souvent qu’à la condition que celui-ci s’entraîne sous sa forme féminine

 

 

#4. Tomohiro Machiya (Dead Tube) – Public averti

Tomohiro Machiya

 

Tomohiro Machiya est un personnage très particulier, pervers mais surtout complètement sadique, très différent des pervers habituels. Pour ceux qui ne connaissent pas Dead Tube, il s’agit d’un seinen dans lequel des personnes sont inscrites sur le site du même nom, où le but est de faire le plus de vues. Chaque vue rapportant beaucoup d’argent au propriétaire de la vidéo. Et généralement, les meilleures vidéos sont les plus sanglantes.

La particularité de Tomohiro, c’est que non seulement il arrive à parfaitement capter l’intensité des scènes qu’il filme, en partenariat avec une fille un peu (beaucoup) folle, Mei, mais surtout que plus la scène est horrible, plus il est excité. Seule la vue et l’odeur du sang semblent avoir un effet sur lui, et ça se voit dans son pantalon…

 

 

#3. Eikichi Onizuka (GTO)

GTO

 

Je pense que la grande majorité d’entre vous, si ce n’est pas tous, connait GTO, et son personnage principal. Eikichi Onizuka est l’exemple parfait du looser pervers. Un ancien bad boy, qui ne sait rien faire de sa vie, et qui passe son temps à regarder sous les jupes des étudiantes.

Et c’est pour continuer ce passe-temps, voire même aller plus loin, qu’il décide de devenir professeur. Tout ne sera pas aussi tranquille, et il ne pourra pas se rincer l’œil aussi facilement, mais ce côté pervers restera une des caractéristiques principales du personnage tout au long du manga.

 

 

#2. Rei Sadaoka (Teach me Love) – Public averti

Teach me Love

 

Voici LE personnage féminin que j’ai choisi pour ce thème sur la perversion. Vous ne la connaissez peut-être pas, mais Rei Sadaoka est une vraie perverse, et dans le sens le plus strict du terme. Sous ses airs de fille coincée et première de la classe, se cache une personnalité chaude comme la braise, qui ne pense qu’au sexe. Et quand elle va trouver celui qui lui convient, toutes les excuses seront bonnes pour passer à l’acte avec lui.

On avait l’habitude de l’homme qui voulait tout de sa tendre aimée, mais ici c’est complètement le contraire. C’est assez étonnant de voir que c’est la femme qui est beaucoup plus libérée que son petit ami, et ça peut lui jouer de drôles de tours…

 

 

#1. Ryo Saeba (City Hunter)

ryo_mokkori

 

Un des pervers les plus connus de l’univers du manga et/ou de l’anime ! Nickey Larson, ou Ryo Saeba pour les puristes, réagit toujours excessivement dès qu’il voit une belle femme, et cela lui a valu un grand nombre de coup de massue de Laura / Kaori ! Toujours avec beaucoup d’humour, son mokkori comme il l’appelle peut lui causer beaucoup de problèmes dans ses enquêtes. Mais au final, c’est à croire que ça lui porte chance car il arrive souvent à résoudre ses affaires grâce à son instinct de mâle !

Ce côté totalement obsédé est très souvent mis en avant, et contraste beaucoup avec son côté professionnel, où il est droit, dépourvu de sentiments, et avec des réflexes hors du commun. Un de mes animés préférés (époque Club Dorothée), sachant que le manga est une version bien moins censurée que ce qui passait autrefois à la télé…

 

Beaucoup d’autres personnages avaient leur place dans cette liste, mais j’ai voulu combiner mes préférés parmi les plus connus, et des noms moins courants, histoire de vous faire découvrir quelques nouveaux titres. Des pervers, il y en a dans toutes les sortes de mangas, des plus drôles aux plus sérieux, et sauf exception (comme pour Tomohiro par exemple), leur présence est souvent synonyme de scène comique.

J’espère vous avoir donné envie de lire ou relire certains titres mentionnés. Et je vous invite à jeter un œil aux propositions de Monsieur Geek et autres participants. N’hésitez pas également à commenter l’article avec les noms qui vous viennent en tête !

 

 

2 Responses

    • Mais je t’en prie! C’est avec plaisir 🙂
      Je ne pensais pas que ça faisait si longtemps que je n’avais pas participé… Et bizarrement, ce thème ‘avait bien plu dès le départ, et ce matin j’ai eu une révélation pour trouver les 5 noms 🙂

      Si tu aimes les seinen très sombres (et gores), et assez malsains, je te conseille Dead Tube. C’est très particulier, mais j’aime bien.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

En live !
Absente
error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :