Japan Aurea - banderole de bienvenue

 

Je ne pensais pas en faire un article, mais le week-end dernier, c’étaient les 10 ans de la Japan Aurea. Une convention très familiale à Vallauris dans le Sud, dont je vous parlais il y a 2 ans. Toujours un plaisir d’y faire un tour, même si je n’y passe généralement pas beaucoup de temps. Et cette année, malgré un pied immobilisé, je ne regrette pas d’être venue, mais plutôt de ne pas avoir amené mon matériel de photo…

 

De gros changements pour les 10 ans

Rien ne laissait le présager de l’extérieur, mais l’événement a fortement été revu. Au revoir le tatami qui prenait une très grosse partie du gymnase dans lequel se déroule le salon, et bonjour à de nouveaux stands. Il faut reconnaître que la partie arts martiaux prenait beaucoup de place et n’intéressait pas assez de monde. Je fus donc très surprise en arrivant en haut de la salle quand j’ai vu qu’il avait disparu. Cela m’a un peu réconforté après la première déception à l’entrée, où j’ai dû jeter ma petite bouteille d’eau. Je veux bien qu’avec le plan Vigipirate on puisse être limité sur ce qu’on amène, mais j’ai toujours pu prendre petite bouteille avec moi dans toutes les conventions ! J’appelle ça de la vente forcée…

Bref, le hall d’entrée était déjà joliment décoré. Il y a chaque année une exposition différente, d’arts ou du culture japonaise, et cette fois, il s’agissait de banderoles de mangas, peintes à la main. Et sur le côté, un Pikachu géant fait de ballons. J’ai cru comprendre que le samedi, quelqu’un entrait dans le costume et sa baladait dans le salon, mais vu la chaleur, ce ne fut pas le cas le dimanche. Et des sculptures de ballons géantes, il y en avait un peu partout. C’était coloré, j’ai beaucoup aimé.

 

 

Une fois en haut du gymnase, la première chose que j’ai vu furent là encore les ballons, avec un dragon géant au-dessus du stand de Bulle Japon, une manette au-dessus des stands de jeux, et une jolie plaque blanche avec une branche de cerisier et le nombre 10 en lettres d’or, au-dessus des stands de culture japonaise. Et vu le nombre de stands au sol, j’ai eu de suite une impression de grandeur plus forte que d’habitude.

 

Japan Aurea 2017 - go

 

 

Un accent sur le jeu vidéo

Toute la place libérée a été essentiellement consacrée au jeu vidéo. De nombreuses associations étaient présentes, dont Twilight of the Gods et Gamergen avec des jeux toutes générations mais surtout les plus récentes et Re-Play pour le rétrogaming. Et les stands étaient grands, avec de nombreuses consoles et jeux différents. Nous avons pu jouer sur le premier Tomb Raider, comme sur un simulateur de course impressionnant.

 

 

Dina Just Dance était également présente, pour de longues sessions de Just Dance avec le public. Une première (enfin il me semble) ! Et d’autres invités étaient présents. Je n’ai pas vu le programme complet, mais des YouTubeurs avaient été invités, notamment le groupe Trash qui a fait quelques conférences.

Un espace VIP avait même été aménage, mais je n’ai pas bien compris comment y accéder et la raison de sa présence. Mais c’est parce que je ne suis pas restée suffisamment longtemps.

 

Japan Aurea 2017 - just dance

 

 

La culture japonaise très présente

A la Japan Aurea, la culture japonaise est toujours très présente. Et ce fut encore le cas cette année, encore plus que d’habitude. Avec des stands très typiques, et d’autres un peu moins. Ainsi, les stands de go, shogi, origami ou encore ikebana proposaient de s’initier à ces activités traditionnelles. Sans oublier les stands de vente de mangas, katanas et figurines.

Un petit coup de cœur pour le stand Lego, qui proposait surtout aux enfants de construire ce qu’ils voulaient, mais aussi qui présentaient une vidéo en motion capture. Le décor était planté, la caméra devant, et une personne se chargeait de déplacer des différents personnage. Une histoire au cœur de la préhistoire, avec un T-Rex. J’ai été très amusée.

 

 

Pour finir, le Cosplay était toujours très présent, avec le stand de Bulle Japon qui organisait le concours du dimanche après-midi (que je n’ai pas vu), ainsi que d’autres activités sur place tout au long du week-end. Avec mes béquilles, je n’ai pas pu prendre de photos de Cosplay, hormis cette Reine de Coeur. Mais j’en ai vu d’autres très bien réalisés, il y a du progrès d’année en année.

 

Japan Aurea 2017 - Cosplay

 

 

 

Une grosse surprise en allant à la Japan Aurea cette année donc. Je n’avais pas fait attention qu’il s’agissait déjà des 10 ans, et la formule a été revue de manière très positive pour apporter une meilleure expérience aux visiteurs. Beaucoup plus de jeux et de stands culturels, et donc beaucoup plus d’activités possibles, très appréciable. Surtout pour un tarif inchangé, à 2 euros la journée.

Bien que je n’ai pas pu rester trop longtemps ni assister aux différentes programmations, j’y ai passé un bon moment, surtout en début d’après-midi avant que le gymnase ne se remplisse trop d’enfants irrespectueux (malheureusement). Mon gros regret fut de ne pas avoir pris mon matériel de photo ni d’avoir pu prendre en photo des cosplays, certains étaient vraiment beaux.

 

Vous pouvez voir toutes les photos de la journée sur l’album photo de la page Facebook (accessible à tous). Peu de photos cette fois, de moindre qualité car prises avec mon téléphone, mais j’avais envie de les partager avec vous.

 

 

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

En live !
Absente
error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :