Pour la deuxième fois, la ville du nougat s’est vue envahir de hordes de Pikachu sauvages, de personnages de Naruto et autres animes, séries et mangas. Le week-end dernier, les 4 et 5 juin, avait lieu la seconde édition du Festival Manga Mania à Montélimar.

Ce fut une première pour moi, la ville n’étant pas très proche de chez moi, mais j’avais entendu dire que l’année dernière pour la première édition, c’était une réussite, donc je voulais voir par moi-même.  Le moins que l’on puisse dire, c’est que l’espace alloué à l’événement était à la hauteur de mes espérances! Le Palais des Congrès de Montélimar est très grand, avec plusieurs salles différentes, ainsi qu’un espace extérieur, et permet de disposer d’un grand nombre d’exposants, d’invités et d’activités diverses.

Pour tous les goûts

Bien que le nom de l’événement soit le « Festival Manga Mania », toute la culture japonaise s’est retrouvée dans le Palais des Congrès. Jeux vidéo récents et rétros, culture japonaise, J-Pop, mangas…chaque domaine avait au moins un stand sur toute la surface de l’événement.

Il y avait deux grandes salles où se répartissaient les stands et activités, avec l’espace Tokyo, plutôt consacré aux boutiques professionnelles, goodies, mangas, vêtements et autres, et l’espace Shibuya où étaient surtout mis en avant de jeunes créateurs et des activités diverses (on y reviendra), mais aussi tout un espace à l’extérieur avec un coin repas, d’autres stands de boutiques, et le Maid Café. Pour ce dernier, je n’ai pas eu l’occasion de le tester (je ne l’ai malheureusement remarqué que vers la fin), mais le chapiteau aménagé était très sympathique, avec des coussins posés sur un sol en moquette bleue et des serveuses dans les tons rouge.

Dans l’espace Shibuya, il était surtout possible d’acheter diverses créations de nombreux artistes talentueux. Que ce soit des dessins, des goodies en bead sprite (j’ai d’ailleurs craqué pour des petites boucles d’oreille Mario chez Rétro Geek Style), du steampunk… tout était fait main et chaque pièce était unique. Quelques-uns de ces bijoux se retrouvaient également dans l’autre salle, avec Crakottine et ses bijoux en fimo que je retrouve toujours avec plaisir, ou un deuxième stand de bead sprite, Geek Craft, tout juste en face de la scène de Kayane.

Côté repas, il y avait un peu de choix, à condition de s’y prendre à l’avance, car aux heures de pointe il y avait beaucoup trop de monde! A l’intérieur, un comptoir proposait des hot-dog et sandwichs simples et des boissons « classiques » qui permettaient de se restaurer à moindre coût. A l’extérieur, c’était un stand de cuisine asiatique qui proposait des repas plus en accord avec le thème de la journée, à des prix là encore raisonnables comparé à ce que j’ai pu voir par ailleurs, mais avec plus d’une heure d’attente à midi. Pour ceux qui acceptaient de sortir un peu du salon, le centre de Montélimar n’était qu’à 5 minutes à pied, avec de nombreux snacks et restaurants, permettant aussi de se dégourdir un peu les jambes et de visiter le centre de la ville. Certains habitants ont ainsi vu ces hordes de Pikachu sauvages aux terrasses des cafés le long du parc.

Des activités et invités variées

Tout au long des 2 journées, les visiteurs pouvaient également participer à différentes activités et animations, sur les scènes des 2 espaces, à l’extérieur mais aussi dans des salles plus petites aménagées spécifiquement pour les activités.
La grande scène principale de l’espace Shibuya a accueilli les concours de Cosplay, le samedi et le dimanche, mais aussi Dina, la vice-championne du Monde de Just Dance, qui nous a offert une superbe démonstration sur une première chanson avant de s’éclater avec des personnes du public sur d’autres.

Juste en face de la grande scène, un espace était réservé aux démonstrations d’arts martiaux. Plusieurs disciplines se sont enchaînées pendant les deux jours pour faire découvrir si possible des nouveautés, comme de la lutte type sumo mais sans les costumes gonflés que l’on voit habituellement. Le public fut pas mal amusé pendant cette démonstration, mais étonnamment, il n’y a pas eu de volontaires…

Dans le reste de la salle, il était possible de s’initier au Shiatsu, avec quelques séances offertes, de faire des Purikura (photomatons japonais où il est possible de personnaliser à l’excès), ou de participer à des tournois de jeux vidéo avec l’association Nintendo Sunshine. Pour ceux qui voulaient juste tester quelques jeux, c’était également possible, avec plusieurs Wii U et 3DS en test, ou sur le stand d’à côté, avec des jeux plus rétros.

Sur la scène de l’espace Tokyo, l’association Hado Team faisait des animations tout au long de la journée, avec surtout de nombreux karaokés. Je ne compte plus les fois où j’ai pu entendre le générique de Pokémon ou la chanson fétiche de la Reine des Neiges, plus ou moins bien chantée…
Dans cet espace, il y avait aussi et surtout une scène spéciale, où Kayane, la championne de Street Fighter, et Fred of the Dead, de Noob, animaient des combats sur StreetFighter mais aussi permettaient au public de réussir des défis sur d’autres jeux. Ils étaient aussi là en prime pour des séances photos et des dédicaces, et j’ai pu en profiter pour faire dédicacer mon livre de Kayane!

Dans les autres salles aménagées, il y avait des conférences faites par les autres invités, comme Ichoban Japan, Lucass TV, ou encore Chantal Baroin et Arnaud Laurent, les voix de Erza et Natsu de Fairy Tail. Chacun était également disponible pour des dédicaces à certains moments de la journée, dans l’espace Shibuya.
La liste des invités n’est pas exhaustive, il y en avait beaucoup, mais je ne suis pas allée faire le tour complet. Comme pour les stands de boutique, il y en avait pour tous les goûts et tout le monde pouvait y trouver son compte.
Pour les créateurs, il y avait des initiations à la calligraphie, au dessin, mais aussi à l’origami ou à l’ikébana. J’aurais bien aimé le tenter, mais les places étaient très limitées et je m’y suis prise trop tard.

Comme toute convention de ce style, le Cosplay était bien évidemment à l’honneur, avec les concours organisés les deux jours, mais aussi des séances photos par des professionnels à côté de la scène, et des défilés de nombreuses personnes plus ou moins cosplayées dans les allées. J’ai été ravie de voir plusieurs Cosplays de Zootopie, très bien réussis!

Malgré le nombre de stands, j’ai eu l’impression de faire le tour assez vite, et la chaleur à l’intérieur ne motivait pas trop pour rester. Le monde présent n’aidait pas non plus, car il était difficile de circuler dans les allées pour trouver le dernier petit article qu’on n’avait pas vu.
Nous sommes finalement partis en début d’après-midi le dimanche, profitant du beau temps pour visiter un peu les alentours.

Mais pour une fois, j’ai fait de supers achats, et me suis retrouvée avec une GameGear et plusieurs jeux rétros que je cherchais depuis longtemps, ainsi que plusieurs sucreries japonaises et un beau T-Rex! Le stand de vente de jeux vidéo m’a souvent reçu avec un grand sourire! Ils avaient de nombreuses consoles en vente, dont certaines Game and Watch dans une vitrine qui donnaient bien envie de les acheter également…

Nous avons fait du trajet pour cet événement, mais je ne le regrette pas. Malgré le monde et la chaleur, nous y avons passés un bon moment sur les deux jours du week-end, et j’ai pu voir Kayane, ce qui suffit à mon plaisir!
Ce fut aussi l’occasion de partir un peu en week-end et se balader dans les environs au passage, Montélimar étant bien entouré et le Palais des Congrès étant assez proche du centre. Les organisateurs étant également en charge d’un nouveau salon sur Valence (Mangalaxy Festival), j’irai probablement faire un tour encore un peu plus au Nord en septembre pour voir ce que ça donne.

Pour voir toutes les photos de l’événement, je vous renvoie sur l’album de la page Facebook, où vous pourrez les admirer, les commenter, et taguer ceux que vous reconnaissez.

2 Responses

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

En live !
Absente
error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :