[IAB2020] Preview de Pumpkin Jack, plateformer d’Halloween

par Seilin
Preview Pumpkin Jack

Je n’ai pas tout de suite regardé ce jeu à cause de sa miniature qui ne m’avait pas trop attiré. Une citrouille avec un corps à l’air méchant, dans une ambiance peut-être pas effrayante mais pas loin.

Mais en creusant un peu plus le sujet, je me suis dit qu’il fallait lui laisser sa chance. Il ressemblait à un bon plateformer 3D ! Et je ne fus pas déçue.

Quelques infos autour du jeu

Développeur : Nicolas MeyssonnierÉditeur : Headup
Plateformes : Switch, PC, Xbox, PS4Date de sortie : automne 2020

Pumpkin Jack est le projet initial d’un seul homme. Nicolas Meyssonnier est un développeur français qui s’est lancé dans cette création il y a 4 ans. Il a été rejoint ensuite par Adrien Lucas qui s’est chargé de refaire les interfaces utilisateur du jeu, de réparer quelques bugs, et de porter le jeu sur console.

Concernant le jeu en lui-même, il s’agit d’un jeu de plateforme en 3D faussement effrayant dans lequel vous incarnez Jack, le Mythique Seigneur Citrouille ! Le joueur plonge dans une aventure épique à travers des paysages d’un autre monde pour aider le Mal à anéantir le Bien !

Pumpkin Jack - dialogue
Le thème Halloween est très marqué !

Tout se déroule dans le Royaume de l’Ennui. Ses citoyens heureux, son calme monotone… et ses adorables petits lapins ont mis le Diable dans une rage folle. Pour apporter agitation et torture en ce monde, il déclenche la malédiction de la Nuit Éternelle. Mais les habitants invoquent en retour un puissant sorcier.

En contrepartie, le Diable convoque l’esprit de Jack, le Seigneur Citrouille, afin qu’il détruise une fois pour toutes le sorcier et puisse mettre son plan à exécution. Le héros est donc un être du mal qui va devoir de frayer un chemin à travers différents niveaux, tout en punissant ceux qui ont osé défier votre maître !

Pumpkin Jack - Jack
Voici Jack, il n’a pas l’air très gentil en effet…

Quelques caractéristiques :

  • Un environnement de cartoon coloré : voyagez à travers des paysages époustouflants, dans des niveaux aux atmosphères séduisantes, chacun d’entre eux étant conçu avec des palettes de couleurs vives et des effets de lumière de haute qualité
  • Battez-vous pour votre vie : avec des créatures qui rôdent à chaque coin de rue, les joueurs doivent maîtriser l’art des attaques combinées, de l’esquive et du timing pour survivre aux combats dynamiques en temps réel ! Les joueurs doivent débloquer des armes et faire des choix judicieux afin d’abattre tous ceux qui s’opposent à eux !
  • Ne perdez pas la tête : résolvez des énigmes axées sur la physique, la gravité et la réflexion dans le rôle de Jack, ou abandonnez le costume d’humain et utilisez votre tête enflammée pour brûler des livres, marteler quelques taupes, créer des chemins pour les sphères magiques, et bien plus encore, chaque niveau introduisant de nouveaux défis passionnants
  • Trouvez des amis qui se battront à vos côtés : des compagnons utiles sont là pour aider Jack dans son voyage, notamment une chouette hulotte hautaine pour le guider, et un corbeau hargneux, qui ne souhaite que l’aider lors d’attaques à longue distance

Le jeu sera disponible sur toutes les plateformes d’ici la fin de l’année. Je mise sur le 31 octobre ou aux alentours, le jeu étant idéal pour la période d’Halloween ! Le tarif n’a pas encore été communiqué, mais devrait être proche des 20 euros. Enfin, il faudra compter 6 à 7 heures de jeu pour terminer les 6 niveaux.

Mon avis sur la démo

La première chose marquante dans ce jeu, c’est sa bande-son. La démo se lance dans une musique digne d’une parodie comique de film d’horreur. Le décor typé Halloween est lancé, mais très dynamique et enjoué ! J’ai tout de suite parfaitement accroché !

Les graphismes ne dénotent pas non plus avec cette ambiance et sont bien réussis, dans un style PS2. Granges, champs de citrouille, cimetières et autres lieux peu rassurants, dans une pénombre qui semble éternelle. Plutôt sombres mais tout à fait visibles, et avec plusieurs couleurs vives. Notamment la tête de Jack, notre héros humain à tête de citrouille. Orange, vert et violet sont les couleurs majeures de cette démo.

Pumpkin Jack - début démo
La palette de couleur est donnée !

L’aspect plateforme 3D est classique, avec une caméra encore perfectible. Mais vous savez que j’ai toujours du mal avec ce genre de jeu ! Il y aura donc quelques couacs lors du maniement de Jack, mais dans l’ensemble le jeu est fluide et les commandes assez faciles à prendre en main.

Jack va devoir se diriger vers le village pour y faire régner la peur. Le chemin n’est évidemment pas direct. Mais le parcours permet de bien prendre en main le jeu. Petites réflexions, escalades de caisses ou sauts sur des plateformes mouvantes, les grands classiques sont là, à la sauce Spooky.

Pumpkin Jack - plateforme

Mais sur son chemin, Jack va rencontrer quelques ennemis à battre à l’aide de sa pelle. Malgré le pitch initial, les ennemis que j’ai rencontrés ne ressemblaient pas à des bienfaiteurs, mais plutôt à des créatures mortes-vivantes. C’est que même au sein de l’enfer, tout le monde n’apprécie pas Jack. Du monde va se mettre en travers de sa route…

Il rencontrera également une chouette qui lui servira de guide (et de surveillant) et lui indiquera tous les éléments clés dans les différentes étapes de l’aventure. Puis un corbeau qui deviendra son allié, avec l’appréciable capacité de tirer à longue distance.

Pumpkin Jack - Chouette
Comme une apparition du chat de Cheshire 🙂

Le petit bonus qui laisse entrevoir les possibilités d’évolution du jeu, c’est la capacité de Jack à se défaire de son corps, pour n’avancer qu’à l’aide de sa tête ! Très pratique pour accéder à certains endroits.

Des racines bien placées lui permettent de se déplacer, et le feu qui brûle en lui pourra lui servir pour résoudre quelques petites énigmes. Mais étonnamment, pas toujours. Je fus surprise de ne pas pouvoir embraser un lit de paille. Cela doit s’activer uniquement quand c’est utile.

Pumpkin Jack - tête
Jack ne perd jamais toute sa tête…

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le blog utilise les cookies pour améliorer votre expérience et diverses statistiques de fréquentation. En continuant à utiliser le blog, vous acceptez l’utilisation des cookies. Accepter En savoir plus

%d blogueurs aiment cette page :