Manga Mania 2017 - bannière

 

Le rendez-vous de début juin, c’est à Montélimar depuis l’année dernière. Une convention familiale, dans la joie et la bonne humeur. Cette édition de Manga Mania 2017, la troisième, est-elle aussi réussie que les précédentes (en fait, je n’ai fait que LA précédente) ?

 

Convention familiale dans le Sud

Le festival Manga Mania n’a pas l’ambition d’une énorme convention comme un TGS ou une Japan Expo, loin de là. Son créateur est un passionné, qui a créé cet événement pour les passionnés. C’est dans le Palais des Congrès de la ville que se déroule le salon, sur environ 3000 m². Plus précisément, il y a deux grandes salles intérieures, chacune avec des stands et une scène, et un espace extérieur, avec quelques autres stands, notamment ceux des repas. Nous sommes arrivés vers 11h30 le samedi, et autant dire que l’extérieur était déjà plein et les files d’attente pour manger très longues ! De plus, l’avantage du Sud, c’est le soleil. Mais je dois avouer que là, il était un peu trop avec nous, et il a fait une grosse chaleur, même si c’était plus supportable que l’année dernière. Au passage, cet espace extérieur avait été bien amélioré par rapport à l’année dernière. Il y avait un peu plus de stands, des créations et du steampunk, ainsi que différentes animations et un beau jardin japonais aménagé.

 

Manga Mania 2017 - jardin japonais

 

Mais si nous passions au contenu à proprement parlé ? Malheureusement, comme dans beaucoup de conventions de cette envergure, peu de stands sortaient du lot. Beaucoup de vente de goodies, de jeux et mangas d’occasion, des créations (très belles soit dit en passant pour la plupart). Attention, je retrouve beaucoup de stands que j’aime bien, ça permet de voir des visages connus et de discuter un peu. En général, ce sont les stands que les visiteurs aiment voir, donc il n’y a pas de mal à les retrouver ici, bien au contraire. Mais revoir toujours les mêmes stands participe au fait que le tour est vite fait.

Côté jeux vidéo, j’ai trouvé que c’était un peu désert. Mais peut-être que le public ne venait pas pour ça ? Le stand Nintendo était très petit, avec 2 bornes Switch et quelques 3DS. Mais au final, je n’y ai pas vu d’attroupement ou de file d’attente, et les bornes 3DS sont souvent restées libres. A côté, un stand de jeux rétro avait déjà un peu plus d’affluence, mais pas tellement non plus. Par contre, dans l’autre salle, une association proposant de la VR connaissait un franc succès, et je n’ai pas eu l’occasion de m’y essayer ou même de m’approcher…

Et bien sur, comme dans toute convention qui se respecte, le Cosplay avait la part belle. J’ai vu de nombreux très beaux cosplays défiler dans les allées, mais aussi au concours (même si je n’en ai vu qu’une toute petite partie). Pour les curieux, amateurs ou connaisseurs, un stand de création de cosplay se tenait près de la scène principale où se déroulait le concours. J’ai beaucoup aimé le « point de réparation » du stand, qui proposait à chacun de réparer son cosplay avec quelques accessoires, gratuitement. Une belle initiative !

Pour ma part, j’ai eu un coup de coeur pour ce groupe aux couleurs de Vice Versa, une franche réussite !

 

Manga Mania 2017 - cosplay

 

 

Des invités remarquables

L’année dernière Kayane et Fred of the Dead animaient la salle depuis leur scène dans un coin, en proposant des duels sur les jeux de combat que la joueuse aime tant, ou des défis sur d’autres jeux divers. Un peu trop de monde était présent, mais on voyait l’engouement pour cette partie du salon. Cette année, Kayane s’est retrouvée sur la grande scène de la salle à faire uniquement quelques combats sur Tekken 7, ce qui m’a paru beaucoup moins attractif. Elle n’était tout de même pas seule. Dina Just Dance était également là pour des sessions rythmées avec le public, à plusieurs reprises dans la journée. Dont une avec Jérôme, l’organisateur. Et la nouvelle arrivée cette année, ce fut Ayami Michelle, une artiste japonaise qui fait de magnifiques créations en ballons, en live et tout en chantant des musiques très kawai. Elle fut mon petit coup de coeur du festival, apportant un vent de fraîcheur et de gaieté à chaque passage.

Par contre j’ai regretté l’absence de programmation pour cette scène avec les 3 invitées. J’aurais bien aimé savoir plus en détail à quel moment Ayami faisait un petit show, et quand c’était au tour de Kayane ou Dina.

 

Manga Mania 2017 - Ayami ballons

 

Pour toute édition de convention, quelle qu’elle soit, il faut une tête d’affiche, un invité qui fait se déplacer les fans. Bien sûr, chacun fait dans ses moyens, mais en général il s’agit toujours d’une personnalité digne d’intérêt. Pour ce Manga Mania 2017, c’est Jean-Robert Lombard qui nous a fait l’honneur de sa présence. Son nom ne vous dit rien ? Si je vous dit le Père Blaise, c’est mieux ? Cet acteur de la série Kaamelott était présent pour des séances de dédicaces et une session de questions-réponses avec le public. C’est plutôt mon partenaire qui est fan, donc nous sommes restés tout le long, mais j’ai moi-même beaucoup aimé. Il est très accessible et a beaucoup d’humour, c’est vraiment agréable.

 

Manga Mania 2017 - Jean-Robert Lombard

 

La liste des invités ne s’arrêté pas là, et il y avait également des cosplayeurs professionnels (Annshella, David Chan), des doubleurs et une traductrice qui ont présenté des conférences sur leurs métiers, ou encore plusieurs artistes et YouTubeurs. J’ai pu assister à la présentation de Fedoua Lamodiere, adaptatrice et traductrice officielle de Akira Toriyama (Dragon Ball Perfect Edition) pour Glénat, et j’ai trouvé ça très intéressant.

 

Même si nous venions de loin et qu’il y a quelques points négatifs, nous avons passé un très bon moment à Montélimar. Le festival en lui-même n’est pas suffisamment grand et fourni pour y passer 2 jours complet, mais la proximité avec la ville permet de faire des pauses pour se ressourcer un peu et coupler le week-end avec une petite visite touristique. Ainsi, nous sommes restés jusqu’au dimanche en fin d’après-midi, en faisant quelques allers-retours entre le Manga Mania et le centre-ville.

Même si on fait vite le tour et qu’on peut regretter la petite superficie dédiée au jeux vidéo, je dois dire que j’ai été agréablement surprise par les invités, avec Ayami Michelle et Jean-Robert Lombard, et par les Cosplays, comme souvent !Rendez-vous à Valence dans quelques mois pour la deuxième édition du Mangalaxy, organisé par la même personne. Un salon de même ampleur et même ambiance, que j’avais même préféré par rapport à Montélimar. Il ne reste plus qu’à connaître les invités qui y seront présents.

 

Comme à l’accoutumée, je vous laisse avec l’album photo visible pour tous. Plusieurs photos des stands, des invités et des cosplays.

 

 

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

En live !
Absente
error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :