Aujourd’hui je vais (enfin) inaugurer la section « Lecture » avec ce nouveau Top proposé par Band of Geek, et qui tombe particulièrement bien, vu qu’à la base, je voulais inaugurer cette partie avec un petit article sur MON manga préféré. Mais tant qu’à faire, autant vous en proposer 5 !

Comme il s’agit de mon premier article sur l’univers des mangas, il vous faut savoir que je suis une grande amatrice de mangas papier, mais très peu d’animes. Je ne pourrai donc pas débattre sur tous les titres ni toutes les versions d’un titre en particulier, et j’ai tendance à ne pas trop suivre les mangas les plus connus (manque de temps pour tout suivre, d’argent pour tout acheter, de place pour tout ranger…). Ce sera donc plus un TFMA qu’un TFM2A !

Mais passons donc au Top en lui-même, vous aurez l’occasion d’en savoir un peu plus sur moi et ma passion des lettres un peu plus tard…

#5. Flame of Recca

Je suis tombée un peu par hasard sur cette série, à l’occasion de mon passage hebdomadaire au Virgin Megastore de ma ville (quand ça existait encore…).  Je regardais un peu les nouveautés, et j’avais été attirée par la jaquette du volume 1, représentant un garçon tenant une fille dans ses bras, avec des accessoires de ninja. La lecture fut un peu difficile, parce que je n’accrochais pas aux dessins, qui sont pourtant essentiels pour moi. Je ne sais plus trop exactement si j’ai quand même acheté ce tome, ou si j’y suis revenue plus tard, mais au final, l’histoire m’a bien plu, et j’ai très peu décroché des 33 volumes que composent cette série !
Pourtant, il s’agit d’un shônen assez classique, avec un garçon, Recca, un peu naïf mais passionné de ninjas, qui veut protéger une fille qu’il prend pour sa princesse, et qui se voit obligé de se battre. Tout comme cette jeune fille qui possède un pouvoir de guérison, il développe ses propres pouvoirs, provenant d’un dragon caché en son intérieur. Au fil de l’histoire, Recca va affronter divers obstacles et mûrir un peu plus.
Les personnages sont bien trouvés, il y a beaucoup d’humour malgré un fond qui devient assez vite sombre, et les méchants ont également leur propre histoire, comme souvent. Les dessins quant à eux évoluent aussi dans le bon sens, pour devenir beaucoup mieux sur la fin. D’ailleurs, j’en suis venue à beaucoup apprécier Nobuyuki Anzai, l’auteur et ses autres œuvres comme Mär.

#4. Kenshin le Vagabond

Un autre shônen, cette fois dans le thème des samouraïs et dans l’histoire un peu plus ancienne du Japon (à l’ère Meiji), que j’aime beaucoup également. C’est à la fois le thème et les graphismes qui m’ont plu ici, dans ce manga d’action, avec quand même beaucoup d’humour mais aussi des moments assez sombres.
Kenshin est un ancien assassin qui cherche la rédemption et qui est devenu un vagabond parcourant le pays avec une lame inversée ne pouvant plus tuer ses adversaires. Il va s’installer chez  Kaoru qu’il rencontre à Tokyo après l’avoir aidée, et lui permettra de développer un peu son dojo, en accueillant notamment un jeune disciple, Yahiko. Assez rapidement, Kenshin rencontre également Sanosuke lors d’une bagarre de rue et ils deviendront des amis très proches. Tous ensemble, ils auront à affronter divers ennemis au cours des 28 tomes de la série, qui est divisée en 3 grandes parties avec leurs ennemis propres.
Bien que ce soit le seul manga de Nobuhiro Watsuki que je possède, il fait partie de ceux dont je ne souhaite pas me séparer et que je relis volontiers à l’occasion.

#3. Tsubasa Reservoir Chronicles

Une excellente série des Clamp, groupe de 4 jeunes femmes mangakas que j’apprécie tout particulièrement (elles sont parmi mes auteures favorites). Elles ont une façon d’écrire et de dessiner qui me plait beaucoup, même si les graphismes sont assez particuliers et peuvent ne pas plaire à tout le monde, et les histoires très fantastiques, avec souvent un caractère profond qui fait réfléchir.
Dans le milieu du manga et de l’anime, leur série Card Captor Sakura est très connue, et je l’adore également !
Mais parmi toutes leurs œuvres (terminées), je crois que Tsubasa Reservoir Chronicles est l’une de mes favorites, de par sa richesse et sa complexité. Les personnages sont presque tous connus des œuvres précédentes, avec le caractère qui leur est propre, mais avec des différences notables (comme des liens de parenté différents par exemple), et nous avons souvent droit à un clin d’œil sur le manga où apparaît le personnage pour la première fois.
L’histoire commence de façon plutôt sombre avec Shaolan et Sakura, cette dernière perdant ses souvenirs sous la forme de plumes qui se dispersent dans différentes dimensions, mais c’est ensuite un superbe récit d’aventure à travers les dimensions qui nous tient en haleine sur 28 volumes, accompagné d’un peu de romance et d’une grosse touche d’humour ! Shaolan ne sera pas seul dans son voyage, mais accompagné par 2 autres personnages rencontrés dans des dimensions différentes, Fey et Kurogané.
Comme pour beaucoup des séries de Clamp, chaque protagoniste a sa propre histoire, qu’il tient à dérouler ou à cacher, mais que nous apprenons à connaître au fil de l’intrigue. Et puis Mokona, cette boule de poils blanche ou noire, icône des Clamp, y joue un rôle prépondérant et nous fait sourire à chaque apparition !
J’aurais pu citer également Magic Knight Rayearth, Clover, Wish, Kobato, et plein d’autres encore, mais je vais rester sur celui-là quand même.


#2. Rosario + Vampire

Parmi ce Top 5, il s’agit du manga le plus « récent ». C’est qu’il ne faut pas trop me parler de séries avec des vampires, de l’humour et des beaux graphismes !
Ici, nous avons un lycéen ordinaire, Tsukune, qui atterrit un peu par hasard et surtout par défaut d’autre choix, dans un lycée un peu particulier. Il s’agit en effet d’un lycée où les étudiants sont en fait des monstres, cachés sous une apparence humaine afin d’apprendre à vivre parmi les humains dans le futur. Il y fait la connaissance de Moka, une vampire qui possède une double personnalité, dont une plutôt sombre qui apparaît quand Tsukune lui enlève son rosaire. Comme tout manga similaire qui se respecte, il y aura des ennemis et de nouveaux alliés, et bien sur le tiraillement de Tsukune entre son monde initial des humains et ses nouveaux amis « monstres ». Parmi eux, les plus notables sont une petite fille surdouée qui se révèle être une sorcière, une lycéenne sulfureuse qui est en fait un succube, ou encore une lycéenne plus discrète à tendance stalker qui est une femme des glaces.
La série est divisée en 2 saisons, la première assez légère en 10 volumes, et la deuxième beaucoup plus sombre en 14 volumes, bien que les 2 puissent se lire indépendamment. Ce qui est assez marquant au fil de l’histoire, en plus de l’évolution des personnages, c’est le changement dans le coup de crayon de l’auteur, qui s’affine de plus en plus, même s’il partait déjà avec un très bon niveau!

#1. Fushigi Yuugi

MON manga préféré par excellence, et celui avec lequel je suis entrée dans ce monde de la bande dessinée japonaise. C’est une amie, qui avait déjà une sacrée collection, qui me l’a fait découvrir,  car c’était celui qu’elle lisait à ce moment-là. Elle était également très critique sur les dessins des mangas qu’elle choisissait, et le tome que j’ai eu entre les mains m’a tout de suite plu.
Le voyage fantastique d’une jeune fille, Miaka, en pleine période de révision pour entrer dans la même université prestigieuse que sa meilleure amie, à l’intérieur d’un livre magique de mythologie chinoise, « Les écrits des quatre dieux du ciel et de la terre ». Dans ce monde qui ressemble à la Chine ancienne, elle apparaît aux yeux des autres comme leur sauveuse et va devoir se mettre à la recherche des étoiles de Suzaku (le Dieu Protecteur du pays du Sud) afin de réaliser son vœu. Pendant ce temps, sa meilleure amie atterrit aussi dans le même monde, mais pas dans la même région, et va devenir sa rivale…
Il y a du fantastique, de l’amitié, de l’amour, mais aussi et surtout beaucoup d’humour et de magnifiques dessins. Je suis plongée dans l’histoire à chaque lecture, je m’attache aux personnages, et je pleure toujours au même endroit ! Une histoire en 18 volumes, avec 2 parties distinctes, la partie principale en 13 volumes et les 5 derniers pour une histoire secondaire.
Yuu Watase, la mangaka, est de loin ma préférée toutes confondues, par ses histoires généralement fantaisistes, bourrées d’humour et superbement bien dessinées. D’ailleurs, j’ai adoré redessiner plusieurs des personnages pendant ma période dessin. Dès qu’une nouvelle série apparaît, je suis très rarement déçue (même si je suis un peu moins fan de sa dernière en date, Arata).

Le choix fut très difficile, et j’aurais facilement pu faire un Top 10, voire plus !
Je l’ai un peu montré ici, mais j’ai une grande préférence pour certains mangakas. J’ai tendance à privilégier les mangas d’auteurs que je connais déjà, que j’apprécie particulièrement pour leurs graphismes et leurs histoires, comme c’est le cas pour Yuu Watase et Clamp. Leurs œuvres viendront facilement en pole position, et je leur ai consacré des étagères spécifiques dans ma bibliothèque ! J’ai donc essayé de choisir mon préféré pour chaque auteur.
Côté genre, c’est également assez diversifié, j’ai des périodes un peu pour chaque, même si ces derniers temps, je suis plus dans le seinen.

8 Responses

  1. Merci de ta participation ! D'autant plus que je ne connais que deux mangas sur les 5 ! Ton cinquième choix me donne envie d'ailleurs car le scénario me plait bien !

    C'est toujours difficile de trouver seulement 5 titres mais sérieusement je suis content que tu te sois prêtée au jeu et j'espère que ce ne sera pas ta dernière participation ! 😉

    • J'espère bien qu'il y en aura d'autres ^^ J'y pensais déjà depuis un moment, mais je n'avais pas encore pu passer le cap par manque de temps, mais ce thème m'a bien inspiré!! Et puis, je voulais faire un article sur Fushigi Yugi, mais là au moins, j'ai pu parler de 5 titres différents et à priori, en faire découvrir!
      Tu peux y aller pour Flame of Recca, les yeux fermés!

    • Je prépare le prochain TFM2A actuellement et pour te remercier de ta participation si tu veux je t'autorise à en choisir le thème. Comme ça si tu en trouves un qui te motive peut être pourras-tu y participer de nouveau. ^^
      Flame of Recca j'essayerai de les trouver d'occasion je suis sûr que je peux y arriver. 🙂

    • Houlà, quelle pression! C'est très gentil à toi, mais là, comme ça, je ne saurais quoi choisir!
      Ne t'inquiète pas, je compte bien continuer à participer, si mon emploi du temps me le permet!

  2. Coucou. Tu sais, mon tout premier manga, c'était Nicky Larson, j'ai immédiatement craqué et meme maintenant, 20 ans plus tard, je continue à le suivre en DVD. Je pense aussi que l'on a ce titre sous forme de BD avec le nom japonais Angel's Heart. Un de ces jours, je vais essayer de me le procurer. 🙂

    • Ahhh, Nicky Larson!! J'adore aussi, c'est bien vrai ^^
      En manga, ça correspond à City Hunter. Angel Heart est une autre série, un genre de suite (même si pas vraiment selon l'auteur).

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

En live !
Absente
error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :