C’est le phénomène du moment, la toute première application pour smartphone 100% Nintendo! Cela avait été annoncé le 29 octobre lors d’une réunion de Nintendo et DeNa avec les investisseurs. Nous savions déjà que l’appli devait se nommer Miitomo et qu’il s’agissait d’un Tomodachi-like, nous avions même eu droit à quelques images.
Mais maintenant que l’application est sortie dans nos contrées depuis une semaine (et plusieurs pour les heureux japonais), que pouvons-nous en dire? Cette appli est-elle la perle qui amènera Nintendo sur le marché du mobile? Rappelons tout de même qu’elle fut téléchargée 3 millions de fois dans le monde, quelques jours seulement après la sortie Européenne, et qu’elle est gratuite, même s’il y a des options d’achats in-game.

Ceci n’est pas un test, mais un simple avis, et ne mentionne pas toutes les possibilités de l’application.

Un réseau social à la sauce Tomodachi

Comme prévu, la première chose à faire est de configurer son personnage, de la même façon que dans le jeu Tomodachi Life sur 3DS. Les options de personnalisation sont nombreuses, du physique au caractère en passant par la voix, et une fois cette première étape passée, nous entrons dans le vif du réseau social avec un petit tuto.
Le Mii qui nous représente va devoir répondre à des questions prédéfinies, qui seront ensuite partagées avec nos amis uniquement. Et pour en avoir, il faudra passer soit par Twitter, soit par Facebook, ou alors utiliser l’option face à face, qui permet de connecter 2 téléphones proches l’un de l’autre. Pas de liste Wii U ni 3DS, pas d’ajout via identifiant Nintendo Network ou code-ami… Assez étonnant pour une application Nintendo, mais nous dirons que c’est parce qu’elle se veut ouverte à tous, et pas uniquement aux utilisateurs des consoles de la firme! Toujours est-il qu’une mise à jour sera la bienvenue.

Nintendo souhaitant toutefois éviter tout débordement, comme à son habitude, les utilisateurs ne sont pas totalement libres de parler. Les questions sont uniquement prédéfinies, mais nous pouvons y répondre comme nous le voulons, avec pour seule limite le nombre de caractères. Les questions sont généralement très simples et basiques, comme « quel est ton pain préféré », « qu’as-tu fais le week-end dernier »… et parfois, le Mii d’un ami peut nous poser une question un peu plus privée, comme « qu’apprécie-tu chez moi », et la réponse ne sera partagée qu’avec cet ami spécifique.

Peut-on faire autre chose que répondre à des questions et en poser dans cette appli? Parce que bon, ça semble vite lassant quand même… C’est là qu’intervient une nouvelle fois la ressemblance avec Tomodachi, et que notre Mii devient un genre de Tamagochi. Alors non, il n’y a pas besoin de le laver ou de le faire aller aux toilettes, pas même de le nourrir, mais il est possible de l’habiller, avec des vêtements qui s’obtiennent en boutique, en dépendant quelques pièces gagnées en répondant à des questions (notamment).

On peut ainsi jouer au mannequin, puis prendre des photos de toutes sortes, seul(e) ou avec des amis. Car c’est aussi l’un des bons points de l’application, la partie montage photo. Depuis le lancement, nous avons d’ailleurs droit à une photo aléatoire quotidienne, qui peut se révéler toute simple ou assez drôle! Une photo est également générée dès que notre Mii change de vêtement(s), mais il est tout à fait possible d’en créer à loisirs à tout moment, dans la section correspondante. Les possibilités sont très nombreuses, que ce soit sur l’humeur du Mii, sa position, les décors, les cadres, les tampons, et les textes à écrire (prédéfinis ou libres). Je vois déjà des personnes communiquer par ce biais, sur une image promotionnelle avec leur Mii en plus!

Pas de débordements ?

Comme il s’agit de Nintendo, il fallait s’attendre à un minimum de limites, et ce fut donc le cas avec ces questions prédéfinies. Mais les réponses étant libres, il y a ceux qui répondent sérieusement et honnêtement, ceux qui plaisantent et un peu, et ceux qui dépassent les bornes. Ainsi, il est possible d’apercevoir des propos haineux, injurieux, à caractère sexuel, tous plus ou moins graves.
Si vous apercevez cette réponse dans l’application, via un ami, vous pouvez en rire car vous le connaissez et savez que c’est à prendre au second degré, ou bien le signaler car vous trouvez ses propos choquants.
Mais il y a une option dans Miitomo, faite avant tout pour s’amuser, qui permet de partager publiquement une photo ou une réponse à une question, sur les autres réseaux sociaux comme Twitter, Facebook et d’autres. Ainsi, les hashtags #Miitomo ou #Miifoto permettent de voir toutes les publications postées sur Twitter, et elles ne sont pas toujours de très bon goûts (bon, là en-dessous, c’est moi, je ne voulais pas mettre une réponse trop osée, mais je suis déjà presque hors-la-loi en disant ça!).

Sans oublier la simple réaction de notre Mii quand on répond à sa question par une bêtise. Il pourra ainsi trouver très drôle qu’on aime torturer tel animal, vanter les mérites de tel affreux personnage de l’histoire ou autre. La seule limite est l’imagination de l’utilisateur, mais Nintendo vise un public jeune, et voir ce genre de chose apparaître est loin d’être dans leurs habitudes.
Quand on pense à tous les mots qui ont été censurés dans le Miiverse, à la Boîte aux Lettres qui a été totalement supprimée sur 3DS car des photos pédophiles étaient en circulation et que des jeunes acceptaient n’importe qui comme ami… Nintendo est en train de faire la même erreur, et s’ils ne corrigent pas quelques paramètres, ça risque de vite prendre de l’ampleur.
D’un autre côté, dès qu’ils feront une mise à jour qui intégrera une quelconque censure, on en entendra crier à la liberté d’expression… Rien n’est jamais simple!

Une application gourmande

Outre cet aspect « je limite les questions, mais vous répondez ce que vous voulez et les partagez avec n’importe qui », l’application a plusieurs gros défauts, assez désagréables, en tout cas sur mon téléphone.
Le premier, que tout le montre rencontrera, c’est sa taille. Plus de 600 Mo, c’est énorme! Sans compter les mises à jour qui ont déjà eu lieu, qui sont également assez conséquentes, et ça vous donne une appli à 738 Mo, la plus lourde et de loin sur mon téléphone personnellement (Facebook ne me prend que 260 Mo pour comparaison).
Le deuxième, également commun d’après ce que j’ai pu comprendre, c’est la consommation de batterie. Le téléphone se vide à vitesse grand V, quand j’utilise l’appli, mais également quand je l’ai quittée… Et encore, j’ai activé le mode « économie de batterie » et désactivé les notifications…
Et le dernier gros défaut, qui dépend plutôt des appareils et qui me dissuade de plus en plus de lancer l’application, ce sont les nombreux bugs et plantages. Je ne peux pas répondre à plus de 2 ou 3 questions (quand j’y arrive…) avant que l’appli ne freeze et quitte toute seule, sans même un message d’erreur… En général, ceci arrive lorsque le clavier s’affiche pour répondre à une question ou mettre un commentaire, mais depuis la dernière MAJ (1.1.2), j’ai déjà eu des fermetures inopinées à d’autres moments.
Et parfois, j’ai encore moins de chance, et l’écran qui freeze devient carrément mon fond d’écran du téléphone… Je suis alors obligée d’aller dans les paramètres pour remettre l’original! Je dois donc relancer très souvent l’appli, et forcément, les questions auxquelles je n’ai pas répondues ne sont plus très faciles à trouver ensuite (quand il s’agit de questions ou commentaires d’amis), et surtout, j’ai l’impression que ce sont ces questions spécifiques qui font planter le téléphone, car impossible d’y répondre ensuite, sauf avec 2 ou 3 mots très courts.

A l’inverse, sur ma tablette, je n’ai eu aucun plantage pour le moment (même si je ne l’ai pas beaucoup lancée), mais par contre, la vitesse n’est pas son fort… Il y a de très nombreux ralentissements, à tel point que je préfère presque la verison de mon téléphone, rapide mais qui plante souvent!

La carotte aux cadeaux

L’application reste tout de même vite addictive malgré ces nombreux bugs que je subis et les relances incessantes pour avancer un peu. Du coup, de frustration, l’intérêt de l’application se réduit comme peau de chagrin, et passé les premiers jours de découverte et de rigolade, j’ai tendance à moins la lancer.
Comment Nintendo pouvait-il la rendre encore plus attirante, et faire en sorte que chacun continue à l’utiliser quotidiennement? Tout simplement en permettant aux utilisateurs de gagner des points grâce à quelques actions, qui peuvent ensuite être échangés contre des cadeaux dans l’application, mais aussi par des avantages dans le nouveau système de fidélité, MyNintendo. Changer de vêtements, répondre à des questions, en écouter, avoir des cœurs ou des commentaires à ses réponses octroient quelques points Platine « Miitomo », qui sont cumulables avec les autres points Platine du club, et permettent au final d’obtenir des jeux, des thèmes, DLC ou autres bonus.
Et au sein même de l’application, le fait de répondre à des questions, à des commentaires et d’écouter les réponses des autres apportent des pièces Miitomo à utiliser sur place pour acheter des vêtements ou des parties de Lâche-Mii, un mini-jeu qui permet d’avoir des vêtements spéciaux.

Forcément, comme toute Nintendo-fan qui se respecte, cette application fut téléchargée très vite, et les premiers instants, elle est totalement addictive! Mais passée la phase de découverte et d’amusement, elle se révèle assez lassante, et les nombreux bugs ne la rendent pas beaucoup plus attrayante!
Au vu des avantages qu’elle apporte via MyNintendo, je vais continuer à l’utiliser un peu pour obtenir les bonus que je souhaite, mais à petites doses, et ensuite on verra… J’ai déjà eu le Zelda Picross exclusif, ce que je voulais par-dessus tout, et je vais tenter les thèmes Mario et Donkey Kong et/ou Wario Ware.

7 Responses

  1. Perso ce qui me dérange beaucoup dans Miitomo, au delà du fait que ça bouffe la batterie et que les 3/4 des questions n'ont aucun intérêt, c'est le côté complètement addictif. Chaque jour pour gagner des points il faut se connecter, changer de tenue, répondre à des question, commenter les questions des autres et puis on regarde ce qu'il y a dans la boutique, on fait des parties de lâche-mii etc… Et on se retrouve à avoir passé 1h30 sur Miitomo (et on remarque qu'il faut recharger son téléphone x) ). L'appli est plutôt sympathique en soi, sans être phénoménale, et c'est cool que Nintendo ait ressorti un système de points mais perso j'en ai vraiment marre des jeux qui nous rendent esclaves comme ça. Pour l'instant je joue (trop) le jeu, mais je ne garantis pas de ne pas supprimer l'application plus tard, afin de préserver un peu mon temps libre…
    Et aussi comme tu dis, les dérives font un peu flipper :s on se demande comment Nintendo va gérer ça…

    • Totalement d'accord avec toi! Malgré tous les défauts que je lui trouve, je ne peux pas m'empêcher de la lancer tous les matins (pour le moment), et de la relancer dès qu'elle plante, pour avoir tous les petits points que je peux gagner…
      Je ne sais pas comment ils arrivent à faire des appli/jeux aussi addictifs alors qu'il n'y a presque rien à faire dedans ^^

  2. Mon copain l'a téléchargé et m'en a parlé un peu aussi. J'ai bien aimé ton article sincère qui permet une bonne approche.
    Pour le coup je la téléchargerai pas parce que j'essai de pas avoir trop d'appli chronophages (je résiste comme je peux !)
    Je trouve les photos de Mii très amusantes par contre !

    • Merci pour ton commentaire et compliment 🙂
      C'est sur que tant que l'appli n'est pas téléchargée, elle est moins tentante!! Après, ça permet aussi d'avoir des points MyNintendo facilement, si tu en veux, sinon c'est pas forcément nécessaire j'avoue!

      Pour les photos, je pense que c'est un des meilleurs points, on a vraiment beaucoup de choix, que ce soit pour les décors (surtout que des photos persos peuvent aussi être utilisées), les positions, les expressions… On peut vraiment faire passer des messages quand on blogue ou autre je pense!

  3. Très bon test, pour ma part j'ai désinstallé l'application car pour un Iphone 4, c'était juste pas tenable ! Mon % de batterie s'épuisait à vitesse grand V.

    Donc comme Soronnette, je passe mon tour. N'empêche que le Fire Emblem annoncé en Free to Play me fait peur.

    • J'avoue que j'ai toujours l'application, mais je la lance de moins en moins… Tant que je la lance pas trop, la batterie tient le coup! Mais ça me permet de passer le temps quand j'ai rien d'autre à faire!
      A voir avec les nouveautés Fire Emblem et Animal Crossing… Je ne sais pas trop ce que ça va donner. Pour FE, peut-être des mini-jeux avec des cartes plus petites, ce qui devrait donner envie aux testeurs de jouer le jeu en plus grand, et donc d'acheter console et jeu si ce n'est pas déjà fait! Je ne peux pas me prononcer tant qu'on n'en sait pas plus.

  4. Coucou. C’est vrai que c’est une application qui a fait pas mal de buzz. Perso, je ne l’ai pas essayé (peut-être plus tard), mais certainement les fans s’en sont délectés. En tout cas, merci pour cet article très détaillé. Ciao !

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :