Bannière MAGS 2018

 

La réputation du TGS (Toulouse Game Show) n’est plus à faire. Grand salon qui accueille des milliers de visiteurs dans la ville rose, et parvenant à faire venir des invités d’exception à chaque édition. Ma dernière visite là-bas remonte à 2016 pour les 10 ans du salon, avec la venue de Richard Dean Anderson. Depuis peu, ils ont décidé d’étendre leur territoire. Après Pau et Perpignan, le petit dernier est né à Montpellier, avant de continuer sur Lyon à l’automne. Et pour cette première édition les 12 et 13 mai derniers, ce ne furent pas moins de trois acteurs de Stargate SG-1 et un acteur de Game of Thrones qui étaient en tête d’affiche, et ils ne sont pas venus seuls !

 

Une première à Montpellier

Montpellier, ville de mes études, très jeune et dynamique. J’ai été ravie d’apprendre que le TGS se dupliquait là-bas et d’y retourner pour un week-end. La présence d’acteurs de Stargate, et surtout Christopher Judge (Teal’c), a très fortement motivé l’envie de monsieur de se rendre sur place, et ça me convenait très bien. Il pouvait le rencontrer, et m’aider pour la couverture du salon. J’avais quand même un peu peur avant d’arriver, car avec le trajet, nous étions sur place assez tard dans la matinée. Et quand je me rappelle les files d’attente à Toulouse, j’en frissonnais d’avance… Mais à notre grande surprise, le parking était quasiment désert, et nous avons pu nous garer presque devant l’entrée. Une fois dans le premier hall, très peu de monde là aussi. Surprenant, mais surtout dommage et assez triste, je ne m’y attendais pas du tout ! L’avantage en tant que visiteur, ce fut la possibilité de découvrir le salon beaucoup plus facilement, mais pour les stands et organisateurs, c’était peut-être moins drôle…

 

MAGS2018 Allée vide

En plein milieu de la journée du samedi, les allées n’étaient pas très remplies…

 

En discutant à droite à gauche, il semblerait que la communication soit mal passée pour cet événement, additionnée d’une période peu propice car les examens approchent. Heureusement que le bouche à oreille fonctionne bien, car le dimanche, la journée fut beaucoup plus chargée. Nous retrouvions une ambiance de convention plus « classiques », avec des allées bondées et du brouhaha plein de bonne humeur. La pluie a permis d’augmenter cette impression, empêchant les visiteurs de rester trop longtemps dehors…

Autre petit point de déception à notre arrivée, ce fut la taille des halls. Vraiment pas grands. Je ne connais pas l’étendue du Parc des Exposition de Montpellier, mais j’aurais aimé voir un peu plus de surface. Notre entrée se faisait dans un premier hall qui m’a paru plutôt petit, dans lequel on trouvait quelques stands, dont plusieurs avec des jeux en VR, mais surtout la Nintendo Sunshine pour des parties de jeux vidéo endiablées, et une exposition Black Panther avec quelques planches du comics. C’était également le hall des dédicaces, avec des invités littéraires, des auteurs de comics, des YouTubeurs, des comédiens et des doubleurs. Un beau monde dont je vous parle un peu plus en détail plus bas, et qui valait le détour.

Le deuxième hall était bien plus grand, et abritait la grande majorité des stands, professionnels ou créateurs. C’était également là que se trouvait la grande scène où plusieurs concerts et animations se sont déroulées tout au long du week-end, ainsi que le concours de Cosplay. Là encore, assez peu de participants pour cette première édition, mais il y avait déjà du niveau, et si nous n’avons pas pu voir les deux sessions du concours dans leur totalité, ce qu’on a vu était déjà très beau. Quelques stands de cosplay était par ailleurs disposés aux alentours, avec des conseils, des retouches, des photos ou encore des cosplayeurs de haut niveau présents sur place. Mais si le taux de participation n’était pas extraordinaire, j’ai pu remarquer un grand nombre de cosplay dans les allées, certains vraiment magnifiques, par des personnes qui ne souhaitaient pas participer.

 

Une liste d’invités plus qu’honorable

Ce qui nous a attiré dans cette édition, en dehors de la renommée du TGS et de la ville de Montpellier elle-même, ce sont clairement les têtes d’affiche ! Monsieur voulait absolument rencontre Teal’c, et pour ma part, c’était une fois de plus Bernard Minet qui allait présenter un concert, mais aussi j’étais curieuse de découvrir plusieurs artistes. La liste des invités était finalement très grande, et j’ai réussi à en voir un certain nombre !

Tout d’abord côté acteurs américains, qui ont fait le trajet pour venir voir les fans, ce furent Ross Mullan (le Marcheur Blanc de Game of Thrones), Cliff Simon (connu notamment pour de Ba’al dans Stargate SG1), Peter Williams (Apophis dans Stargate SG1) et enfin Chris Judge (Teal’c). Tony Amendola et John Rhys-Davies avaient été prévus, mais suite à leurs annulations pour cause de tournage, les organisateurs du MAGS ont su rebondir et proposer d’autres invités.

Du peu que j’ai entendu et vu, certains visiteurs sont venus de loin pour les voir ! Pour autant, les files d’attente étaient très, très faibles, à l’image du peu de monde dans le reste du salon le samedi. C’est la première fois que j’arrive à prendre des acteurs en photo lors de leurs séances de dédicace, vu la place libre laissée devant. J’avais un peu de peine pour eux, qui attendaient pendant leur créneau sans que personne ne vienne les voir… Peut-être à cause du prix, même s’il était loin d’être excessif comparé à d’autres salons. Il faut dire aussi que les séances de dédicaces étaient nombreuses tout au long de la journée, entre la seule séance photo et la conférence. Les files d’attente pour les photos étaient bien plus fournies, et la conférence a été fortement suivie, rassurant un peu sur l’intérêt de ces invités.

Côté français, ce furent les comédiens Guillaume Briat et Bô Gaultier de Kermoal, bien connus pour leurs rôles dans Kaamelott, disponibles pour des séances de dédicaces et une conférence avec des questions réponses qui fut très amusante et satisfaisante pour les fans qui y ont assisté. Sans oublier plusieurs doubleurs, dont la famille Borg, père et fils, la très célèbre et habituée des conventions, Brigitte Lecordier, et Benoît Allemane, la voix mythique de Morgan Freeman. Nous avons été très surpris de l’entendre avant de le voir, c’était vraiment bluffant ! Toutes ces dédicaces étaient gratuites, comme souvent, avec peu d’attente et une très bonne humeur.

 

MAGS2018 doubleurs

Brigitte Lecordier et Bruno Allemane en pleine dédicace !

 

Puis enfin, les Youtubeurs qui avaient leurs files d’attente dans un coin du premier hall. Et là, c’était la folie ! J’ai encore du mal à comprendre pourquoi, moi qui en suis très peu, mais en tout cas ils avaient un succès fou (et c’était gratuit…). Parmi eux, Sora, Tartinex, Farod ou encore Pierr Cika. Pour ma part je ne me suis pas vraiment intéressée à ce côté du salon. Dans le même hall, plusieurs auteurs de livres et de comics étaient également disponibles pour des dessins, discussions et dédicaces sur différents stands.

 

MAGS2018 file Youtubeurs

En parallèle, des files beaucoup plus fournies côté YouTubeurs…

 

Le reste de la liste concerne d’autres artistes, côté musique cette fois. Si Bernard Minet est fort connu est apprécié dans les conventions, je ne connaissais pas les autres, même si j’ai déjà vu leurs noms sur d’autres programmes. J’ai ainsi pu découvrir le duo Start Select et Mioune, et les Neko Light Orchestra, excellents tous les deux dans leurs domaines, la reprise de musique de japanimation et de jeux en plusieurs langues pour les premiers, et un hommage aux musiques de la série « Dr Who ». Magnifique dans les deux cas, je suis restée scotchée devant la scène !

 

MAGS2018 - Neko Light Orchestra

Un superbe concert découverte (pour moi) des Neko Light Orchestra

 

 

Entre exposants classiques et innovants

Au milieu des allées, on retrouvait un grand nombre de stands assez classiques, avec des ventes de figurines, beaucoup de Pop, de mangas ou de jeux vidéo (quoiqu’il n’y avait qu’un seul stand pour les mangas et un autre pour les jeux, ce qui fait peu comparé à d’autres salons). J’ai beaucoup aimé les articles fantasie à droite à gauche, quelques stands disposaient de produits vraiment beaux ! Et j’ai fait mon premier achat de figurines pop, avec un coffret duo de Buffy et Faith, avec Buffy portant son beau pantalon rouge, coffret collector et exclusif. En tant que fan de la série, j’ai craqué et je ne regrette pas ! Je me suis également fait un petit plaisir avec le tome 1 du manga Splatoon, dont je vous parlerai probablement prochainement.

 

MAGS2018 stand fantasy

 

Dans cette ville étudiante qu’est Montpellier, un grand nombre de stands de formation présentaient leurs programme dans le domaine du jeu vidéo, des technologies ou même du manga. Je me suis penchée un peu plus sur l’EIMA, Ecole Internationale du Manga et de l’Animation, ayant toujours été curieuse de ce domaine. Prospectus, conseils, mais aussi vente de matériel pour mangaka, avec de multiples stylos et crayons mais aussi toutes sortes de trames pour les fonds des planches.

 

MAGS2018 ecole manga

 

Les jeux vidéo ont connu pas mal de succès, et je n’ai pas pu tout essayer tellement il y avait de monde, surtout sur le stand de Upside, avec un appareillage de jeu en réalité virtuelle en immersion totale (comme j’avais déjà pu voir au Play Azur Festival, sans pouvoir essayer non plus). Chose assez étonnante, le seul constructeur qui avait son propre stand était Nintendo, via l’association Nintendo Sunshine. Un stand grand, clair, et très enjoué comme souvent (en toute objectivité).

Un peu plus à l’écart, dans le deuxième hall, très discret, je suis tombée sur un stand qui présentait un projet d’application en VR, Montpellier Discovery. Une application qui propose de découvrir la ville autrement, au travers d’énigmes en réalité virtuelle grâce à divers monuments dans la ville, sur un parcours scénarisé, une sorte d’escape game touristique. Ce que vous verrez sur l’application sera différent de ce que vous avez en face de vous, et ce n’est qu’en résolvant l’énigme que vous pourrez arriver au bout de la mission. J’ai trouvé ça très original et bien pensé, dommage que ce ne soit prévu qu’à Montpellier.

 

MAGS2018 appli VR Montpellier

Montpellier Discovery, une application d’aventures augmentées super intéressante !

 

En parallèle des stands de vente, des expositions. J’ai déjà parlé de l’exposition Black Panter dans le premier hall, avec quelques planches exposées au milieu du hall. Il y avait dans le deuxième hall un stand d’association avec des décors de Harry Potter et de Star Wars, deux licences fortement représentées sur le salon, et vraiment réussis. Pour Harry Potter, moi qui était dans les studios Warner Bros peu de temps avant, c’était à s’y méprendre !

 

MAGS2018 Expo Harry Potter

 

Sans oublier les stands de créateurs, assez nombreux pas loin de la scène. Steampunk, bijoux en résine (dont une créatrice qui modelait ses petites poupées en direct, c’était très chouette à voir), portraits dessinés… ce coin était bien fourni et intéressant.

Même si le tour se faisait un peu trop vite, il y avait du choix, des habituels et des stands surprenants. Et pour le reste du temps passé, il y avait les animations !

 

Une première édition en demi-teinte, que ce soit par la taille ou par la faible quantité de visiteurs, mais qui reste somme toute très agréable. L’ambiance qui y régnait masquait les quelques défauts, et en tant que visiteurs nous ne pouvions qu’être ravis des animations proposées et du programme de la scène principale et de la salle de conférence.

Il n’y a plus qu’à espérer que la seconde édition continue dans cette lancée, avec peut-être un peu plus de communication et/ou une date mieux choisie, en dehors d’autre grand événement (je ne sais pas lequel était à proximité mais ça n’a pas aidé) ou des examens. Le TGS a toujours su nous faire rêver côté invités, et je souhaite que ça continue, surtout dans des villes plus proches de moi que Toulouse !

 

Si vous souhaitez voir toutes les photos prises pendant l’événement, je vous invite sur l’album de la page Facebook, les photos sont accessibles sans aucune inscription (mais vous pouvez liker la page si vous voulez) !

 

 

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :