TFGA saison 3

 

Voilà que les TFGA reprennent pour une nouvelle saison, plus libre, moins fréquente, mais toujours autant attendue ! Pour rappel, il s’agit de donner 5 titres de jeu qui répondent à un thème. « Hype et des raisons« , c’est vaste et ouvre plusieurs possibilités d’interprétation. Et puis, le thème va nous permettre aussi de conjuguer ce verbe bien connu qu’est « hyper » (prononcé haïper). Vous savez, ce terme qui devient nom ou verbe, et qui signifie en gros « qui attire plus que de raison, sans forcément de raison apparente mais je m’en fous ». Donc, les jeux qui m’ont hypée et pourquoi, ceux qui au contraire me laissaient de marbre alors que tout le monde se ruaient dessus… Et d’autres possibilités encore. Je ne vais pas me focaliser sur une seule interprétation, je vais vous donner des titres pour plusieurs d’entre elles. C’est parti ?

 

 

5. La Nintendo Switch

Bannière 1 mois de la Switch

 

Je commence fort en parlant non pas d’un jeu, mais d’une console ! Il faut dire que la « NX » de son nom de code, a fait parler d’elle, et la hype est montée petit à petit, jusqu’à atteindre son apogée le jour de la présentation officielle, puis de son essai. Un vrai bonheur auquel j’ai été conviée, ce qui a beaucoup aidé dans cet engouement, je le reconnais.

Au tout début, lors des rumeurs puis de l’officialisation de la NX (bien qu’aucune info, image ou caractéristique n’ai été donnée à ce moment-là), je n’étais pas spécialement intéressée. Mes consoles actuelles me convenaient, et c’est assez rare que je craque sur une console day one. J’attends toujours d’en savoir un peu plus. Mais lors du premier trailer officiel, bien que court, ma hype est montée d’un cran. L’aspect hybride portable/salon m’attirait pas mal, même si je pensais opter plutôt pour le côté portable. Mais il y avait encore plusieurs points qui me faisaient hésiter.

Puis il y a eu une présentation plus complète, et j’ai eu l’opportunité d’aller la tester en avant-première. A l’issue de ce week-end (car tout s’est fait sur 2 jours), j’ai eu envie de cette console comme jamais. Les jeux proposés m’intéressaient énormément (enfin, surtout Super Mario Odyssey même s’il n’était pas jouable), la console avait un très fort potentiel, et son design et sa prise en main m’avaient beaucoup plu. J’ai donc craqué pour l’acheter à sa sortie. Je vous avais même proposé un Unboxing en bonne et due forme, ainsi que quelques articles détaillés sur mon avis, qui vous avaient bien plu. Depuis que je l’ai, pas une seule fois je n’ai regretté mon achat. Et pourtant, je n’y joue pas tant que ça. Elle n’est pas suffisamment portable pour remplacer ma 3DS, mais je suis fière de l’avoir à la maison et de pouvoir y jouer quand j’en ai envie.

La Nintendo Switch, une hyper qui a commencé assez haut et n’a cessé de grandir !

 

 

4. Pokémon

Evolution des Pokémon

 

Je risque de faire grincer quelques dents ici, mais je vais parler de Pokémon sans vraiment l’encenser, bien au contraire. J’ai toujours beaucoup aimé cette licence, depuis la version jaune qui fut la première que j’ai eu dans les mains. Pour autant, génération après génération, je trouve que la licence s’épuise. Pas facile de continuer d’innover, et même si Game Freak y arrive encore, c’est grâce à de lourds efforts.

Du coup, les annonces de nouveaux titres (ou de remakes) me hypent beaucoup moins avec le temps. Le plus malheureux, c’est que même s’ils arrivent à faire monter cette hype avant la sortie du jeu avec toutes les annonces et les Pokémon Direct, le soufflé redescend un peu trop vite une fois le jeu en main. c’est d’ailleurs la raison pour laquelle je m’aventure de moins en moins dans le jeu post-ligue. C’est par ailleurs un sentiment que je retrouve chez certains. Petit à petit, la licence a divisé les joueurs. Trop de Pokémon différents (on a dépassé les 800 !) qui gâchent un peu le cœur du jeu, des remakes un peu trop fréquents pour continuer à sortir 1 opus par an, pour moi ce n’est pas la meilleure solution. Pour d’autres, c’est un réel plaisir de découvrir ou redécouvrir leur licence favorite, et je ne les blâme pas pour ça. Mais dans mon cœur, la licence s’affaiblit.

Pokémon, une hype qui faiblit avec le temps.

 

 

3. Metroid

Metroid Samus Returns

 

C’est un sujet d’actualité, avec les dernières annonces de Metroid lors de l’E3 2017. Je n’ai jamais joué à un seul Metroid (oui, j’avoue), et jusqu’à présent, je n’ai jamais eu envie de m’y mettre. Pourtant, chaque année un nouveau titre de la licence était demandé par les fans, et leur joie fut immense quand ils ont appris qu’il y en aurait 1 sur Switch l’année prochaine, et 1 sur 3DS dans quelques mois.

Pour ma part, je me suis juste dit que les images montrées pour la version 3DS avaient l’air sympas, et que pour ne pas mourir bête, il faudrait que j’en fasse un. Je commencerai peut-être avec celui-ci donc. Mais pas de précipitation ni de grosse envie pour le moment. Je le ferai le moment venu, tranquillement (sauf si je l’ai en test ^^). Et histoire de me mettre dans le bain, j’ai quand même profité d’une promotion pour la version GameBoy de Metroid II : Returns of Samus. A voir si je le fais cet été ou pas…

Metroid, une hype chez les autres qui me laisse de marbre.

 

 

2. Animal Crossing New Leaf

Animal Crossing

 

Gros exemple de hype inattendue pour ce jeu dont je me moquais éperdument jusqu’à ce que j’y joue. Un jeu pépère, où on joue le seul humain dans une ville d’animaux qui parlent bizarrement ? Très peu pour moi ! Mais à ce moment-là, Nintendo avait fait une offre avec un jeu offert pour 4 jeux achetés les mois précédents parmi une certains liste si je me souviens bien. Quelles que soient les conditions exactes, j’ai pu choisir un jeu, et j’ai opté pour celui-ci. Des ami(e)s m’en avaient dit beaucoup de bien et étaient totalement accro à la licence. J’avais donc envie d’essayer pour voir ce que ça donnait. Et quitte à vouloir tester un jeu qui ne m’attire pas tellement, autant qu’il soit gratuit.

Et puis la magie a opéré. Je me suis laissée prendre dans l’engrenage de ce jeu, pour une raison qui m’est encore inconnue. Mais pendant plus d’un an, ce fut participation active dans des forums, recherche de chaque objet, liste personnelle pour savoir où j’en étais… J’ai même acheté une deuxième cartouche pour créer une autre ville, et je me suis mise à gérer les 2 en parallèle. Autant dire que c’était hyper chronophage, déjà avec 1 ville (et 4 personnages à gérer) et tout le stock que cela représentait, mais encore plus avec deux. Au bout d’un moment, voyant ma pile de jeux à faire augmenter pendant que je restait sur la plage à chasser des papillons ou me baladait nonchalamment dans ma ville, j’ai décidé de tout arrêter d’un coup. Je m’y suis remise un peu plus tard, mais j’ai préféré arrêter complètement ensuite. C’est le genre de jeu (pour moi), où je m’y mets à fond, et trop passionnément, ou pas du tout.

Animal Crossing, une hype initiale inexistante, qui s’est révélée aussi énorme qu’inattendue une fois le jeu en main.

 

 

1. Super Mario Odyssey

Impressions Super Mario Odyssey

 

Lors de la grande présentation officielle de la Nintendo Switch, un nouveau jeu Mario avait été annoncé. Généralement, j’aime beaucoup la licence, et j’y joue systématiquement, mais plus par habitude qu’autre chose. Là, j’ai été subjuguée par les premières images, sans savoir qu’il s’agissait d’un Mario. Je voyais surtout un jeu Nintendo avec de belles images de New York (enfin, New Donk City finalement). Puis quand j’ai vu Mario sortir d’une bouche d’égouts, mon sang n’a fait qu’un tour.

Un nouveau jeu Mario, dans le monde réel ! Ma hype est montée à son maximum immédiatement. Finalement, ce n’est pas exactement ça, mais le jeu reste superbe. Un Mario bac à sable, avec des graphismes que j’adore, et des mondes nouveaux, plus réalistes pour certains. Depuis le début de l’année, c’est LE jeu que j’attends le plus sur Switch (contrairement à Zelda qui ne m’attire pas plus que ça et que je n’ai toujours pas fait). Dernièrement, j’ai même eu l’occasion de l’essayer pendant un court instant, et je peux vous dire que l’attente est longue d’ici octobre !

Super Mario Odyssey, ma giga-hype actuelle, en espérant qu’elle reste ainsi.

 

Vous voyez, il y a différentes sortes de hype. Enfin, c’est surtout le ressenti qui est différent. De manière générale, j’ai besoin de bonnes raisons pour m’intéresser à un jeu, c’est pourquoi je suis rarement « hypée » par un titre sur la base d’une seule image ou d’un titre.

Comme vous avez pu le constater, Super Mario Odyssey est un peu l’exception à cette règle. Quelques secondes ont suffit à faire battre mon cœur…

Et maintenant, si on allait voir comment s’en sont sortis les autres blogueurs sur ce thème ?

 

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :