Ever-Oasis Test

 

Quoi de mieux avec cette chaleur que de s’évader un peu dans un jeu d’aventure qui se déroule dans le désert, avec surtout la gestion d’une oasis, signe de fraîcheur ? C’est ce que vous propose Ever Oasis, un jeu mélangeant action-RPG et simulation de vie, entre Zelda et Fantasy Life. Devenez un Enfant du Grand Arbre pour créer l’oasis parfaite.

 

 

Un havre de paix envahi par le Chaos

Auparavant, Vistradah était un immense désert où tous les êtres et créatures vivaient en harmonie. Mais un jour, le Chaos est apparu, et des monstres ont commencé à attaquer les Granéens qui y vivaient. Ils ont alors sombré dans la peur, et le désert est devenu totalement hostile.

La particularité de ce peuple, et que chacun dispose en leur cœur d’une graine, à l’origine faite pour reverdir le désert. Certaines graines sont issues d’un « Grand Arbre », et avec l’aide de génies de l’eau, ces Granéens ont la capacité de créer des oasis, permettant de repousser le Chaos.

 

Ever Oasis - histoire oasis

 

Après avoir choisi et personnalisé votre personnage (nom, sexe, couleur de peau et des yeux), vous vous retrouvez donc dans l’Oasis de votre frère. Lui et vous êtes ces Granéens appelés les « Enfants du Grand Arbre », et avez donc le pouvoir de créer une oasis. Il commence par vous apprendre à maîtriser votre pouvoir, le tourbillon du vent, ainsi que les bases de la gestion d’une oasis. Enfin, surtout le côté social car vous ne pouvez pas encore agir.

Malheureusement, votre apprentissage va très vite s’arrêter. Le Chaos commence à s’immiscer dans l’oasis, avec des plantes sombres puis un énorme monstre. Votre frère se sacrifie alors pour vous sauver et vous emmener loin, sous la forme d’une graine, juste avant que l’oasis ne disparaisse…

 

Ever Oasis - personnage

C’est mon personnage, Seilin !

 

La graine atterrit plus loin, près du dernier génie de l’eau, Esna, qui commençait à se morfondre d’être devenu seul dans ce désert. Ensemble, vous allez créer une nouvelle oasis pour repousser le Chaos. Une grande aventure commence pour Esna et vous. Tant que vous serez dans votre oasis, rien (ou presque) ne pourra vous nuire. Mais le monde extérieur regorge de créatures envahies par le Chaos. Des ennemis qui paraissent parfois très charmants de prime abord, mais se révèlent très dangereux à proximité.

 

Ever Oasis - histoire du Chaos

 

Attention toutefois, car au cours de l’histoire, le Chaos pourra tenter de percer la barrière protectrice de votre oasis. Il faudra alterner entre missions extérieures et gestion de l’oasis pour avancer dans l’histoire. L’équilibre est très bien fait. Je n’ai pas eu le temps de m’ennuyer dans mon oasis, partant très souvent à l’aventure. C’est qu’il y a largement de quoi faire dans les deux cas.

Ce prologue est assez long, avec des points de sauvegardes de temps en temps, mais permet de bien mettre en place le scénario, ce qui est loin d’être négligeable !

 

 

Une oasis à développer

Dès que l’oasis est créée, une première voyageuse arrive, Lirisha. Toute contente de trouver (enfin) une oasis dans ce désert menaçant. Son arrivée est accompagnée d’une petite cinématique, la montrant à l’entrée de l’oasis, avec les portes en végétation qui s’ouvrent d’elles-mêmes. Ce sera la suite du tutoriel. Esna nous indique de la rejoindre, mais étant un génie de l’eau, elle n’est pas sensée pouvoir nous accompagner. Ce n’est pas grave, un scarabée qui passait portera une bulle d’eau, lui permettant de voir tout ce qu’il se passe et de communiquer avec nous.

Grâce à Lirisha et Esna, l’apprentissage de la gestion du jeu et de l’oasis se fait très rapidement. Tour de l’oasis, quêtes, Boutifleurs (boutiques tenues par les Granéens), visiteurs, potager… Nombreuses nouveautés abordées grâces à cette nouvelle venue, et à chaque découverte, un panneau indicatif nous explique quoi faire.

Heureusement, les premières journées passent plutôt rapidement. Après une mission, c’est déjà l’heure de se coucher dans notre cabane et de passer au jour suivant. Et qui dit nouvelle journée, dit nouveau visiteur potentiel, attiré par l’oasis ou l’une des Boutifleurs qui a ouvert.

 

Ever Oasis - arrivée voyageurs

 

Chaque visiteur aura un ou plusieurs souhaits, qu’il vous faudra combler pour qu’il s’installe dans l’oasis. Le bonheur des nouveaux habitants permet à l’oasis de monter de niveau et ainsi repousser un peu plus le Chaos. L’oasis se développera par la même occasion, devenant plus grande et plus verte. Elle pourra accueillir encore plus de visiteurs, de boutiques, et ainsi de suite. A partir d’un certain niveau, l’égide de l’arc-en-ciel qui surmonte l’oasis se développera, et vous octroiera des pouvoirs supplémentaires. Ainsi, vos PV augmenteront en fonction du bonheur des habitants, et il vous sera possible de ressusciter sur place en cas de combat qui met vos PV à zéro.

 

Ever Oasis - niveau oasis

 

Rappelez-vous, les Granéens sont des êtres qui possèdent en eux une graine. A part vous qui avez pu créer l’oasis, les autres peuvent créer des boutiques au doux nom de Boutifleurs. Vous commencerez avec la boutique de fruits de Lirisha grâce aux roseilles de votre potager. Ces fruits vont attirer d’autres Granéens, qui pourront s’installer et créer leur propre Boutifleur si vous réalisez leur souhait. La gestion des boutiques est assez facile, car il « suffit » de livrer les bons matériaux. Il faut par contre réussir à les trouver, ce qui n’est pas toujours si simple et demande parfois un certain acharnement.

Le choix et placement des boutifleurs est à votre convenance dans les emplacements disponibles. Vous pouvez aller dans le menu de gestion à tout moment, placer celles que vous désirez moyennant quelques aquagemmes, la monnaie du jeu. A vous de décider si vous préférez rassemblez les boutiques de nourriture d’un côté, celles de mode ailleurs, ou plutôt de tout mélanger. Mais surtout, n’oubliez pas d’ajouter des pousses, ces herbes que vous pourrez soit obtenir en satisfaisant des quêtes, soit auprès des marchands ambulants, et qui boosteront vos ventes.

A l’intérieur de la boutique, plusieurs options s’offrent à vous. La livraison de matériaux est absolument nécessaire, pour éviter tout risque de rupture, mais vous pouvez aussi simplement discuter avec le gérant. Dans un cas comme dans l’autre, leur bonheur augmentera, et à force de vente, il sera possible d’augmenter le niveau de la Boutifleur. De plus, les ventes des boutiques vous permettront de gagner des aquagemmes, une partie des revenus vous étant dus.

 

Ever Oasis - ouverture boutifleur

 

Mais il n’y a pas que les boutiques à gérer dans l’oasis. Vous aurez accès à un potager qui vous permettra d’obtenir fruits, légumes et herbes très utiles pour approvisionner Boutifleurs ou fabriquer des objets. Quelques graines pour commencer, puis un véritable potager sur plusieurs planches. Rien de très compliqué ici non plus, il suffit de sélectionner ce que vous souhaitez planter (à condition de disposer des graines nécessaires), d’arroser un peu puis d’attendre un jour ou deux et de revenir récolter.

Il sera également possible de créer vos propres objets, armes, remèdes et même vêtements, grâce à un arbre de synthèse. A partir de matériaux simples, vous pourrez en obtenir des plus complexes et plus puissants. Pour chaque objet à synthétiser, la liste des ingrédients est affichée, et si jamais il manque quelque chose, il ne reste plus qu’à aller le chercher.

 

Ever Oasis - synthèse

 

Au fur et à mesure que votre oasis grandira, vous pourrez installer encore plus de Boutifleurs, vous aurez accès à un potager plus grand, et chaque quartier se développera. Pas seulement en taille, mais aussi en décoration. L’oasis deviendra de plus en plus belle et verte à mesure que des habitants viendront s’y installer, même si vous n’avez aucun contrôle sur son design, en dehors des routes des allées commerçantes. Petit à petit, c’est un véritable plaisir de sa balader dans les différents coins.

Et vous pourrez également compter sur des personnes de confiance, des Granéens dont la graine a été abîmée mais qui veulent se rendre utiles à défaut de pouvoir ouvrir une Boutifleur, et qui vous aideront à gérer cet oasis. A partir d’un certain stade, terminées les livraisons boutique par boutique ou les récoltes manuelles. Une aide bienvenue qui permet de se concentrer sur le principal et avancer dans l’histoire viendra à vous.

Avec le temps, vos journées seront bien chargées, mais passeront très vite. Il faut compter 10 minutes toutes les 5 secondes environ, les boutiques ouvrant tôt le matin pour fermer à minuit. Et si vous ne savez plus quoi faire, il ne reste plus qu’à dormir jusqu’au lendemain, en espérant voir un nouveau visiteur. C’est la petite surprise du matin en vous levant. Est-ce qu’il va y avoir une cinématique montrant les nouveaux venus, ou rien du tout ?

 

Ever Oasis - vue depuis fontaine

Le quartier principal, proche de la fontaine, en pleine journée

 

 

Entre mission principale et quêtes annexes

Votre aventure dans le désert et dans votre oasis est guidée par un fil conducteur. Votre mission principale du combat contre le Chaos. Pour y parvenir, de nombreuses actions seront à réaliser. Et celles-ci seront notées en rouge dans votre liste de missions à accomplir. Esna vous guidera dès que ce sera nécessaire, et les détails restent précisés dans la liste. Petite particularité très pratique, une icône de la même couleur se retrouvera sur la carte, vous permettant de savoir exactement où aller. Pour ceux qui aiment chercher néanmoins, cette option apporte une grosse facilité et n’est pas désactivable, difficile de passer à côté.

 

Ever Oasis - guide carte

 

Ces actions obligatoires seront très variées. Vous devrez rejoindre certaines personnes, découvrir de nouveaux lieux, trouver des objets, combattre des monstres… C’est ainsi que vous prendrez le temps de découvrir Vistradah, ses zones et surtout ses donjons. Au fil de l’histoire les missions seront plus complexes et vous aurez besoin de toute l’aide nécessaire, aussi bien humaine que matérielle. Car si au début, votre traversée du désert se fera seule, des alliés pourront rejoindre votre équipe par la suite. Vous pourrez ainsi partir à 3 pour combattre les monstres du Chaos à l’extérieur et accomplir les différentes missions.

Chaque allié aura sa particularité. Cela pourra être des pouvoirs spéciaux (attaque renforcée, empoisonnement, soin de l’équipe..), des avantages contre certains types d’ennemis (serpents, oiseaux, chaos…) ou des capacités utilisables lors de vos explorations (extraction ou excavation de minerai). En fonction du lieu visité et de la mission, il vous faudra choisir avec soin votre équipe. Petite stratégie qui sera facilitée par l’aquaportail. Un astucieux portail qui permet de vous rendre à l’oasis depuis n’importe quel endroit, puis d’en revenir. Donc si jamais vous n’avez pas choisi les bons alliés, la modification sera rapide. Option parfois un peu trop facile, mais qui permet de gagner un temps fou. Si vous ne souhaitez pas compter sur cette astuce, de nombreux points de sauvegarde et de téléportation sont dispersés aux points clés afin de permettre les allers-retours rapides.

 

Ever Oasis - combat

 

Ainsi, chaque allié potentiel vous permettra de libérer des zones dans les donjons, qui n’étaient pas accessibles avant. Cela permet de ne pas s’aventurer dans des endroits trop dangereux tout de suite. Mais si votre mission principale vous dit d’aller dans un endroit et que vous n’y arrivez pas, c’est qu’il vous fat réfléchir un peu. Le jeu apporte son lot d’énigmes à résoudre, un peu comme un Zelda. Quelques sessions de réflexion pas bien méchantes, mais qui peuvent se révéler frustrantes si vous ne voyez pas quoi faire.

A l’intérieur des donjons, des ennemis seront visibles de loin et pourront être contournés, mais d’autres seront bien cachés et ne sortiront de leur cachette que lorsque l’équipe passe à proximité. Généralement, les issues sont alors bloquées par des plantes du Chaos, et la victoire permet de libérer la sortie.

 

Ever Oasis - énigme

 

A côté du fil principal, les voyageurs et les habitants déjà installés auront des requêtes à vous faire. Que ce soit pour venir s’installer ou pour augmenter la Boutifleur de niveau, il vous faudra ici aussi trouver des matériaux, rejoindre quelqu’un, apporter un colis… Le principe est le même, à la différence que vous n’avez pas l’obligation de satisfaire la requête immédiatement. Il vous est même possible d’en accepter une autre puis de revenir à celle-ci. Toutefois, il vous faudra en finaliser certaines pour avancer dans l’histoire principale. Ces quêtes annexes sont reprises en bleu dans la liste des missions, et une icône de la même couleur vous signale où aller sur la carte.

 

Ever Oasis - missions

 

Enfin, certains habitants vont vous raconter des rumeurs. Généralement cela concerne un visiteur potentiel, qui est bloqué quelque part ou alors qui attend qu’une certaine Boutifleur soit construite dans l’oasis. Des missions que vous ne pouvez faire que si vous le souhaitez, mais qui sont totalement accessoires.

Dans tous les cas, à partir du moment où vous avez combattu au moins un ennemi, tous les membres de votre équipe gagnent des points d’expérience à votre retour à l’oasis. Et là encore, il y a largement de quoi faire. Vous pouvez décidez de vous concentrer sur la mission principale et ne faire que le strict minimum, ou prendre votre temps pour aller chercher chaque habitant issu de rumeur et répondre à toutes les requêtes dès qu’elles se présentent. A vous de voir. Pour ma part, j’alternais entre périodes missions et gestion de l’oasis.

 

 

Dépaysement garanti

Qu’on se le dise, Ever Oasis vous fera voyager. Déjà par ces paysages sublimes. Rien que le Désert de Quarr avec ces dunes et sa jarre au fond du paysage laisse rêveur. S’il n’y avait pas ces monstres du Chaos, ce serait parfait pour s’y balader. Les variations du jour sont très bien représentées, et je me suis laissée plus d’une fois allée à regarder un lever ou coucher de soleil dans ce désert. Et chaque nouvelle mission fait découvrir une nouvelle zone, de nouveaux paysages, de nouvelles couleurs. Même l’intérieur des donjons est très changeant et on se plait à les visiter une fois que tous les monstres ont été battus.

 

Ever Oasis - Desert de Quarr

 

Et puis les voyageurs qui arrivent de toutes parts contribuent à ce dépaysement. En tant que Granéen, Enfant du Grand Arbre et créateur de la dernière oasis, ils seront nombreux à venir vous voir. Et il n’y a pas que les Granéens dans la région. Les Animéens sont de grands guerriers, qui ne disposent pas de graines et ne peuvent donc pas ouvrir de Boutifleur, mais peuvent se rendre très utiles lors des explorations et des combats. Ils font partie des peuples Ouad ou Serk par exemple, et vivent dans des lieux reculés que vous découvrirez plus tard dans votre aventure. Mais petite à petit certains viendront s’installer dans votre oasis.

Chaque matin, vous pourrez voir vos nouveaux voyageurs, généralement 1 ou 2 Granéens ou Animéens, un marchand ambulant chez qui vous pourrez vous approvisionner en graines, et des manchouettes. Des tas de manchouettes. Il s’agit d’êtres étonnants, qui ne parlent pas et qui ne pourront pas s’installer dans votre oasis, mais qui dépensent énormément d’aquagemmes dans les Boutifleurs.

 

Ever Oasis - manchouettes

 

Un dernier mot sur les graphismes, que j’ai trouvé magnifiques comme déjà mentionné. Le style graphique reste simple, à la façon d’un Animal Crossing ou Fantasy Life, mais très efficace et finalement très détaillé. Et la musique. J’ai rarement été autant emballée par une bande son d’un jeu. Même si l’air est terriblement entêtant, il a toujours eu le don de me mettre de bonne humeur, et ne m’a jamais donné envie d’arrêter le jeu, bien au contraire. Que ce soit le thème principal, les musiques dans les Boutifleurs ou dans l’arbre du sanctuaire lors de nos visites à Esna, ou encore lors des combats et tant d’autres, aucune ne m’a déplu. Un gros point positif pour ces deux aspects, que je regarde pourtant assez peu en général, préférant me concentrer sur le gameplay.

 

Mon avis : Excellent jeu, je suis conquise !

Les premières images montrées lors de l’E3 2016 m’avaient plu immédiatement, et malgré une absence de communication sur le jeu, je l’attendais avec impatience. Je suis plus que ravie de voir que le jeu ne m’a pas déçue, bien au contraire. Cela faisait longtemps que je n’avais pas eu un jeu autant addictif ! Le jeu m’a littéralement subjuguée, par l’histoire, les graphismes et la bande sonore.

Que ce soit l’aspect RPG/quêtes, aventure, ou gestion de l’oasis, tout me convenait à merveille et il est facile de passer de l’un à l’autre, ou de laisser un aspect un peu de côté pour se concentrer sur l’autre quelques temps. Le titre demande tout de même à ce que le joueur participe activement à la gestion de l’Oasis, et les missions principales ou annexes sont tout de même un minimum obligatoires pour avancer. Mais si vous préférez le côté gestion, les quêtes des Boutifleurs et la recherche des matériaux vous amènera à avancer dans l’histoire. Et vice-versa, vous serez bloqués dans l’histoire si vous ne vous occuper pas du tout de votre oasis, et il faudra vous en occuper à un moment donné pour pouvoir avancer.

Parce qu’il faut quelques points négatifs, je noterai surtout une forte tendance à faciliter les choses, avec l’aquaportail et les guides sur la carte, ainsi que l’absence d’online, multijoueur ou même Streetpass. J’aurais bien aimé avoir des habitants non prévus via Streetpass, ou des objets gagnés par ce biais. Mais tout ceci ne m’a pas tellement manqué pour autant.

Un véritable chef d’oeuvre, à faire cet été avec son oasis de fraîcheur !

 

Editeur : Nintendo
Supports : 3DS
Tarif 3DS: 39,99 €
Jeu testé fourni par Nintendo.

 

Ever Oasis - allée principale

Allée principale de l’Oasis, avec un bel arc-en-ciel en fond, magnifique n’est-ce pas ?

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

En live !
Absente
error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :