Geek-Contest-magie

 

Ce mois-ci, le thème du Geek Contest est un peu (beaucoup) plus facile que le mois dernier. Mais même si certains titres semblent si faciles, j’ai essayé de faire dans l’originalité pour certains, en creusant un peu plus loin. C’est que la magie est partout, à la fois bien cachée et tellement évidente…

 

Jeu Vidéo : Etherlords II

Etherlords II

 

En réfléchissant à un jeu utilisant la magie, je me suis mise à avoir une formule dans la tête, qui ressemble à « Alohomora », sans être vraiment ça car il ne s’agit pas d’Harry Potter. Puis pleins d’autres formules. Elles venaient toutes du même jeu, à savoir Etherlords II, que j’ai adoré sur PC étant plus jeune. Je n’ai d’ailleurs jamais retrouvé de jeu similaire, qui mélange carte / RPG / aventure et qui me plaise autant.

La magie n’est pas omniprésente dans le jeu, quoique on pourrait dire que oui si on considère les invocations de monstres depuis des cartes. Mais le joueur peut parcourir 4 campagnes différentes, avec 4 héros très différents aussi. Le personnage que j’ai préféré est un elfe de la forêt maîtrisant la magie et les éléments de la nature, et elle récitait les formules que j’ai eu en tête en pensant au thème. Une magie belle, pour un être en symbiose avec la nature, ce jeu (et surtout cette campagne) me semblait parfait pour représenter ce thème.

 

 

Film : Fantasia – L’apprenti Sorcier

 

J’avais commencé avec Harry Potter à l’Ecole des Sorciers, mais c’était beaucoup trop facile (bien que ma première idée, et un film qui représente très bien le thème). Mais quand on y pense, Fantasia était là bien avant. Un très beau film par ailleurs, un des tous premiers Disney, très poétique, que j’ai beaucoup aimé quand j’étais petite malgré l’absence de paroles ou presque, et le fait qu’il soit composé presque exclusivement de musique classique.

La Magie ici ? Un peu de partout, dans chaque scène. Mais surtout dans l’Apprenti Sorcier. On y retrouve Mickey, assistant d’un sorcier puissant. La célèbre souris n’est en charge que du ménage, mais elle veut s’essayer à la magie, et pour faire plus vite, donne vie aux balais afin qu’ils accélèrent sa tâche. Bien mal lui en a pris quand on voit le résultat derrière. La magie devient vite incontrôlable, et le petit ménage du sous-sol prend une ampleur bien trop grande. Un court-métrage là encore muet (il me semble qu’il y avait quelques paroles mais presque rien), mais très puissant et très parlant, sur un fond de morale « on est jamais mieux servi que par soi-même ».

 

 

Série : Charmed

 

Encore une fois, je n’ai pas eu à chercher très loin, et je suis restée à ma première idée. D’autant qu’il s’agit d’une de mes séries préférées, que je regardais il n’y a pas si longtemps encore. Une chance qu’elle passe en boucle sur la TNT quand je rentre du travail ! Charmed est l’une des premières séries dont je me souvienne à traiter la magie en tant que sujet principal. Le bien, le mal, la dualité des pouvoirs, la vie de tous les jours en étant une sorcière (ce qui arrive moins souvent en vrai), nombreuses étaient les métaphores de la vie courante. Et c’est ce qui fonctionnait. Mais personnellement, je préférais rester dans l’univers magique, rêvant d’avoir un (ou plusieurs) de ces pouvoirs et réfléchissant quoi en faire. Choix très difficile d’ailleurs quand on y pense… Est-ce que vous aimeriez en avoir un de particulier vous ? Je triche peut-être un peu, mais l’éclipse me tentait beaucoup (sinon à défaut, la projection astrale bien maîtrisée).

Etant le thème principal de la série, la magie ne se retrouvait pas seulement chez les 3 sœurs, mais bien dans chaque personnage à l’écran, ou presque. Moi qui aime beaucoup la mythologie, en apprendre un peu plus sur des êtres mystiques comme les elfes, les anges, les démons et autres créatures était un véritable plaisir. A la magie et l’imagination se mêlait parfois un peu des légendes plus réelles, et j’adorai ça, comme Lady Godiva ou la boîte de Pandore.

J’aurais aussi pu parler de Buffy contre les Vampire, MA série préférée, avec toute l’histoire tournant autour de Willow, le petit génie devenue sorcière très puissante. Mais il ne fallait donner qu’un seul choix…

 

 

Livre : Magic Knight Rayearth

Magic Knight Rayearth

 

Je dois dire que c’est pour le livre que j’ai le plus cherché ! Puis finalement, je me suis rappelé de ce manga de Clamp, parmi mes mangakas préférées. Un trio de jeunes collégiennes, qui ne se connaissent pas et se retrouvent ensemble par hasard lors d’une sortie scolaire, sont soudainement happées dans un monde mystérieux appelé Céphiro. Ce monde était maintenu grâce à la volonté de fer de la princesse Emeraude, mais elle a été enlevée et le monde a commencé à sombrer dans le chaos. C’est en faisant appel à la magie qu’elle a pu appeler les 3 jeunes filles qui vont devenir les légendaires Magic Knights et sauver le monde de la destruction.

Comme toutes Magical Girls qui se respectent, elles vont pouvoir user de la magie pour réussir leur mission. Chacune peut utiliser un élément de la Terre (feu, eau, vent), avec un protecteur associé, et des armes attitrées. C’est aussi dans Magic Knight Rayearth que l’on retrouve pour la toute première fois Mokona, célèbre boule de poils blanche qui est ensuite devenue une véritable mascotte !

 

 

Personnage célèbre: Walt Disney

Walt Disney

Crédit : Disney

 

Surpris ? Walt Disney est un personnage qui a bel et bien existé, et qui n’est pas un sorcier ou magicien. Il faut peut-être chercher un peu plus loin pour voir la magie qui l’entoure. Vous avez peut-être trouvé maintenant ? Je parle bien évidemment de « la Magie Disney » ! Celle qui fait qu’on retourne en enfance à chaque dessin animé ou chaque excursion dans les parcs éponymes. Celle qui nous permet d’oublier tous nos soucis pendant quelques heures ou quelques jours, même si le retour a la réalité est bien dur.

Peu de personnes sont insensibles à Disney (même si j’en connais), et l’effet est toujours aussi immédiat, sans atténuation liée à l’habitude. Par contre je ne dirai rien pour ce qui est de l’accoutumance… Entre les séjours au pays de Mickey qui me font rêver, les dessins animés qui permettent de m’évader un court instant, ou les bandes originales que j’écoute en boucle dès qu’une occasion se présente, Disney est partout autour de moi, et sa magie opère à chaque fois !

 

Je vous l’avais dit, la magie est partout ! Et souvent beaucoup plus proche qu’on ne le croit.

Que ce soit dans un film, livre ou jeu dédié à cet univers, ou tout simplement un effet plus naturel de quelque chose qui vous fait plaisir, la magie a le gros avantage de nous amener loin. Bien plus loin qu’aucun voyage ne saura le faire. La magie a ce quelque chose qui nous fait rêver, quand elle est utilisée pour faire le bien. Peut-être un sentiment de puissance et/ou d’utilité , Je ne me suis jamais posée la question, mais c’est un domaine qui m’a toujours beaucoup attiré.

Et vous, où voyez-vous la magie ? N’hésitez pas à répondre en commentaire, et à voir les autres participants sur le blog de kavaliero.

 

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :