SNES mini

 

Tout le monde s’attendait à ce qu’elle sorte un jour ou l’autre, et un tweet a suffit à embraser la toile ! La Nintendo Classic Mini :Super Nintendo Entertainment System voit enfin le jour, après le succès l’an passé de sa grande soeur, la mini NES. Après une annonce pour la console américaine, c’est au tour de l’Europe de se voir doter d’une des meilleures consoles de sa génération (avis totalement subjectif bien entendu, quoique…), puis au Japon avec la mini Super Famicom. Chez nous, l’impact aura lieu le 29 septembre.

 

La nostalgie au menu

Tout comme la précédente, la console arrive dans nos contrées dans un format compact, avec un certain nombre de jeux classiques préinstallés. Pour rappel, la console est sortie en 1992 en Europe, il y a donc 25 ans. Encore un beau cadeau pour une date anniversaire !

Nintendo a bien compris que toucher la corde sensible des fans d’une certaine génération fonctionnait bien, et remet le couvert. Mon coeur n’a fait qu’un bon à cette annonce ! Toutefois, il faut noter que la console devient plus chère (à priori 79,99 €), et avec moins de jeux. On en compte 21 contre 30 pour la mini NES. Mais quels jeux ! Beaucoup de grands classiques et de RPG dans le lot, et surtout, Star Fox 2. Créée à l’époque de la Super Nintendo, cette suite de Star Fox (sorti en Europe sous le nom de Starwing) ne vit jamais le jour… dans aucun pays. De quoi faire baver les fans, même si beaucoup attendent surtout une version Switch. Mais justement, cette annonce ne cacherait-elle pas un signe, montrant que Nintendo a entendu leurs fans au sujet de cette licence ?

 

Jeux SNES mini

 

La liste des jeux est la suivante :

  • Contra III: The Alien Wars™
  • Donkey Kong Country™
  • EarthBound™
  • Final Fantasy III
  • F-ZERO™
  • Kirby™ Super Star
  • Kirby’s Dream Course™
  • The Legend of Zelda™: A Link to the Past™
  • Mega Man® X
  • Secret of Mana
  • Star Fox™
  • Star Fox™ 2
  • Street Fighter® II Turbo: Hyper Fighting
  • Super Castlevania IV™Super Ghouls ‘n Ghosts®
  • Super Mario Kart™
  • Super Mario RPG: Legend of the Seven Stars™
  • Super Mario World™
  • Super Metroid™
  • Super Punch-Out!!™
  • Yoshi’s Island™

 

Certains d’entre eux n’ont vu le jour qu’au Japon, et il n’est pas toujours facile de les trouver. Il faut avoir la console dans la bonne région, farfouiller brocantes, conventions et sites de vente et ligne, et être prêt à y mettre le prix parfois… Mais quand on aime, on ne compte pas, n’est-ce pas ?

Cette mini version pourra se placer parfaitement aux côtés de sa grande sœur, ne prenant pas beaucoup de place. Mais attention aux branchements. Il va falloir cohabiter entre tous ces appareils à force. Fort heureusement (?) Nintendo nous évite du gaspillage, en ne fournissant pas l’adaptateur secteur. Bonne ou mauvaise idée ? Au final, la miniNES en ayant un, je n’aurai qu’à débrancher le port UBS de l’adaptateur pour passer d’une console à l’autre, donc ça ne me gêne pas plus que ça. Mais ceux qui n’en ont pas auront raison de leur en vouloir.

Au final, que contient la boîte ? On va y trouver un câble HDMI, un cordon d’alimentation USB (sans adaptateur secteur donc), ainsi que deux manettes classiques Super NES filaires. Parfait, je n’ai jamais réussi à obtenir une deuxième manette pour ma mini NES… Et ce sera idéal pour se plonger immédiatement dans les jeux multi comme Street Fighter II. Sur les photos, on remarque les mêmes branchements de manette qu’à l’origine, mais au final, ce seront bien des ports type Wii. Il suffira de baisser le clapet qui les cache sur l’avant. Par contre, rassurez-vous les câbles seront plus longs, passant de 90 cm pour les manettes NES, à 1m50, ce qui est plutôt un bon point.

 

Pourquoi je la prends ?

SNES_Packshot

Nombreuses sont les discussions depuis hier sur la toile au sujet de cette nouvelle mini console. Trop chère, pas assez de jeux, uniquement pour les « vrais » fans, ou au contraire pour les pigeons… Chacun fait comme il l’entend, et tous les avis sont bons à prendre. Il n’y a pas lieu de forcer qui que ce soit à l’acheter contre sa volonté.

Alors oui, la liste des jeux est assez faible. Oui il est très facile (même si je ne saurais pas comment faire) et moins cher de se la fabriquer soi-même avec un autre émulateur. Par contre non, même en tant que fan, je ne dispose pas déjà de toute cette bibliothèque de jeux.

C’est donc pour plusieurs raisons que je veux acquérir cette petite merveille.

Tout d’abord pour la nostalgie. La NES fut ma première console, mais la SNES celle avec laquelle j’ai passé le plus de temps et où j’ai les meilleurs souvenirs. Rien que pour le boîtier officiel en version miniature je serais prête à la prendre. Mais aussi pour les jeux. Quand j’ai eu la console, j’étais jeune, et je n’ai fait que les jeux de plateforme classiques et quelques jeux de combat. En voyant la liste des RPG dont j’ai entendu tellement de bien et que je n’ai pas faits, je n’ai qu’une envie, m’y mettre de suite. La seule autre technique rentable pour avoir tous ces jeux serait de passer par la confection d’un émulateur, mais vu ma passion pour la console et ce produit officiel, je n’en ai aucune envie.

 

Vous l’aurez compris, ce sera avec un grand plaisir que cette console des années 90 viendra se mettre aux côté de sa grande sœur. Même si cette annonce n’est pas exempte de reproches à faire, pour moi ça reste une belle acquisition à faire.

Console fétiche, 21 jeux dont un totalement inédit, et une quinzaine que je n’ai pas faits… Nombreuses sont les raisons qui me poussent à l’achat de cette mini SNES, et pas uniquement le coup de foudre.

Quel est votre avis sur la question ? Allez-vous accepter de plonger dans cette vague de nostalgie, et vous (re)mettre sur des titres incontournables ?

 

 

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

En live !
Absente
error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :