Pour la première fois, les 24 et 25 septembre 2016, Valence a accueilli une nouvelle convention, le Festival Mangalaxy, organisé par Jérôme Lauzel, qui s’était également chargé du Manga Mania Montélimar. Je dois avouer que pour nous, ça faisait un peu loin de monter jusqu’à Valence, même si ça nous donnait bien envie Nous avions bien aimé le précédent, le nom laissait rêveur, les invités annoncés nous attiraient pas mal, mais presque 4h de route et un week-end déjà chargé à la base… Et puis, nous avons pu rencontrer Jérôme lors du Mangame, et il a su nous convaincre de monter au moins pour une journée! Nous avons donc pu profiter d’une grande partie du samedi avant de repartir.


Pour faire les choses en grand, le festival a même ouvert ses portes avec la visite du Consul du Japon. Je n’ai pas beaucoup pu le croiser, seulement quand il arrivait, mais il a pu faire le tour de l’événement en compagnie des organisateurs avant qu’il n’y est trop de monde.

Les stands

Notre sentiment général, qui semble partagé au vu des commentaires que j’ai pu lire, c’est qu’il y avait peu de stands pour l’espace proposé, même si pour ma part c’était largement suffisant. L’événement était à une échelle plus familiale, mais le Parc des Exposition pouvait en accueillir plus avec ses 6000 mètres carrés.
Toutefois, la priorité a été faite sur l’espace, et pour cela je remercie grandement Jérôme! C’était un réel plaisir de parcourir les allées facilement, de pouvoir voir ce qu’il se passait un peu plus loin malgré le monde environnant, et de profiter des scènes sans se faire bousculer par ceux qui voulaient passer ou sans gêner les autres stands…

Un très grand espace devant la scène, quand il n’y a encore personne…

Ici, les stands étaient plutôt placés par catégories, avec un coin artisans/steampunk dans un coin au fond, mais pas tellement isolés, un pour les jeunes créateurs au milieu proche de la scène principale, et bien sûr toutes les boutiques professionnelles qui prenaient le plus grand espace dès l’entrée.
Côté stands d’animation et d’exposition, ils étaient un peu éparpillés dans tout le salon, et ce sont ceux qui m’ont le plus épatée! Il y avait du lourd, avec notamment la DeLorean, quelques stands de répliques d’objets ou de costumes entiers, ou encore les customs de console de Vadu Amka!

L’un des stands d’artisan et exposition
Une des magnifiques oeuvres de Vadu Amka

Les invités

La liste des invités était déjà très intéressante, même si similaire à celle de Montélimar. On retrouve des habitués des conventions, avec une grande partie Jeux Vidéo, et notamment Kayane et Fred of the Dead qui animaient leur propre scène, Dina  Just Dance non loin qui se déchaînait encore et toujours sur les musiques du jeu Xbox.

Kayane très concentrée sur sa partie en cours

Il y avait également quelques YouTubeurs, plutôt bien sélectionnés, parmi lesquels Bob Lennon et Pokémon Trash pour leurs vidéos sur différents jeux, et que je n’avais encore jamais vu sur des salons (mais que je n’ai pas beaucoup vu étant donné le monde qui entourait leurs stands… ainsi que Laurent Caccia et Ichiban Japan pour leurs vlogs qui nous font voyager en Asie pour le premier et plus particulièrement au Japon pour le deuxième. Nous avons pu plus longuement discuter avec eux, ce qui nous a une fois de plus donné envie de voyages!

Laurent Caccia et quelques sélections de produits asiatiques

Parmi les autres invités, les comédiens de doublage Brigitte Lecordier et Philippe Ariotti, des habitués des salons, toujours très appréciés et passionnés, se sont prêtés au jeu des conférences et dédicaces, avec les différentes voix qu’ils ont pu interpréter.

Enfin, mais je n’ai pas vraiment pu en profiter, il y avait des illustrateurs comme Jérôme Alquié ou Angel MJ, des journalistes avec Gorkab, des Cosplayeurs pro qui ont fait des apparitions lors des concours de Cosplay, et le très attendu Bernard Minet! Toutefois, il n’est venu que le dimanche, donc je n’ai pas pu profiter d’un nouveau concert.

Les scènes

Plusieurs scènes étaient éparpillées dans tout le salon, dont certaines réservées à quelques invités.
Bien évidemment, une scène principale accueillait tous les grands événements du week-end, comme des démonstrations d’arts martiaux (visibles également à leur stand toute la journée), quelques conférences comme celle avec Brigitte Lecordier, sans oublier les concours de Cosplay!

Pas très loin, mais suffisamment pour être assez isolés d’un point de vue sonore, la scène de Kayane et Fred leur était réservée pour les 2 jours pour toutes leurs animations et dédicaces. Il était possible de venir les affronter sur divers jeux comme Street Fighter V ou Bomberman par exemple. Comme toujours, cette scène était très prisée, et les 2 invités l’animaient avec joie et humour. On voit que ces deux-là s’amusent beaucoup, et ça fait plaisir de partager ces moments.

Un peu plus à l’écart, mais géographiquement très proche de la dernière, une scène était réservée aux conférences un peu plus « techniques », comme celles de Gorkab sur les images de synthèse et la science-fiction, ou d’Ichiban Japan sur le Japon traditionnel et moderne. Elle n’était pas dans une salle à part, mais des panneaux permettaient de la séparer du reste du hall, et l’isolation était bluffante! Ces conférences intéressant peut-être moins de monde, cela les rendaient plus intimistes, et nous étions comme coupés du brouhaha environnant.

Enfin, dans le coin des jeux vidéo, une dernière scène permettait à Dina Just Dance et au public de se déhancher sur du Just Dance. La Vice-Championne du Monde animait tout au long du week-end des sessions de dance, sur des musiques bien connues de tous, et d’autres beaucoup moins… J’ai beaucoup aimé les moments où des garçons venaient sur scène, et essayaient de danser sur une musique qu’ils ne connaissaient pas du tout!

Le cosplay

Le Cosplay fait partie intégrante des salons, et pour ne pas changer, il y en avait un grand nombre, et de très bonne qualité! J’ai vu un Master Chief très réaliste, sur le stand de Replica Industrie . Il était tellement réaliste que j’ai d’abord cru qu’il s’agissait d’une des oeuvre du stand, avant qu’il ne se mette à bouger!
J’ai pu croiser un Carapuce géant, chose assez rare, et non loin devait se balader un Pikachu géant (celui-ci invité par l’organisateur lui-même), mais je n’ai pas réussi à le croiser. Et non loin de la scène de Dina, quelques Princesses Disney rendaient le travail des photographe difficile en enchaînant quelques chorégraphies pendant qu’on essayait de les prendre en photo! Une très bonne ambiance et des fou rires en perspective!

Bien évidemment, des concours de Cosplay ont été organisés. Il y en a eu un le samedi, et un autre le dimanche (que je n’ai pas pu voir). Les prestations solo et groupe étaient mélangées, et pour celui du samedi, il y avait du niveau! Je n’ai malheureusement pas pu savoir qui étaient les gagnants (ou les gagnantes), mais je pense que le choix a dû être difficile entre quelques participants. D’ailleurs si quelqu’un a la réponse, je suis très intéressée!
J’ai adoré les princesses Disney qui se sont lancées dans une émission de téléréalité, le cross-over entre plusieurs licences qui se sont mises à danser sur du Harlem Shake, ou ces magnifiques fées qui sont venues faire de la pub pour leur stand et qui ont terminé avec une chansonnette!

Les animations

Les activités étaient également très variées, et chacun pouvait trouver quelque chose à faire! J’ai pu participer à une session de Bomberman contre Kayane, Fred of the Dead et 2 autres participants, et même si je n’ai pas gagné ce fut un excellent moment! Au cours du week-end, ils ont sélectionné plusieurs jeux différents et tout le monde pouvait participer. Ce n’était que pour le fun, il n’y avait rien à gagner, mais c’était largement suffisant.

Une session de Bomberman qui fut très serrée!

Pour rester côté jeux vidéo, il était possible de participer à des sessions de Just Dance sur la scène de Dina, mais aussi sur le stand de la Nintendo Sunshine, qui proposait toutes sortes de jeux sur 3DS et Wii U. L’association Gamestalgie proposait elle des consoles de rétro-gaming, et mon ami a pu se faire plaisir sur une session de Duck Hunt! Comme toujours, les consoles sont vite prises d’assaut, donc je n’ai pas beaucoup joué, mais j’ai au moins pu voir ces jeux de loin.

Au fond du bâtiment, proche de la scène principale, une DeLorean venu tout droit de Retour vers le Futur, avec les personnages de Marty et du Doc. Il était possible de se faire prendre en photo à bord, en portant la casquette de Marty et avec l’HoverBoard à côté de soi. De la fumée et des effets lumineux rendait le tout encore plus réaliste.

La DeLorean et toute l’équipe de Retour vers le Futur

Et la grosse surprise de ce festival, ce fut le Grotte Fantastique. Certaines conventions organisent un espace avec une maison hantée, dont les gens sont généralement très friands, mais Jérôme voulait quelque chose qui soit ouvert à tous, aux grands comme aux plus petits.
C’est donc un espace féerique qui nous fut proposé, et sa visite était très bien orchestrée! Pas plus de 5 personnes à la fois, afin de profiter au mieux de ce qui nous entourait. Nous avons été accueilli (à notre grande surprise) par une petite fille, qui nous a fait entrer dans ce monde merveilleux. La visite est très courte, l’espace est composé de 2 salles, dont la première était entièrement décorée du sol au plafond, nous laissant croire que nous étions au sein d’une grotte, avec quelques fées qui se cachaient ici et là. La deuxième salle nous laissait voir d’autres symboles de cet univers… Je ne vous laisse qu’une seule photo, pour conserver la surprise si jamais l’expérience est renouvelée l’année prochaine!

Une nouveauté dans les salons que j’aimerai beaucoup retrouver!

Dans le reste du salon, divers stands proposaient leurs activités, que ce soit du Cosplay, du karaoké ou du dessins pour les fans, mais aussi des fabrication d’arbres en nuages, des initiations aux arts martiaux ou au shiatsu pour les curieux.

La restauration

C’est toujours un grand moment que de trouver un stand avec peu de monde pour pouvoir manger, puis un coin tranquille, et de préférence assis… Mais cette fois, ce ne fut pas le cas. Enfin, surtout pour pouvoir se poser, moins pour le monde. A l’intérieur du bâtiment, une grande salle entière était presque exclusivement réservé à la restauration. Cela ne se traduit pas par une grande quantité de snacks et bento, mais surtout par une infinité de tables et de chaises! Dès notre arrivée, en faisant le tour du festival, nous avons vu à quel point cet espace était immense, et quand nous avons voulu déjeuner, nous avons trouvé 2 places sans aucune difficulté !

Pour ce qui est de trouver à manger, c’était un peu plus compliqué, car je crois n’avoir vu que trois stands à l’intérieur, deux dans cette même salle proposant des menus japonais et des bentos, et un à l’entrée de cette salle, avec des sandwichs plus classiques, dont les prix étaient plus que corrects (stand de restauration parmi les moins chers que j’ai pu voir en convention, avec des sandwichs à 3 euros et des canettes à 2 euros). Nous avons eu la chance d’avoir faim très tôt, donc il y avait très peu de monde lorsque nous sommes passés, mais à l’heure du repas, la file d’attente est vite devenue impressionnante…

Le trajet fut long pour y arriver, mais nous n’avons absolument pas regretté le détour! La journée fut géniale, si on met de côté la chaleur. L’organisateur a fait les choses en grand pour cette première édition, avec un bel espace, des invités variés et très intéressants.
Nous n’avons pu rester qu’une journée (et pas complète) mais nous reviendrons avec grand plaisir l’année prochaine!

Moins :
– La chaleur qui augmentait petit à petit dans la journée
– Le coin Jeux Vidéo, un peu plus enfermé avec beaucoup de monde

Plus :
– L’espace dans les allées et devant les scènes
– L’espace restauration avec ses nombreuses tables et chaises
– La Grotte Fantastique <3

Pour voir toutes les photos de l’événement, c’est sur l’album de la page Facebook, si vous oserez cliquer sur Le Monstrueux livre des Monstres!

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :