Pour la rentrée, un peu de culture, avec la visite du Musée de Florine, le Blackstorm Museum, dans Un Blog, Une Histoire. Vous la connaissez déjà probablement, pour sa superbe collection ou ses nombreuses trouvailles en brocante. Je lui laisse donc la parole…

Quand Seilin m’a proposé de parler de mon blog librement, je me suis dit que je n’allais jamais pouvoir cadrer ce que j’ai à dire et que j’allais partir dans un monologue affreusement long et pénible. J’ose espérer que ça ne sera pas le cas et que vous prendrez plaisir à découvrir mon histoire et celle de mon blog. Quoi qu’il en soit, je remercie Seilin de m’avoir accueillie au sein de son blog et je vous souhaite une bonne lecture 🙂





Pourquoi avoir créé un blog ?

Depuis toute petite, j’ai une passion dévorante pour l’écriture. J’ignore totalement d’où cette inclination pour la rédaction me vient. Mes parents me disent que dès mon plus jeune âge j’ai toujours été attirée par les livres. Enfant, j’écrivais de petites histoires que je racontais au cours des repas de famille et dans la cour de récréation. J’ai eu un certain succès à une époque. Mes camarades de classe venaient écouter mes récits et je me sentais vraiment dans mon élément. Un peu plus tard, je me suis mise à créer mon propre magazine qui n’avait pour lectorat que moi. Encore plus tard, je me suis mise à écrire des nouvelles et a participé à des concours de nouvelles. J’ai remporté deux prix littéraires et j’avoue qu’avec mes études puis mon entrée dans le monde du travail, j’ai un peu délaissé ce hobby. Toutefois, l’écriture est demeurée une constante dans ma vie puisque les divers métiers que j’ai exercé ont tous en commun cet aspect rédactionnel. Créer mon propre blog était en quelque sorte une évidence. Avoir un espace personnel sur lequel je peux écrire au gré de mes envies, sans aucune contrainte de contenu ou de délais, c’était quelque chose qui me tenait à cœur. Il me fallait juste un peu de temps et de motivation car tenir un blog est un investissement de longue durée qui exige pas mal de rigueur et de travail. Et quoi de mieux qu’un blog sur le jeu vidéo, mon autre passion?

Pourquoi un blog sur les jeux vidéo ?

Mon amour des pixels est apparu plus tard que ma passion pour l’écriture. C’est lors d’un soir de Noël, en 1997 ou 1998 je ne sais plus exactement, que tout a commencé. Mes parents nous avaient offert, à ma sœur et moi, une console PlayStation 1 avec Crash Bandicoot. Ça reste l’un de mes meilleurs souvenirs et surtout le meilleur Noël de ma vie. Je me revois assise par terre face à l’écran de télévision, fascinée par ce personnage semblable à un renard. Après la PS1, j’ai continué avec la PS2 et c’est avec cette console que j’ai connu mes premiers vrais émois vidéoludiques. Je passais des heures sur GTA San Andreas, Kingdom Hearts, Prince of Persia ou encore Jak and Daxter. Aussi, dès que j’ai eu les moyens de m’acheter une PlayStation 3 j’ai sauté sur l’occasion et ma passion a encore pris davantage d’ampleur. J’ignore comment cela est arrivé, mais en 2012, j’ai commencé à vouloir collectionner et découvrir d’anciens jeux que je n’avais jamais eu l’occasion de faire. J’ai accumulé pas mal de jeux, de consoles et de goodies et j’y prenais plaisir mais bientôt, j’ai eu envie de trouver un blog qui parlait de collection et de collector de jeux vidéo. J’en ai trouvé quelques uns dont l’excellent Editionscollector.fr mais aucun d’entre eux n’étaient vraiment complets. La plupart d’entre eux se contentaient de proposer des actualités autour des prochaines sorties de jeux vidéo. Ce que je voulais c’était un blog qui proposait plus que des actualités, je voulais lire des dossiers, des unboxings ou encore des témoignages. C’est pour cela que j’ai eu l’idée de créer mon propre blog, Blackstorm Museum en juin 2014.


Pourquoi le nom Blackstorm Museum ?

Lorsque je fréquentais le réseau social GameWedge (qui n’existe plus aujourd’hui), je postais souvent des photos de mes derniers achats et les utilisateurs me répondaient souvent qu’avec tout ce que j’avais je pouvais ouvrir un musée. L’idée d’un musée virtuel des jeux vidéo a tout de suite germé dans mon petit cerveau. Le mot Museum m’a semblé doux à l’oreille et plutôt original dans le milieu du blogging jeu vidéo. Il m’a ensuite suffit d’y ajouter mon pseudo BlackStorm pour en faire le Blackstorm Museum. Quant à l’origine de ce pseudo, il vient tout simplement de ma voiture que j’appelle affectueusement l’éclair noir 😉
Un dernier petit mot pour dire que si je collectionne ce n’est pas pour jouer à qui à la plus grosse ou prouver quoi que ce soit, je collectionne des jeux vidéo parce que ce sont de formidables vecteurs d’émotions et d’histoires. J’aime dire que je collectionne les belles histoires plutôt que les jeux vidéo. Nul autre média n’a su me faire autant frissonner, autant pleurer ou autant rire. Des histoires comme celles de Beyond Two Souls, The Last of Us ou encore The Witcher, voilà ce que je recherche en collectionnant et je ne suis pas prête de m’arrêter 😉

Une sacrée collection que voilà!

One Response

  1. Florine et son Magicum "Blackstorm Museum" fidèle à sa plume et à son autre passion … Que du bonheur !!! Allez visiter son musée d'urgence ! Il y en a pour le bonheur de toutes les mirettes et menottes. Que dire de plus ?! Foncez les filles !!! (merci à Florine et Seilin) et les mecs bien sûr !

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :