En ce mois d’août, Alex nous a gentiment proposé le « thème » « Réapproprie-toi le TFGA ». C’est donc un sujet libre pour cette fois, à nous de trouver un classement à faire. Facile n’est-ce pas ? En fait, pas tant que ça, car le choix est vaste…
A force de réflexion, je suis finalement partie sur un jeu que je voulais placer dans mon top et le choix du thème est venu ensuite, puis il a changé… Je voudrais donc profiter du classement de ce mois-ci pour vous parler de jeux (forcément), plutôt rétros (une bonne chose), mais surtout qui ne sont pas chez Nintendo (ça c’est très fort) ! Pour une fois, je vous montre une autre partie de ma ludothèque, dont je ne parle pas très souvent mais qui reste très ancrée dans mon cœur !

#5. Gruntz (PC)

Étrangement, ce petit jeu type stratégie/puzzle, auquel j’ai joué pendant un temps assez court, ne m’est jamais vraiment sorti de la tête, et j’ai très régulièrement envie d’y rejouer (un jour j’essaierai de me le procurer à nouveau). Gruntz est sorti sur PC en 1999, et je crois que j’avais eu une version gratuite, mais complète, obtenue par je-ne-sais-plus quel moyen.
Pour ceux qui ne connaissent pas, il s’agit de petits ogres qui doivent résoudre différents puzzles sur un plateau avec vue du dessus. Il faut aller chercher des objets, les utiliser au bon endroit, au bon moment, et atteindre l’autre bout du niveau. Rien de très folichon, je dois l’avouer, mais le jeu est prenant, avec toutes ses couleurs, ses puzzles à résoudre, pas bien difficiles mais assez recherchés pour certains, et ses personnages qui n’attendent que nos directives pour agir. Ils parlent très peu, ne s’exprimant que par onomatopées, mais leur « Oki Doki » est resté gravé à jamais dans ma mémoire, et je l’utilise très fréquemment…

#4. Sonic the HedgeHog (GameGear)

Je dois avouer que Sonic est également le seul jeu dont je me souvienne sur cette console, mais je l’avais tellement aimé à l’époque, que je l’ai retrouvé récemment, achetant le jeu et la console par la même occasion! Bien sûr, l’absence de sauvegarde me contraint toutefois à devoir y jouer lorsque j’ai du temps devant moi. Mes dernières parties remontent à environ 20 ans… Rien que de faire le calcul ça me fait un peu mal T.T
Mais je me souviens de nombreux passages du jeu, des premières courses de Sonic (semblables à tous les jeux de cette génération), les fins de niveaux avec un Robotnik pas très futé, et surtout les passages sous-marins dans le Labyrinthe, vraiment pas évidents, où il fallait partir à la recherche des bulles d’air pour respirer un peu, au risque de devoir perdre une vie. Ce sont ces niveaux en particulier qui m’ont donné envie de m’y remettre, et très spécifiquement sur cette console. Pourtant, j’ai pu jouer à la version MegaDrive, mais je n’avais pas le même sentiment, peut-être à cause de mon amour pour les consoles portables ! J’ai hâte de pouvoir m’y remettre plus longuement.

#3. Marble Madness (Amiga 500)

Pour celui-ci, j’ai d’abord cherché de quelle console je pouvais parler (j’étais encore dans la lancée du premier thème choisi), ayant épuisé les autres consoles rétros hors Nintendo. Et je suis donc allée encore plus loin dans mes souvenirs, quand j’utilisais l’Amiga 500 de mon oncle, qui a fini ensuite par me revenir (et que je dois récupérer pour l’allumer, en espérant qu’il fonctionne encore depuis le temps…).
Bref, sur cet ancêtre des PC, je jouais à beaucoup de jeux (sur disquette, rappelons-le), dont le célèbre ShufflePuck Café, mais aussi ce fameux Marble Madness. Ayant toujours beaucoup aimé les jeux d’adresse, et possédant certainement un côté maso me faisant aimer les jeux où je dois recommencer les niveaux plusieurs fois, je me souviens encore très bien de ces tableaux où je devais bien diriger la petite boule et éviter qu’elle ne sorte du droit chemin, en essayant de ne pas tomber dans les pièges apportés par cette vue isométrique faite de petits carrés. La perspective n’était pas toujours évidente, surtout lors des sauts, et la vitesse difficile à jauger n’aidait pas vraiment. Les niveaux étaient donc souvent terminés à coup de Die & Retry qui permettaient plus facilement de se rapprocher doucement vers la sortie…

#2. Roller Coaster (PC)

Je ne pense pas qu’il soit la peine de présenter la licence des Roller Coaster! J’ai découvert ce jeu lors d’un échange avec une correspondante allemande qui y jouait beaucoup, au début du collège. Ayant beaucoup aimé, j’ai décidé de m’y mettre, et le jeu ne m’a plus jamais vraiment quitté non plus. De temps en temps, j’aime m’y remettre, mais en restant sur les premières versions, en 2D. J’ai beaucoup de mal avec la gestion du jeu en 3D…
Ayant toujours beaucoup aimé les parcs d’attraction, à thème, et les jeux de stratégie, je me retrouve parfaitement dans ce jeu, et je peux y passer des journées entières sans voir le temps passer. Je ne m’amuse pas tellement à construire de grandes montagnes russes, mais plutôt à gérer le parc, le personnel, à satisfaire les clients, à modifier les tarifs des divers snacks, à aménager le parc en fonction du thème, et bien sûr à atteindre les objectifs.

#1. Etherlords II (PC)

Je ne saurais pas dire pourquoi, mais Etherlords II m’a toujours fasciné. Ce fut un de mes premiers vrais pas dans le monde du RPG, et du jeu de cartes. Et c’est ce jeu qui m’a fait également aimé les tactiques au tour par tour. Je l’avais acheté pour pas cher sur PC et y avais passé des heures et des heures! Puis en changeant d’ordinateur, je n’avais pas pu le réinstaller, et ce fut le drame, je n’arrivais pas à trouver un jeu aussi bien. Il y a bien eu Might and Magic Clash of Heroes, que j’ai beaucoup aimé, mais un peu moins quand même.
Puis j’ai découvert Steam, et les jeux dématérialisés montrent tout leur avantage dans ces cas-là, car j’ai pu réinstaller le jeu et m’y remettre pour ma plus grande joie!! L’univers mystique de ce jeu, le Monde de l’Ether, m’a tout de suite plu, surtout l’héroïne du début. Car nous avons accès à plusieurs races, depuis les Organiques (en harmonie avec la nature), que j’ai choisi, aux Synthétiques (mélange d’hommes et de machines). Le jeu mélange aventure par le biais de campagnes à parcourir, de RPG avec les capacités et les sorts qui permettent de faire évoluer notre héros, et de jeu de cartes, les sorts étant sous la forme d’incantation limitées, à acquérir par l’achat ou la victoire sur les ennemis.

A la base, j’avais choisi pour thème les jeux rétro de manière générale, en souhaitant vous en présenter un par console, Nintendo comprises. Et si les 3 et 4 restaient communs avec ce top final, j’avais positionné des titres GameBoy (Wario Land), NES (Duck Tales) et SNES (Super Mario Land, bien sûr). Mais je voulais aussi parler des Gruntz, assez ancien également, et je me suis dit que je pouvais trouver 5 jeux qui n’étaient pas sur console Nintendo, ce qui s’est quand même révélé assez facile (pour un Top 10, j’aurais pas dit par contre…).
Alors du coup, il y a plusieurs jeux sur PC, support sur lequel j’ai joué pendant une partie de mes études, délaissant mon constructeur favori, et je suis donc revenue sur des jeux un peu plus récents, avec Etherlords II. Finalement, avoir un sujet libre n’est pas si facile car il y a beaucoup trop de choix, mais cela m’a permis de placer ces titres qui n’ont rien d’autre en commun que le fait de ne pas être sur consoles Nintendo ! 
Ce mois-ci, il y aura autant de sujets différents que de participants avec ce sujet, je vous conseille donc d’aller voir sur le blog d’Alex pour un peu de lecture.

4 Responses

  1. Sympas ton blog ! Alors comme ça tu es plutôt branchée jeux Nintendo ? Sur les cinq jeux que tu présentes je ne connais que Etherlords II, un vrai et bon RPG. J'étais trop petite pour y jouer mais je regardais mon frère y jouer pendant des heures !

  2. Alors là tu m'épates Seilin.

    C'est finalement en faisant un top hors-Nintendo que tu me colles : je n'en ai joué à AUCUN 😮 … ou presque, pour Roller Coaster 🙂

    Du coup j'ai pris plaisir à me remémorer moi aussi mes sessions de jeu, mais également de lire les tiennes que tu nous as dévoilé avec détails, et je t'en remercie ^^

    Bravo pour ce changement momentané de ligne éditoriale !

    • Je suis ravie que mon article ait bien fait son petit effet ^^
      C'est vrai que ça change par rapport à mes sujets habituels, mais je ne veux pas non plus oublier mes autres amours, et c'était le moment parfait pour en parler!
      Même si comme je le disais, j'étais partie sur un autre thème à la base, mais finalement celui-ci s'y prêtait bien 🙂

      Pour certains jeux cela risque d'être dur d'y jouer maintenant, mais j'ai vraiment passé de supers moments sur chaque. Et encore maintenant pour Etherlors II et Sonic (ainsi que Roller Coaster si je voulais).

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :