Aujourd’hui, au tour d’un canard, aka Pikabsynthe, du blog « One Coin One Life« , de s’adresser à vous. Il tient lui aussi un blog sur les jeux vidéo et rédige des articles en langage de canard, ne vous étonnez donc pas de ne pas tout comprendre!
Plus sérieusement, je le laisse vous présenter son sujet, qui est des plus sérieux et va beaucoup vous plaire, avec son amour pour les jeux anciens et nouveaux.

 

 

L’évolution des JVs

Ou comment aimer les anciens ET les nouveaux

 

Bien le bonjour à tous et à toutes! Avant de commencer le vif du sujet que j’ai choisi, MERCI SEILIN de m’avoir invité sur ton blog! Le canard que je suis est content! COIN. Oups pardon je ne suis pas sur mon blog, je vais un peu plus me tenir moi!

Donc j’ai choisi comme sujet de parler de mon amour pour le JV qu’il soit rétro ou nouveau. En gros j’aime son évolution sans dénigrer les bons et les mauvais côtés des deux « générations ». J’ai commencé assez tôt à jouer sur la Gamegear de mon père et à Sonic. Je ne comprenais rien mais je passais du bon temps. Là où j’ai réellement commencé à jouer c’est quand j’ai eu ma toute première console : la GameBoy première du nom, la grosse grise qui faisait pas loin d’un kilo! Avec mon premier amour dans le JV : Pokémon Bleu!
Donc je vais commencer par…

 

1. Les jeux rétros c’est la vie !

Les anciens jeux… Ces jeux qui ont forgé notre jeunesse, notre culture geek, nos goûts permanents en matière de JV.  Exemple : Pokémon. Pokémon c’est la vie. Jamais je ne pourrai me passer de cette licence. J’ai commencé avec la version Bleue, je finirai ma vie avec une version Topaze ou je ne sais quoi dans les mains. Je suis vraiment attaché aux anciens jeux. Crash Bandicoot, les premiers Spyro, les premiers Mario et j’ose même mettre Halo premier du nom dans cette catégorie. J’ai plein d’exemples mais bon si vous voulez pas lire un article de 45 pages je vais me limiter HAHA.

 

 

Ces jeux avaient des défauts, à la pelle même pour certains. Et pourtant ces anciennes mécaniques me font revivre des moments inoubliables. Qui ne se souvient pas du premier Pokémon qu’il a attrapé ? Moi je m’en souviens : un Chenipan dans la forêt de Jade… J’étais comme un fou après avoir attrapé mon premier Pokémon! Des fois ça me manque de ne pas retrouver ce genre de sensations… Enfin je ne dirais pas que je ne l’éprouve plus, loin de là, mais c’est plus rare! Les pixels apparents, les contrôles ultra simples, les bugs incorrigibles par un patch qu’on exploite à mort s’il nous rend la vie plus facile, l’activation des cheats (pour le fun dans GTA. Avouez vous l’avez fait! C’était drôle!), les levels design couloir, les plateformes, les… STOP.

Bref vous m’aurez compris : les anciens JVs sont des perles à ne pas oublier!

Pourtant…

 

2. Les nouveaux jeux eux aussi sont géniaux

Bah ouais faut pas les dénigrer eux non plus! L’évolution que le JV a connu ces dernières années est assez impressionnant je trouve. Passer de The Elder Scrolls Arena à Skyrim en passant par Morrowind est un exemple assez parlant je trouve. Même si je n’ai pas joué au premier cité et j’ai juste vu mon père jouer au dernier, j’ai quand même pu comparer avec Skyrim. Et j’adore ce jeu. Ensuite je trouve les nouveaux jeux bien plus scénarisés, complets et prenants sentimentalement. Et ça je ne veux pas que ça change. Uncharted 4 m’a mis une claque monumentale à tel point que j’ai lâché ma larme à la fin du jeu. Idem pour The Witcher 3.

 

 

Point important pour moi, qu’un jeu fasse 15h ou 150h, si l’impact voulu dans ce dernier est là, j’en ai rien à faire qu’il fasse « que » 15h. Oui les anciens jeux étaient plus longs, plus galères, moins dirigistes. Moi je dis « Et alors ? ». Bon par contre faut avouer que par rapport à avant, il y a moins de prises de risques par les éditeurs/développeurs. Ils restent sur leurs acquis, leurs mécaniques clés. C’est dommage. Car une série qui évolue peut être bien (ou complètement raté). Alors pas forcément du tout au tout d’un coup mais progressivement.

Ça apporterait du changement tout en gardant un univers cher au coeur des joueurs.

Finalement…

 

3. C’est dans les anciens pots qu’on fait de meilleures potions

Moi je propose une fusion des deux générations. Pardon ? C’est déjà le cas ? Hein ? Zelda ? Pokémon ? Elder Scrolls ? Halo ? Doom ? Ah oui petite voix imaginaire dans ma tête, tu as raison. En effet ces licences ont connu une nette amélioration/évolution de leur gameplay tout en gardant une base solide et inchangeable. Halo : FPS, contrôles lourds, pas mal de puissance, armes futuristes pour l’époque. Halo 5 Guardians : toujours un FPS avec les mêmes armes emblématiques mais aussi des nouvelles, une mécanique similaire mais avec plus de nervosité, d’agilité de notre personnage grâce aux évolutions de son armure! Encore un exemple ? Pokémon Bleu : jeu en noir et blanc, combat tour par tour avec peu d’animation, une histoire avec un enfant à la découverte du monde, différents types de Pokémon, une histoire suivant un schéma type. Pokémon X/Y : jeu en couleur, avec des animations des Pokémon (ils sont réellement vivants dans le jeu), de nouveaux types de Pokémon qui ont chamboulé les combats, toujours au tour par tour, toujours le même schéma au niveau de l’histoire. J’ai plein d’autres exemples! La base de ces jeux est la même mais son évolution est réellement visible pour le bonheur de tous. Et pourtant j’aime toujours autant jouer à ma version Jaune et à ma version Y !

 

 

Pour finir je souhaite parler des remaster et des reboot. Ouais c’est un peu la solution de facilité (encore) pour les créateurs. Mais là aussi moi j’apprécie de voir un ancien jeu refait au goût du jour graphiquement (principalement). Ça permet de revivre d’anciennes aventures, de faire revivre des sentiments oubliés tout en étant en accord avec le temps actuel. Par contre ouais y’en a trop… Pour les reboots ça permet d’avoir une autre vision de ce qu’aurait pu être au départ une série. Là je prends l’exemple de Tomb Raider ou de DOOM. La base est la même mais le style est différent (pas pour DOOM je sais). Et pourtant je les adore et je n’oublierai jamais comment étaient les premiers jeux de ces séries respectives.

Point final de cet article : que ce soit du vieux ou du nouveau ou du « nouveau vieux », moi et le JV c’est une histoire d’amour indescriptible. Il y a de tout pour contenter tout le monde, mais aussi pour faire râler tout le monde. Mais il y a une chose qui ne changera pas : LA PASSION DU JV EST UNIVERSELLE POUR TOUS TYPES DE JOUEURS ! (Alors aimez-vous bon sang ! :D)

Encore merci de m’avoir lu sur PassionaGeek et à une prochaine !

Pikabsynthe

PS : COIN

 

2 Responses

    • Mais je t'en prie! Merci à toi d'avoir participé!

      D'autant que je suis tout à fait d'accord avec ton point de vue. J'aime également autant les jeux rétro que les nouveaux! Chacun a ses avantages et inconvénients, c'est indéniable. Je reviendrai peut-être là-dessus à l'occasion…

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :