Cette fois-ci, c’est Flavien, du blog « Take This Game« , qui s’est prêté au jeu et qui est venu nous raconter une de ses passions que vous pouvez retrouver sur son blog. Peut-être que même ses fidèles lecteurs en apprendront un peu plus sur lui, ce fut mon cas, car il nous parle de son amour des Survival Horror.

Bonjour les amis, aujourd’hui comme vous l’avez remarqué, j’écris quelques lignes sur le blog de mon amie PassionaGeek en participant à sa rubrique « Un blog, une histoire » ! Je suis extrêmement content et fier que ce bout de femme ait pensé à moi, alors essayons d’être à la hauteur de sa chronique en écrivant cet article un peu spécial ! J’ai donc choisi un sujet qui me tient beaucoup à cœur pour cette occasion, étant un grand joueur et fan du jeu vidéo depuis toujours, je me suis rendu compte que je n’avais jamais pris le temps de parler avec vous d’un style de jeu que j’affectionne particulièrement : les Survival Horror.  Alors quels sont les jeux de ce style que j’aime le plus ? Pourquoi les survival horror me plaisent autant ? Réponses maintenant !

#1 – Mes premiers pas vers l’horreur

Pour tout vous avouer, j’adore avoir peur ! Oui, c’est étrange je le reconnais. Comme beaucoup de personnes, j’ai découvert ce style de jeu grâce à un titre en particulier : Resident Evil, notamment le premier opus sorti sur PS1 que l’on m’avait offert avec la console. Je me souviens de mes premiers moments sur ce jeu, en compagnie de Jill Valentine, Chris Redfield et des autres membres de l’équipe. Devant mon écran cathodique, manette en mains, j’étais subjugué par ce que je voyais et ressentais à cet époque, une ambiance angoissante et terrifiante, des zombies comme ennemis, de nombreuses énigmes à résoudre, une difficulté assez prononcée et surtout des souvenirs qui resteront gravés. Puis, j’ai découvert d’autres jeux et d’autres styles de survival horror avec Silent Hill, Alone in the Dark ou encore Project Zero. Toujours avec ce même désir d’avoir peur, de ressentir des émotions, de partager des moments d’angoisses entre amis, en famille, ou tout simplement seul, j’adore ça !

#2 – Mes inoubliables expériences du genre

J’en ai vécu des aventures horrifiques, que ce soit sur consoles ou sur PC, j’ai beaucoup parlé sur mon blog des classiques du genre comme la saga Resident Evil qui m’a beaucoup marqué, mais il y a d’autres titres, d’autres jeux, sans doute moins connus que celui-ci avec lesquels je me suis beaucoup amusé, et surtout beaucoup sué de terreur. Parlons un peu de la Wii, console de Nintendo au succès planétaire, vous le savez peut-être pas, mais cette machine regorge de nombreuses pépites du genre, je me souviens de quelques titres que j’avais adorés et que peut-être vous aussi. Cursed Mountain, survival horror sorti en 2009 n’a pas beaucoup marqué les esprits, mais a au moins retenu mon attention. Dans Cursed Mountain, le héros doit escalader une immense montagne de l’Himalaya dans le but de retrouver une personne disparu, son frère. Et croyez-moi, au fil de son périple, de nombreuses créatures et esprits démoniaques viendront pimenter sa progression, pour notre plus grand plaisir. Toujours sur cette même console, un jeu que j’avais beaucoup aimé, malgré ses nombreux défauts : Calling, sorti en 2010. Pour résumer, un site internet tue les visiteurs, oui c’est très synthétique comme scénario je le reconnais, mais ce n’est pas vraiment ce que j’ai retenu, c’est surtout la façon de jouer à la Wiimote que j’avais beaucoup apprécié, une manière de jouer originale vous attend. Quittons le monde de Nintendo, plus récemment, j’ai vécu aussi de nombreuses aventures, notamment sur P.T (démo de Silent Hills annulé par Konami), Outlast et Amnesia, grands classiques du genre du PC, ou The Evil Within, jeu crée par le fondateur de Resident Evil, toujours avec ce même plaisir et ce même envie de franchir mes limites de la peur…

#3 – Ce que je recherche dans un survival horror

Vous l’avez compris, je suis assez friand des jeux d’horreur pour diverses raisons, mais je suis quand même assez difficile je dois le reconnaître. Dans une époque où les jeux d’horreur se ressemblent beaucoup, je constate que l’horreur n’est presque plus présente, qu’elle est mise de côté pour faire place à un style plus « action », ce qui est bien dommage. Mais encore heureux que certains titres arrivent toujours à me surprendre et tant mieux ! Dans un survival horror, je recherche surtout une expérience originale, comme j’ai vécu sur la Wii ou récemment avec Zombi U sur la dernière console de Nintendo : la Wii U avec son Gamepad. Je recherche aussi un scénario atypique, pas qu’avec des zombies, ce qui est à la mode ses dernières années et qui me gave légèrement à cause des nombreux jeux similaires prenant ce thème. J’aime beaucoup les histoires psychologiques, comme Silent Hill avec des rebondissements et des complications, où l’on mijote pour comprendre correctement l’histoire. Je ne suis pas en quête de graphismes haute définition, pour exemple, j’ai adoré Lone Survivor, survival horror en 2D, une belle expérience que je vous conseille. Dans ce style de jeu, une ambiance doit être très présente, des musiques angoissantes, des décors sombres et inquiétants… Bref, des conditions que je trouve moins présentes aujourd’hui mais essentielles selon moi pour me retenir, et surtout pour faire un vrai survival horror.

Et c’est avec ceci que je termine mon article, je remercie encore une fois PassionaGeek de m’avoir invité pour partager une expérience de joueur, et je vous dis à très vite sur TakeThisGame.com !

2 Responses

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :