Pour nos 30 ans à mon homme et moi, nous avions prévu d’aller aux Etats-Unis pour un super voyage. Au départ, c’était la Côte Ouest, pour une durée de 15 jours, mais vu les vacances et le budget, ce n’était pas possible et nous nous sommes rabattus sur New York pendant 4/5 jours.

Je reviendrai plus tard sur le voyage complet pour en faire un petit article, mais qui dit New York, dit l’unique boutique Nintendo au monde à l’heure actuelle, le Nintendo World Store (qui a changé récemment de nom pour devenir le Nintendo NYC)!

 

Il fallait donc que je planifie un moment pour aller voir ça de plus près, et ce fut fait dès le premier jour! Pas forcément fait exprès (quoique…), mais la visite du Rockfeller Center, grand centre commercial où se trouve la boutique, était sur notre chemin ce jour-là, avec surtout la montée en haut du Top of the Rock, bâtiment semblable à l’Empire State Building qui offre une vue sur toute la ville.

Après avoir tournés un peu autour du centre pour trouver la boutique (on a même eu un peu peur de ne pas la trouver), nous tombons dessus, une vitrine tout en verre au coin d’une rue.

 

 

Dès l’extérieur, le thème est donné! Le logo Nintendo éclairé, les grandes baies vitrées permettant de voir les consoles en démonstration à l’intérieur, et le Mario géant doré qui trône dans l’angle de la boutique ne laissent aucune place au doute.

Vient ensuite ce moment où je pousse la porte d’entrée, dorée elle-aussi (et très lourde au passage) et où mon visage qui s’illumine autant qu’il puisse l’être. Je suis au cœur de la boutique Nintendo, un rêve que je réalise enfin!

L’entrée est plutôt spacieuse, et laisse place au sol à la médaille Nintendo New York, où figurent Mario et la légende « Where everyone comes to play », entourée de 2 vitrines cylindriques verticales contenant le dessin de Shigeru Miyamoto pour la ré-ouverture du Nintendo New York le 19 février 2016 (j’ai eu de la chance, à quelques mois je pouvais le rater!) dans l’une et la Master Sword de Link dans l’autre.

 

 

La boutique est faite sur 2 étages. Au rez-de-chaussée, on trouve des goodies Nintendo, de la firme et du magasin, comme le T-shirt avec le logo doré que j’ai acheté, mais aussi de la grande licence Mario, que l’on retrouve sous forme de vêtements, de goodies diverses comme des jeux de cartes, des cahiers, des bonbons…, ou encore de peluches de toute taille, des plus petites représentant tous les personnages, gentils comme méchants, aux plus grandes de la taille d’un gros bébé à l’effigie de Yoshi, et des coussins du bloc ? ou du Thwomp. Il y avait également des sac à dos, dont le magnifique sac NES qui rend vraiment hommage à ma première console, et pour lequel je n’ai pas pu résister!

 

 

Quelques stands de peluches de la licence Animal Crossing trônaient également au milieu de l’étage, avec les meilleurs personnages de la série. Je n’en ai malheureusement pas acheté, car il a fallu faire des choix, mais Kéké le DJ était très réussi, et ce n’était pas le seul! Il y avait également quelques T-Shirts, dont un qui m’a fait sourire, avec Tom Nook et la légende « Forever A Loan », ou avec Rounard disant « Seem’s Legit », que les connaisseurs reconnaîtront. Un petit stand Splatoon se tenait également au centre, avec quelques vêtements disponibles, mais pas d’objets dérivés, ce qui semble assez surprenant.

 

 

Le rez-de-chaussée disposait également de quelques consoles 3DS et Wii U en démonstration, et j’ai pu y voir passer du Star Fox, du Yoshi’s Woolly World et du Fire Emblem Fates. Je ne suis pas beaucoup restée car je veux découvrir le jeu, donc pas d’images spoiler pour moi!

Pour continuer sur les jeux vidéo, il y en avait quelques-uns en vente, surtout des titres récents. Bien sûr, les amiibos étaient aussi de la partie, avec un superbe rayon, entouré de colonnes lumineuses contenant un exemplaire de chaque en exposition. Sur le côté, un Donkey Kong géant se tenait prêt à se faire photographier, proche d’un tonneau rempli certainement de bananes.

 

 

Pour monter à l’étage, l’escalier continuait de nous rappeler l’univers de Mario, avec Luigi et Toad qui se tiennent au centre, et un poteau blanc, avec à son sommet, le drapeau et Mario qui fait son signe de victoire, sur un fond de plantes Piranha qui poussent proche de la baie vitrée, avec un regard sur l’extérieur.

 

 

L’étage est plutôt consacré aux autres licences, aux démonstrations des nouveaux jeux, avec beaucoup plus de consoles disponibles par rapport au rez-de-chaussée, ainsi qu’à une partie musée. Parmi les rayons des licences, il y en avait deux plus grands que les autres, un pour Pokémon, qui fête ses 20 ans cette année, et l’autre pour Zelda. Dans le premier, beaucoup de peluches, là encore de toutes tailles, du petit porte-clé à l’effigie d’un grand nombre de Pokémon, au grand Pikachu, presque de taille réelle (quoique j’avoue ne pas connaitre sa taille), mais aussi des cartes à collectionner, des figurines, et quelques vêtements, notamment des bonnets. Dans le second, plutôt des goodies et vêtements, et peu de peluches. Deux robes de la licence me faisaient de l’œil, surtout la noire et blanche avec la carte d’Hyrule, mais j’ai préféré être raisonnable et me contenter des mitaines. Comme autres objets, je peux mentionner des collants, écharpes, porte-feuille, cahiers avec la triforce dessus, des sacs à dos ou des Monopoly…

 

 

D’autres stands plus petits représentaient chacun une autre licence connue. Parmi eux, il y avait du Metroid et surtout du Kirby. Je voulais acheter un article pour chaque licence, mais ce ne fut pas possible, et je me suis contenter de prendre ensuite une peluche de Kirby, mais pas la version boule rose toute simple! J’ai préféré opter pour Kirby avec le parapluie, pouvoir présent depuis les tous premiers épisodes de la licence. D’autres pouvoirs, jusqu’aux plus récents, étaient aussi disponibles.

 

 

Le reste de l’étage continue d’envoyer du rêve, avec tout d’abord une grande vitrine contenant des objets sur le jeu du moment, à savoir Star Fox. Il y avait donc tous les jeux de la licence présentés, mais surtout, les marionnettes ayant servi au Nintendo Direct lors de l’annonce de la sortie de Star Fox Zero, dont la star est incontestablement celle de Miyamoto, présentée seule d’un côté de la vitrine, pendant que les 3 personnages du jeu se retrouvent de l’autre côté.

 

 

De l’autre côté des vitrines qui font office de séparation, Star Fox est encore très présent, avec les démonstrations du jeu sur plusieurs Wii U, et surtout, la possibilité d’y jouer sur grand écran, à l’intérieur d’un Arwing reconstitué pour l’occasion! Je n’ai pas pu m’y pencher, car il y avait déjà du monde qui attendait, et Star Fox Zero ne m’attire pas spécialement, mais j’ai au moins pu tester Star Fox Guard sur l’une des consoles à côté, et j’ai plutôt bien aimé (à suivre..). Ce n’était toutefois pas le seul jeu en test, les consoles proposant toutes une panoplie de jeux en démo. Plusieurs 3DS étaient également présentes, avec beaucoup de Fire Emblem (je n’ai pas vu quels étaient les autres jeux possibles).

 

 

Derrière ces consoles, une partie musée, avec toutes les consoles Nintendo en exposition. Enfin, quand je dis toutes, c’est sans compter les collectors, quoique la vitrine centrale avec les consoles portables était tout de même bien fournie. Les autres consoles étaient présentées dans des vitrines séparées tout autour, depuis la NES, en passant par le Virtual Boy.

Il y avait aussi deux figurines Zelda qui trônaient sur le côté, un peu isolées.

 

 

Dans la dernière partie de l’étage, encore quelques jeux à la vente, comme au rez-de-chaussée, ainsi que des accessoires, le tout derrière un amiibo Mario de Super Smash Bros géant. C’est à cet endroit que j’ai trouvé les coques pour ma new 3DS. J’ai été assez déçue du choix, il n’y en avait pas tant que ça, mais j’ai pu prendre celle avec Goomba. La coque ambassadeur était disponible, et j’ai bien hésité à la prendre, mais je me suis ravisée, car après tout, c’est à la base une coque exclusive avec le pack, pour lequel je n’avais pas été choisie, donc tant pis pour moi…

 

 

Edit : une petite pensée également pour le personnel, qui a toujours été très aimable avec moi. J’ai préféré demandé si les photos étaient permises (même si je me doutais de la réponse), et surtout les vidéo, et j’ai eu une franche réponse positive, et très enjouée! Je pense que j’aurais même pu faire une mini interview, mais en anglais je ne me sentais pas…

 

La firme est présente dans les moindres détails de la boutique, depuis le palier jusqu’aux bordures de l’ascenseur, en passant bien sûr par tous les portants de goodies, peluches, les consoles en exposition et celles à tester! Sans oublier les sacs donnés pour nos achats, à l’effigie des meilleurs personnages, selon la taille du sac (je ferai un article sur mes achats par la suite).

J’espérais y retourner un peu plus tard pendant le séjour, mais je n’ai pas pu, car il y a tellement à visiter sur place que je ne voulais pas faire un nouveau détour. J’y suis juste retournée pour un achat rapide, mais sans avoir vraiment pu en profiter, car c’était la fin de journée, nous étions fatigués et le magasin allait bientôt fermer ses portes !

Je n’ai maintenant qu’une envie, c’est d’y retourner, même s’il s’agit pourtant d’un magasin, pas si grand que ça, avec des objets commandables sur internet (et dont la plus grand partie se retrouvent maintenant sur le Nintendo Store Online).

 

Pour visualiser toutes les photos, je vous renvoie à l’album sur ma page Facebook, où les photos sont disponibles.

Je vous laisse avec une petite vidéo prise sur place :

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

En live !
Absente
error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :