Le week-end des 7 et 8 novembre, Marseille accueillait une convention pas comme les autres, le Hero Festival, qui a réuni les plus grands héros en un même lieu. Pour moi, ce fut une découverte car j’y allais pour la première fois, même s’il s’agissait de la deuxième édition. Mais ce fut aussi et surtout une grande première pour moi avec une accréditation presse. J’y étais en effet en tant que reporter pour Hypemedia, pour qui j’ai rédigé mon compte-rendu de cet événement, que vous pouvez retrouver ici.

 

 

Mon but n’est pas de faire une copie de mon article sur mon blog, mais plutôt de faire un vrai partage d’expérience sur ce week-end, une partie un peu plus personnelle que le « simple » mode reporter. Il faut dire aussi qu’il y avait tellement de choses à dire de ce week-end que je ne risque pas d’être redondante, c’est l’avantage! Retour donc sur 2 jours de folies à vivre différemment.

Tout d’abord, sachant que je venais avec une accréditation, la pression était montée d’un cran. Où est l’entrée, que dois-je faire, dire, quel programme dois-je prévoir, qui dois-je/puis-je interviewer… ? Que de questions dans ma tête, jusqu’à ce qu’on me dise : « reste zen et toi-même et tout ira bien. Soit à l’aise, pose tes questions quand tu dois en poser et il n’y a pas de raisons pour qu’il y ait des problèmes » (ou quelque chose qui y ressemble en tout cas). Et puis bon, je pars avec des amis, donc je respire un bon coup et j’y vais en mode normal. Après tout, je dois surtout sortir un article sur l’événement en lui-même, et si je veux affiner certaines choses, je le verrai au fur et à mesure. N’empêche que sur le trajet, je me prévois un super programme, que je n’ai finalement pas tellement suivi, comme à chaque fois, trop prise dans le flow de choses à voir!

 

 

A notre arrivée, une file d’attente déjà bien formée, et je laisse mes amis pour me rendre à l’entrée presse. Je me retrouve donc à l’intérieur très rapidement, et je découvre un premier hall avec ses univers, ses boutiques et autres stands, assez vide pour commencer, ce qui m’a permis de prendre pas mal de photos. Vous pourrez retrouver en bas de l’article l’album de Hypemedia ainsi que mon album perso.

Je me rends tout d’abord rapidement à l’espace presse, un tout nouvel univers pour moi, où je suis bien accueillie, avec café, eau fraîche et petits gâteaux. Un endroit très agréable, mais qui me rappelle mes tâches à faire pour continuer de bénéficier d’un tel lieu… C’est donc parti pour une exploration du salon avec mes amis qui sont arrivés finalement assez vite.

 

 

Nous avons passé les 2 jours à traverser les halls en long, en large et en travers, à glaner dans les allées à la recherche d’un beau Cosplay à photographier, de l’article coup de cœur à acheter alors qu’on en a pas besoin, et à écouter et regarder conférences et autres animations sur les différentes scènes (pour les détails, je vous renvoie une fois de plus à mon article sur Hypemedia).

De temps à autres, je délaissais mes amis pour aller flâner de mon côté, prendre des photos, m’intéresser d’un peu plus près à certains stands. C’est ainsi que j’ai pu longuement discuter avec des vendeurs, des animateurs, des artistes, mais aussi un des créateurs d’une web-série.

 

 

J’ai pu également rencontrer pas mal de personnes que je suis sur Twitter, comme PlayHer, Flowie, Pikabsynthe, Zanpil ou encore Pimy, pour ne citer qu’eux. Et avec tout ça, je n’ai même pas pu prendre des photos de tout le monde. C’était très agréable de mettre des vrais visages, des voix, des caractères sur des pseudos et photos qu’on voit tous les jours sur les réseaux. A renouveler dès que possible !

L’air de rien, ce fut quand même un gros changement par rapport à mon habitude de me balader seule dans les allées, à tester un peu tout, sans trop oser approcher les gens (on dirait pas mais je suis très timide). Donc ces exercices de sociabilité, devoir aller vers des gens inconnus ou presque, poser des questions… tout ceci demande quand même un sacré effort, et je pense m’en être plutôt bien tirée.

 

 

Mais revenons à la convention en elle-même. Je voudrais finir en vous parlant de ce que j’ai vraiment aimé, mais aussi ce que j’ai un peu moins apprécié.

Tout d’abord les bons côtés (liste non exhaustive) :

  • Le partage des halls en univers, une superbe idée. Non seulement pour mieux s’orienter, mais aussi pour laisser de côté des coins du salon si un des aspects ne nous plait pas.
  • Les scènes dans plusieurs univers, au centre, afin que chacun puisse voir ce qu’il s’y passe (hormis la grande scène, plus classique).
  • La programmation très complète, que ce soit pour les animations, les conférences, les show… J’ai beaucoup aimé le défilé de Body Painting pour ma part.
  • La quantité, qualité et diversité des invités. Il faut rappeler que ce n’est qu’une deuxième édition, et il y avait foule côté invités. Il y en avait pour tous les goûts. Sans oublier Rose Leslie, bien que je ne sois pas fan de la série Game of Thrones, il faut dire que c’était une invitée de marque.
  • La sympathie des organisateurs et du staff. J’ai pu noter une super ambiance, et ce partout dans le salon (dans les halls comme dans l’espace presse).

 

 

Mais aussi les côtés un peu moins bien :

  • L’absence de chaises autour des scènes. Elles étaient bien placée, mais quand on veut regarder des conférences, prendre des photos des défilés, ou juste pouvoir se poser quelques minutes, il fallait s’asseoir par terre ou rester debout.
  • Le passage entre les 2 halls était très compliqué à certaines heures de la journée. Tellement qu’il a fallu ouvrir les portes de secours par moment. Sans oublier la chaleur qui régnait dans les lieux. Plusieurs portes de sortie seraient nécessaires pour mieux respirer et circuler.
  • Un petit bémol sur le plan du Hall 2, qui était fixé avec des grosses vis qui dépassaient du support. Cela pouvait être dangereux, et nos remarques n’ont pas été prises en compte.

 

 

Beaucoup plus de côtés positifs que négatifs pour cette convention qui est vraiment différente des autres. J’ai rarement vu autant de héros de BD ou Comics représentés en Cosplay, cela apporte une nouvelle dimension que j’ai beaucoup aimée.

Et surtout, une très bonne ambiance régnait tout au long des 2 jours, et ça, c’est top ! Sur ce, je vous laisse avec les 2 albums que j’ai publiés.

 

 

 

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :