Voilà une nouvelle rubrique qui apparaît « à chaud« , pour parler de sujets d’actualité, que ce soit un jeu, une lecture, un événement… mais immédiatement après l’avoir expérimenté. J’aimerai faire profiter de mes premières pensées, qui pourront par la suite être démenties ou confirmées (ou encore jamais plus abordées!).
Dans la chronologie, cet article ne sera d’ailleurs pas le premier, car finalement, mon aperçu de la démo de Zelda Triforce Heroes correspond tout à fait à ce nouveau thème, et je rédige cet article une fois de plus pour ce jeu.


Parlons donc aujourd’hui de Zelda Triforce Heroes, et plus particulièrement des premiers instants du jeu et du mode solo, n’ayant pas pu le tester en ligne pendant ma pause repas (connexion depuis le téléphone trop réduite pour cela).
Vous avez pu le voir, j’ai beaucoup aimé la démo, qui m’a d’ailleurs confortée dans mon idée de prendre le jeu day one, surtout pour pouvoir jouer rapidement avec des joueurs débutants sur ce jeu comme moi, et pas des joueurs qui ont déjà passé 15 heures dessus et qui connaissent le niveau par coeur.
Je suis donc allée chercher mon jeu hier soir, mais je n’ai malheureusement pas pu le tester de suite, et je me suis dit que j’allais tester le mode solo (vu que de toute façon, il y avait de fortes chances pour que je joue souvent seule). C’est ce que j’ai fait pendant ma pause de midi.

Tout d’abord, je constate avec plaisir qu’il y a bien un mode histoire dans ce jeu, là où la démo ne permettait que de sélectionner un niveau. Bon, je vais rapidement passer sur l’histoire de Princesse Mousseline qui se met à porter une tenue ridicule à cause d’une vilaine sorcière et qui ne veut plus sortir de chez elle, d’où l’appel au secours du Roi Frisette pour trouver des héros dignes de ce nom… Forcément, je deviens l’un des héros en herbe, et après que Madame la Couturière m’ait fabriqué une tenue digne de ce nom, je peux partir à l’assaut des Contrées Maudites pour tenter de combattre la sorcière.

Dans le château, le général nous explique qu’il est préférable de partir à 3 héros totem en passant par la grande porte, mais que si jamais ce n’est pas possible, nous pouvons nous aventurer dans les contrées par la petite porte. Je fais vite un tour rapide du château, mais il ne m’est pas possible d’aller voir le roi, et l’arène de combat ne me tente pas pour le moment!

Je fais donc un essai de multi en passant par la grande porte. Là, pas de surprises, on revient à la salle d’attente de la démo, et tout se passe de la même manière, à la différence que toutes les options de jeu en ligne sont possibles. Mais ma connexion ne me permettant pas d’accéder à ce mode de jeu, je me vois résignée de passer par la petite porte…

J’arrive donc dans une salle similaire mais un peu plus sombre, avec toujours le même vieillard en mode dark, qui se met à hurler! Il m’explique qu’il y a là 2 pantins qu’il va pouvoir réveiller, et que je vais pouvoir lier mon âme avec eux afin de les mouvoir. Le bibliothécaire sur la gauche me donne aussi quelques informations supplémentaires sur le fonctionnement des pantins, et surtout sur une aide possible, à savoir que si je suis bloquée, le bouton « passer » permettra aux pantins de prendre vie quelques instants pour « me guider vers la sortie », moyennant une vie et un matériau du niveau (pour ce genre d’aide, voyez ce que j’en pense dans mon TFGA n°13, c’est d’actualité)!

Je me retrouve donc à devoir partir seule avec mes 2 pantins dans la forêt des Contrées Maudites. Le principe de base est plutôt simple : mon propre personnage avance selon ma volonté pendant que les pantins attendent sagement que je transfère mon âme à l’intérieur d’eux pour qu’ils puissent avancer (mon personnage devenant ainsi un pantin à son tour). Le niveau reste le même que ce soit en multi ou seul, à la différence qu’étant seul, un seul héros bouge à la fois.
A chacun ensuite de voir comment il veut évoluer dans ce monde. Personnellement, je fais tout avec un seul personnage et je fais avancer les autres uniquement quand j’en ai besoin, mais on peut aussi les faire tous avancer petit à petit, switchant de l’un à l’autre pour animer un peu le tout. C’est au héros qui peut bouger d’aller porter les pantins en cas de totem, puis au joueur de sélectionner le pantin restant pour former le totem complet. Car il est obligatoire dans chaque niveau de devoir former au moins un totem, si ce n’est plusieurs combinaisons.

Je ne dis pas non plus que je n’y jouerai jamais en solo, mais en tout cas ce mode ne m’a absolument pas plu, et j’ai hâte d’être à ce soir ou demain dans le pire des cas pour tester les modes multi, que ce soit avec des amis ou des inconnus.

Ce premier niveau en lui-même n’était pas spécialement difficile, et il n’y avait pas forcément d’intérêt à jouer à plusieurs. Les totems peuvent se former tranquillement, il n’y a pas de degré d’urgence, mais je ne sais pas comment ce sera pour les niveaux plus difficiles ou les boss (dans le cas des totems, le joueur gère les pas du héros du bas et les armes du héros du haut).
Toutefois, on ressent très fortement que ce jeu est fait avant tout pour le multi, et que le mode solo n’est là que pour satisfaire ceux qui n’ont pas d’amis ou de connexion et qui auraient crié au scandale en cas de jeu 100% online (moi la première!).

Cela manque donc cruellement de vie, bien plus que je ne le pensais, c’est bien dommage! Il faut passer d’un personnage à l’autre pour tous les faire avancer, ou pour former un totem. Où est l’animation que l’on retrouvait dans la démo, quand chaque joueur visitait un peu le niveau, se baladant dans les contrées et venant nous aider quand il y en a besoin (dans les cas idéaux bien sur…)?Pour moi, ce jeu restera un jeu multi, et ne sera à sortir que lorsque je pourrai me connecter correctement, sauf en cas de manque extrême (mais je risque d’être vite refroidie à chaque fois).

 

Edit du 28/10/2015 : après plusieurs parties en multi avec des inconnus, j’ai voulu retenter un peu le solo, et c’est à ce moment-là qu’on peut pleinement l’apprécier. Car le multi ce sont des gens (amis ou inconuus) qui veulent faire les choses bien et découvrir le niveau en s’entraidant, mais ce sont aussi des boulets qui nous jettent dans le vide avant de quitter, qui veulent à tout prix que ce soient eux qui battent le boss de fin et ne feront pas de vous la tête du totem même si vous avez la tenue adéquate, ou encore des joueurs qui connaissent parfaitement le niveau et qui vous pressent dans l’action alors que vous découvrez le niveau pour la première fois.
Donc après tout ça, un peu de solo permet de découvrir à notre rythme le niveau, de se poser les bonnes questions pour résoudre telle ou telle énigme. Mais ce n’est pas la manière la plus facile d’avancer, car arriver à manier les 3 pantins demande une sacrée coordination, et ils pourront parfois se gêner les uns les autres. 
Un test arrivera très probablement quand j’aurais un peu plus avancé, mais au moins, mon avis est devenu beaucoup moins tranché et je vais pouvoir me mettre un peu au solo de temps en temps!

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

En live !
Absente
error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :